Brèves 

Baisse des APL : qu’en est-il à Strasbourg ?

actualisé le 23/10/2017 à 12h59

Alors que le gouvernement a annoncé son intention de diminuer les aides au logement de cinq euros par mois à partir de l’automne prochain, petit tour d’horizon de la situation à Strasbourg.

Au 31 mars 2017, d’après les données de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) du Bas-Rhin, 55 827 personnes bénéficiaient d’aides au logement (dont les APL) à Strasbourg. Parmi elles, 18 127 étudiants, soit près de 32% de l’ensemble des bénéficiaires.

Un tiers du loyer étudiant

Ces derniers perçoivent en moyenne 161,11 euros par mois. Sachant que le loyer moyen d’un logement étudiant est de 447 euros à Strasbourg, cette somme n’est pas négligeable : elle en représente plus d’un tiers (36%). Au total, près de 31% des étudiants strasbourgeois sont concernés par le versement d’une aide au logement.

« Si à 18, 19 ans vous commencez à pleurer parce qu’on vous enlève cinq euros, qu’est-ce que vous allez faire de votre vie ? », a lancé la députée LREM Claire O’Petit, interrogée par Le Huffington Post. Les internautes se sont fait une joie de lui répondre, en postant des photos des courses qu’ils font pu faire avec cinq euros.

Plus de 30% des étudiants strasbourgeois sont concernés par les APL. (Photo Academia Christiana / Flickr /cc)

Plus de 30% des étudiants strasbourgeois sont concernés par les aides au logement. (Photo Academia Christiana / Flickr /cc)

Mais les étudiants sont loin d’être les seuls bénéficiaires de ces aides. On trouve 37 700 autres bénéficiaires aux profils multiples à Strasbourg : des personnes isolées sans enfant (50% des bénéficiaires non-étudiants), des couples avec ou sans enfant ainsi que des familles monoparentales. La CAF leur verse une allocation mensuelle moyenne de 223,42 euros.

3 349 620 euros par an en moins à Strasbourg ?

Tous seront impactés par la décision gouvernementale, car le Gouvernement ne vise pas que les Aides personnalisées au logement (APL), les Aides de logement à caractère social (ALS) et à caractère familial (ALF) sont aussi concernées.

La CAF du Bas-Rhin n’a pas été en mesure d’estimer exactement la baisse des dépenses que cette mesure engendrera, car le nombre d’allocataires fluctue au cours de l’année. Néanmoins, en se basant sur le nombre de bénéficiaires et sur le montant de l’allocation mensuelle moyenne, on obtient une somme indicative de 279 135 euros par mois, soit 3 349 620 euros par an.

L'AUTEUR
Morgane Carlier

Journaliste portée sur l’environnement, le sport et les évolutions sociétales.

En BREF

Manifestation contre l’esclavage en Libye devant le Parlement Européen mardi

par Cécile Mootz. 350 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À la Semencerie, un marché de Noël artisanal, une kermesse et des concerts

par Cécile Mootz. 924 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation samedi contre l’ouverture du bar associatif du « bastion social » à Strasbourg

par Cécile Mootz. 3 302 visites. 4 commentaires.