Vigies 

En Alsace, Guillaume Meurice interroge sur le Concordat (et fonde une nouvelle religion)

Le Concordat vu par Guillaume Meurice (vidéo France Inter / DailyMotion)

À ÉCOUTER SUR FRANCE INTER

Guillaume Meurice, l’humoriste qui aime s’inviter pour France Inter dans les manifestations politiques, souvent de droite, pour y dénicher les perles des militants, était à Strasbourg vendredi. Il voulait recueillir l’opinion d’Alsaciens sur le Concordat, ce texte napoléonien qui permet encore aujourd’hui au clergé d’Alsace et de Moselle d’être en partie financé par l’État.

L’histoire ne dit pas combien de temps il a passé en Alsace pour sa petite sélection, mais l’auditeur en tout cas, n’est pas déçu. Dans une chronique intitulée « Dieu est-il une fake news« , il présente le Concordat comme un canular à une Alsacienne « à moitié-catholique ». Le second Alsacien trouvé n’est pas franchement favorable à l’ouverture du Concordat à l’Islam, ni aux Raëliens d’ailleurs… même s’il a déjà vu s’opérer des miracles.

Une troisième Alsacienne en revanche est prête à rejoindre une nouvelle religion créée par Guillaume Meurice, celle de ceux qui « croient en l’innocence de François Fillon. » C’est le bingo !

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.
En BREF

À Kolbsheim, des opposants au GCO empêchent des travaux préparatoires

par Jean-François Gérard et Pierre France. 956 visites. 2 commentaires.

Jeudi, nouvelle mobilisation contre la réforme du Code du travail

par Manon Weibel. 653 visites. 1 commentaire.

Des milliers d’enseignants à la retraite peuvent faire valoir leurs droits après l’arnaque du Cref

par Jean-François Gérard. 851 visites. Aucun commentaire pour l'instant.