Strasbourg

Prévisions 22 décembre 2014
jour
Nuages par intermittence
Nuages par intermittence
8°C
 

Opération immobilière majeure au cœur de la Robertsau ?

913 visites | aucun commentaire

l'actuel jardin de l'église St Louis - Rue Jeanne d'Arc à la Robertsau

La modification du POS n° 35 qui est sortie au coeur de l’été, concerne principalement l’installation de l’école européenne au début de la route de la Wantzenau. Mais un petit bout en a fait sursauter plus d’un à la Robertsau, avec l’inclusion d’une modification de l’usage des terrains à coté de l’église Saint-Louis pour y autoriser la construction d’un nouveau foyer.

Extrait :

article 20. Suppression de l’emplacement réservé ROB C7 (Robertsau) Dans le quartier de la Robertsau, l’emplacement réservé ROB C7 (26 ares) prévoit la création d’une place publique devant l’Eglise St-Louis entre la rue Charles de Foucault et la rue Jeanne d’Arc. Au regard des projets et des aménagements réalisés par la collectivité dans ce secteur, cet emplacement réservé, inscrit au bénéfice de la Ville au POS approuvé en 1992, n’apparait plus nécessaire.

Toutefois, la possibilité de créer un cheminement réservé aux piétons et aux cycles entre la rue Charles de Foucauld et la rue Jeanne d’Arc, dans la prolongation du passage existant, rue de Gambsheim, doit être préservé afin de faciliter les déplacements doux dans le quartier.

Par ailleurs, la levée de cette servitude permettrait à la Paroisse St-Louis, propriétaire de la parcelle 377, section BC, d’envisager la réalisation d’un foyer paroissial afin d’y retrouver les principales fonctionnalités d’accueil et de réunion, actuellement disponibles dans le bâtiment vétuste, déclaré non conforme en matière de sécurité incendie et d’accessibilité, et situé rue du docteur Freysz.

En conséquence, il est proposé :

- de supprimer l’emplacement réservé ROB C7 ;

- d’inscrire l’emplacement réservé ROB A39 (emprise 3 mètres) pour la réalisation d’un cheminement réservé aux piétons et aux cycles entre la rue Charles de Foucauld et la rue Jeanne d’Arc. »


Sur cette carte le terrain du « jardin privé de l’Eglise St Louis » et le terrain privé qui est également concerné par la modification du POS.

Si le conseil de fabrique de l’Eglise St Louis et l’association du Foyer St Louis envisagent une construction d’un foyer rue Jeanne d’Arc, cela veut dire qu’ils vendront leur ancien foyer entre la rue des Jardinier et la rue du docteur Freysz pour trouver les fonds nécessaires.

D’après Marie-Thérèse Huck, la présidente du Conseil de fabrique de la Paroisse St Louis, cette modification n’a lieu uniquement pour ne pas hypothéquer l’avenir.

« Après 2015, et l’application de la loi sur l’accès des handicapés dans les lieux publics, est ce que le foyer St Louis sera toujours aux normes ? Nous ne le savons pas. C’est pour cela que nous préférons avoir une porte de sortie. Même si nous sommes régulièrement contactés par des promoteurs, il n’y a aucun projet ni pour un nouveau foyer, ni pour la vente du foyer St Louis pour le moment. »

Que le terrain du foyer St Louis soit convoité, c’est compréhensible. Idéalement situé au cœur de la Robertsau, il a toutes les caractéristiques « des dents creuses » particulièrement recherchées par la Ville pour y construire de nouveaux logements.

En revanche, la précision de la délibération laisse perplexe et penche en faveur d’une opération immobilière qui se prépare… car finalement 2015 c’est demain.

 
L’emplacement du foyer St Louis actuel.

Les riverains s’interrogent

L’absence totale de concertation sur la modification du POS, a laissé la place à la rumeur. L’association des amis de la rue Jeanne d’Arc est montée au créneau. Elle organise une réunion le 19 octobre au 119 rue Boecklin pour y rencontrer l’adjointe de quartier et le curé de la paroisse.

La question concerne bien d’autres personnes que les riverains, car au-delà de la future construction de logements à la place de l’actuel foyer, c’est l’animation et la vie associative qui risquent d’être impactés.

Qui utilise ce foyer ? Les Scouts de France, la paroisse, mais aussi de nombreuses associations et bien d’autres (on y même vu Jean-François Copé ou des réunions PS). Le manque de salles sur le quartier (l’Escale est souvent réservé avec ses activités et limite l’accès en fonction de critères qui lui sont propres).

L’enquête publique est close. Le dossier sera peut-être présenté au conseil de quartier puis très prochainement en conseil municipal.

Le Foyer St Louis rue du docteur Freysz : un bâtiment imposant au coeur de la Robertsa

 

Soutenez Rue89 Strasbourg Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89 puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire