Vie pratique 

Où résoudre les énigmes d’un escape game à Strasbourg ?

Une quatrième salle d’escape game ouvre à Strasbourg samedi 15 avril. Venus du Japon, les « jeux d’évasion grandeur nature » ont la cote. Petit tour d’horizon des spécificités de chaque endroit.

Les escape game étaient d’abord… des jeux vidéos. Certains se souviennent peut-être de Crimson Room et QP-Shot, du Japonais Toshimitsu Takagi. Et puis d’autres joueurs se sont dit, « pourquoi ne pas recréer ces univers dans la vraie vie ? » Ainsi sont nées ces salles de jeu où le but est le plus souvent de sortir avant le temps imparti, entre 30 minutes et 1 heure, à l’aide d’énigmes, de codes, de coopération et de fouilles.

Le tout dans une atmosphère soigneusement étudiée, avec quelques indices. Depuis la première inauguration fin 2015, trois autres salles se sont ouvertes à Strasbourg.

Comptez 12 à 32 euros par personne selon la salle, la durée, le moment de la semaine (des salles ont des heures pleines et creuses) et le nombre de joueurs, de 2 jusqu’à 10. La réservation en ligne ou par téléphone est fortement conseillée. Toutes les salles s’accompagnent d’un bar, souvent avec des jeux de société.

Avant de résoudre les énigmes, il faut déjà trouver l’entrée

Strasbourg compte quatre escape game, qui proposent tous au moins deux salles de jeu (carte JFG / Rue89 Strasbourg)

The Little Red Door, le dernier venu

Passé les décors de cinéma à l’ancienne, le braquage de la Royal Bank est un scénario des plus poussés. Rue89 Strasbourg a eu la chance de la tester avant son ouverture ce samedi 15 avril. Pour la mission, deux groupes démarrent de manière séparée, avant de se rejoindre dans la salle du coffre.

Ambiance cinéma à l’ancienne (photo de Little red door)

Le but est bien sûr de sortir avant l’arrivée des policiers, mais aussi de repartir avec un maximum de lingots. Le jeu associe l’observation et surtout la coopération avec des éléments très réalistes (de vrais coffre-fort, une salle de vidéo-surveillance) pour une immersion totale.

Pour l’anecdote, le banquier des trois fondateurs apparaît sur la vidéo surveillance… de la banque. Changement d’ambiance dans la deuxième salle, d’une heure également. On se trouve dans un manoir, où le but est de capturer un fantôme. Les énigmes y sont davantage manuelles. D’autres salles sont prévues à l’avenir.

Si vous arrivez aux coffres, vous êtes proches du but. Encore faut-il les ouvrir sans les bloquer. (Photo The Little Red door)

 

The Little Red Door, 5 rue des bœufs. Ouvert tous les jours de 9h à 23h, de 15 à 28 euros par personne. Uniquement sur réservation au 

Les voyages dans la temps chez Dooz

À Dooz, on n’est pas très fan du présent. Alors soit on avance dans le temps et soit on le remonte. Pour la grande salle, ou plutôt la suite de salles, les joueurs sont projetés en 2023, dans un laboratoire quelque peu angoissant. Le sang est encore chaud, mais le sang froid de tous est requis pour progresser d’une pièce à l’autre, de découverte en découverte.

Pour la plus petit salle (45 minutes), vous voilà catapulté en 1846, dans un fort, à rectifier une faille temporelle. Deux autres aventures, qui remonteront toutes deux dans le temps, sont en cours de construction. L’une d’elle est prévue pour le mois de juin.

Par rapport aux autres établissements, ce sont surtout les énigmes qui prennent une place prépondérante dans le jeu. Adeptes du père Fouras et de Fort Boyard, ce lieu est fait pour vous.

L’établissement, proche de la place de Haguenau, propose aussi un grand bar avec des soirées jeux de rôle et jeux de société et peut-être d’autres événements à l’avenir.

Dooz Escape, 19 rue  de 12 à 32 euros par personne, du mardi au dimanche 10h à 22h30 en semaine et jusqu’à 23h30 les week-end sauf dimanche (21h30) – 06.10.24.20.52

A Maze In, le pionnier, fan des codes

On vous en parlait fin 2015, A Maze In est le projet de deux amies, le premier escape game à ouvrir à Strasbourg. Situé en face des Halles, dans un ancien cabinet médical, la salle de jeu propose trois ambiances différentes. Une chez les mafieux américains à l’ancienne, une dans des chambres d’hôpital psychiatrique, ainsi qu’une salle éphémère, où l’on peut sauver le monde.

Pour ceux qui ont joué dans les mois qui suivent l’ouverture, l’Asylum a été considérablement modifié, que ce soit la durée (augmentée 30 à 45 minutes), les énigmes, le mode de jeu ou les décors. Mamma Mafia a aussi connu plusieurs retouches, dans ses énigmes ou les décors. Mais surtout, en juillet, une grande salle, une des plus vastes du Grand Est voire de France selon les gérants, va ouvrir ses portes, pour y accueillir 8 à 10 joueurs. Le thème est encore gardé secret.

De nouvelles salles bientôt prévues chez les premiers à avoir ouvert à Strasbourg

Le plus souvent, il faut déchiffrer des codes, parfois à l’aide d’accessoires (bouteilles, cartes, lampe, dictionnaire). Les maîtres du jeu donnent des indices, mais jamais la solution exacte.

Quelques jeux vidéos vintage (Mario Kart, Crash Bandicoot) et accessoires comme un mini ping-pong animent le bar, en plus des traditionnels jeux. Une offre de petite restauration permet de déjeuner ou dîner. A Maze In propose aussi des salles de réunion et des offres pour les entreprises, histoire d’améliorer la cohésion d’équipe.

La salle n’est pas VRAIMENT comme ça…
(photo A Maze In)

 

A Maze In, 5 quai de Paris, ouvert du mardi au dimanche de 10h à 23h. De 16 à 28 euros

Escape Yourself, la franchise de l’ouest, idéale pour les grands groupes

Escape Yourself est la seule franchise d’escape game à Strasbourg. La chaîne propose des salles en particulier dans l’ouest de la France, à Tours, Niort, Chartres Angers, dont des lieux insolites comme des châteaux et abbayes. On retrouve parfois les mêmes énigmes d’une ville à l’autre.

Escape yourself a ouvert le 21 mars (Photo escape yourself)

À Strasbourg rendez-vous près des Halles, où deux salles sont disponibles : Le secret de Léonard de Vinci et le Manoir d’Ernestine. Cette dernière est pour le moment la plus grande salle pour accueillir un grand groupe et jouer ensemble. Elle peut contenir jusqu’à 10 joueurs en même temps, qui démarrent de manière séparée.

Il est aussi possible de jouer en simultanée dans deux salles identiques sur l’univers du génie italien Léonard de Vinci, soit jusqu’à 12 personnes. Cette salle est adaptée aux enfants, s’ils sont accompagnés d’adultes, contrairement au manoir, plus effrayant et difficile. Une boisson et une photo sont offerts à la fin de la partie. Une troisième salle est en cours de création.

 

La salle « Le secret de Léonard De Vinci » est plus adaptée aux débutants et enfants (photo Escape Yourself)

Escape Yourself Strasbourg, 4 rue des bonnes gens. Ouvert mardi et jeudi de 14h30 à 20h ; mercredi et vendredi de 14h30 à 22h00, samedi  10h à 12h / 13h00 à 23h00 et dimanche de 10h à 12h / 13h00 à 21h. De 18 à 30 euros par personne. Réservation conseillée au 03 88 16 37 83 / 06 20 70 36 61

D’autres ouvertures de salles prévues ? Laissez un commentaire, nous ajouterons l’adresse lors d’une mise à jour de l’article

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.
En BREF

La clinique privée Rhéna finalement inaugurée, les critiques oubliées

par Manon Weibel, Pierre France. 955 visites. 2 commentaires.

Vers la fin du diesel après 2021 pour les livraisons au centre-ville de Strasbourg

par Jean-François Gérard. 737 visites. 2 commentaires.

La brasserie Mercière condamnée pour injure contre le maire de Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog

par Pierre France. 4 144 visites. 8 commentaires.