Culture 

« Le ballet des ombres heureuses », une immersion autour de la Cathédrale cet été

actualisé le 16/06/2017 à 14h14

Pour son traditionnel spectacle nocturne estival, la Ville de Strasbourg a fait appel pour la deuxième année consécutive à la société ACT Lighting Design. Cette dernière a mis au point une œuvre unique, appelée « Le ballet des ombres heureuses », projetée de juillet à septembre.

Une immersion à 360° au cœur d’un spectacle son et lumière, c’est ce qu’a voulu la société ACT Lighting Design pour enluminer la cathédrale de Strasbourg et la place du Château. Koert Vermeulen, directeur de la création de la société, à l’origine du spectacle, s’est inspiré du théâtre d’ombres pour réaliser ce « ballet des ombres heureuses », dont le nom s’inspire d’une musique d’opéra.

Concrètement, le spectacle consiste en un mélange de projections vidéo et lumière sur les façades est et sud de la cathédrale et sur les autres bâtiments qui encerclent la place du Château, accompagné d’une bande-son sur mesure. Le spectacle dure une quinzaine de minutes et propose d’emmener les spectateurs dans l’univers des ombres sous un angle positif, comme le raconte Koert Vermeulen :

« On propose de traverser le monde à travers le personnage de l’ombre sans que ce soit glauque. »

Le spectacle cherche à mettre en valeur les bâtiments qui lui servent de support. (ACTLD)

Le spectacle cherche à mettre en valeur les bâtiments qui lui servent de support. (ACTLD)

Le public en immersion

Ombre portée, ombre personnifiée, contrastes entre l’ombre et la lumière… Les jeux avec les ombres sont divers mais la narration reste floue, car Koert Vermeulen souhaite laisser la part belle à l’interprétation. Une autre caractéristique du spectacle est qu’il intègre le public dans l’œuvre à plusieurs moments, afin de créer un sentiment d’immersion d’après le créateur :

« L’expérience est plus forte quand on se trouve au milieu de ce théâtre d’ombre. »

C’est cet aspect immersif qui a notamment séduit le jury qui a départagé les sept projets proposés lors de l’appel d’offres. Mathieu Cahn, adjoint au maire (PS) en charge de la politique événementielle de Strasbourg, et membre de ce jury, détaille ce qui a fait pencher la balance en faveur d’ACT Lighting :

« C’est l’idée de mélanger le traitement des monuments par la vidéo et la lumière avec une approche qui les respecte. Ils ne sont pas juste une surface de projection, un écran. Il y a vraiment une mise en valeur de ces bâtiments et de cette richesse architecturale. »

Le jeu avec les ombres est au coeur du dispositif. (ACTLD)

Le jeu avec les ombres est au cœur du dispositif. (ACTLD)

Huit références à la culture locale

Avec 900 000 spectateurs l’été dernier, cet évènement estival touche un large public. Mais si le ballet s’adresse effectivement à tous, Strasbourgeois comme touristes, l’auteur a pris soin d’y disséminer huit références aux cultures alsacienne et strasbourgeoise pour séduire la population locale.

Le ballet est conçu pour permettre l'immersion des spectateurs. (ACTLD)

Le ballet est conçu pour permettre l’immersion des spectateurs. (ACTLD)

En ce qui concerne l’organisation, les conditions sont similaires à celles de l’an dernier. L’accès à la place du Château sera filtré. L’entrée se fera par la place de la Cathédrale et la sortie par la rue de la Râpe.

Y aller

Le ballet des ombres heureuses
Lieu : Strasbourg
Date(s) : Du Sa.8 au Di.10 En juillet : Tous les soirs à 22h30, 23h, 23h30 et minuit En août : Tous les soirs à 22h15, 22h45, 23h15 et 23h45 En septembre : Tous les soirs à 21h15, 21h45 et 22h15
Voir l'événement sur jds.fr

L'AUTEUR
Morgane Carlier
Journaliste portée sur l'environnement, le sport et les évolutions sociétales.
En BREF

La clinique privée Rhéna finalement inaugurée, les critiques oubliées

par Manon Weibel, Pierre France. 958 visites. 2 commentaires.

Vers la fin du diesel après 2021 pour les livraisons au centre-ville de Strasbourg

par Jean-François Gérard. 738 visites. 2 commentaires.

La brasserie Mercière condamnée pour injure contre le maire de Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog

par Pierre France. 4 144 visites. 8 commentaires.