Brèves 

Cinq semaines pour un Marché de Noël 2017 à géométrie variable

Comme Rue89 Strasbourg l’annonçait début juillet, le Marché de Noël 2017 débutera le vendredi 24 novembre jusqu’au dimanche 24 décembre. Et deux marchés sur huit continueront une semaine de plus, jusqu’au samedi 30 décembre : la place de la Cathédrale et la place du Château. Premier adjoint au maire de Strasbourg, Alain Fontanel (LREM) a annoncé ces dates sur Facebook mardi soir.

Une semaine de plus ! (Photo Pathien / FlickR / cc)

Une semaine de plus ! (Photo Pathien / FlickR / cc)

Cinq semaines sinon rien

Cette solution d’un Marché de Noël à géométrie variable permet à Strasbourg de proposer cinq semaines de festivités, tout en ne sollicitant les forces de sécurité supplémentaires de l’État que sur quatre semaines. La sécurité des places de la Cathédrale et du Château sera assurée par la Ville de Strasbourg, avec un filtrage aux points d’accès comme par exemple pour les Illuminations de la cathédrale.

Jusqu’en 2015, la durée du Marché de Noël, qui s’étendait alors jusqu’à la place Austerlitz, était de cinq semaines. Mais depuis les attentats, le Marché de Noël est replié dans l’enceinte de la Grande Île, afin de faciliter les opérations de filtrage du public.

La question des dates commençaient à embarrasser les professionnels du tourisme, qui ne savaient pas quoi répondre aux tours operators qui programment le Marché de Noël de Strasbourg à l’autre bout du monde. Depuis 2016, la fréquentation est repartie à la hausse, malgré les contraintes de sécurité.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France

Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Manifestation contre l’esclavage en Libye devant le Parlement Européen mardi

par Cécile Mootz. 350 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À la Semencerie, un marché de Noël artisanal, une kermesse et des concerts

par Cécile Mootz. 924 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation samedi contre l’ouverture du bar associatif du « bastion social » à Strasbourg

par Cécile Mootz. 3 302 visites. 4 commentaires.