Strasbourg

Prévisions 23 avril 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec des averses
Partiellement ensoleillé avec des averses
23°C
 
  • 7:00
  • 8 janvier 2013
  • par Marie Marty

Une enquête sur le zoo de l’Orangerie pourrait aboutir à sa fermeture

6224 visites | 35 commentaires

Les flamands roses comptent parmi la cinquantaine d'espèces présentes au zoo de l'Orangerie (Photos MM)

En décembre, la ville de Strasbourg a reconduit son soutien financier à l’association des Amis du zoo de l’Orangerie qui gère le petit parc animalier strasbourgeois. Or ce zoo ne respecterait pas la législation française et européenne. Des défenseurs des animaux, soutenus par des élus écologistes, ont lancé une enquête sur la structure, qui pourrait aboutir à sa fermeture.

Membre de ENDCAP, coalition d’ONG européennes qui s’est donnée pour mission de « mettre fin à la captivité des animaux sauvages », l’association française Code Animal n’a pas encore d’importants faits d’arme à son actif, sinon de s’être portée partie civile en 2012 avec 30 Millions d’amis dans une plainte pour mauvais traitement au zoo du Bouy dans le Puy-de-Dôme. Suite à cette plainte, le directeur de ce zoo a été condamné à une interdiction d’exercer pendant un an et plusieurs animaux ont été saisis.

Discrètement, cette association dont le siège est à Strasbourg s’intéresse à présent au zoo de l’Orangerie. Selon son président, Franck Schrafstetter, elle démarrerait ces dernières semaines une enquête d’observation au long court sur le fonctionnement du zoo et les conditions d’accueil des animaux. Objectif : réunir suffisamment d’éléments pour faire valoir sa non-conformité supposée avec la directive zoo de l’Union européenne, qui réclame des conditions de détention appropriées des animaux, en fonction de leurs habitats naturels. Si Code animal est suivi par la suite par la justice administrative, cette enquête pourrait aboutir à la fermeture de la structure et au replacement des animaux.

Pendant ce temps, la Ville, propriétaire des murs du zoo et pourvoyeur de 80% des finances de l’association, continue d’apporter son soutien aux Amis du zoo de l’Orangerie, qui en gère le fonctionnement par concession. Une délibération reconduisant la subvention de 270 000€ serait passée complètement inaperçue en décembre dernier si Derya Topal, conseillère municipale Europe écologie – Les Verts, n’avait pas rappelé les réserves de son groupe sur la gestion et le bien-fondé du maintien de l’établissement à Strasbourg.

Un vieux débat entre écolos et Amis du zoo

Le débat autour du zoo et des conditions de détention des 48 espèces présentes n’est pas nouveau mais risque de prendre une plus grande ampleur ces prochains mois si l’enquête de Code animal est probante. Déjà, en 2010, le président des Amis du zoo, Nicolas Herrenschmidt, par ailleurs directeur du centre de primatologie à l’Université de Strasbourg, avait répondu aux attaques d’Eric Schultz, autre conseiller municipal EELV, très critique sur le sujet.

La mini-ferme abrite des races locales, comme les poules d'Alsace (Photo MM)

Dans une intervention en conseil municipal datée de septembre 2012, ce dernier rappelait plus récemment :

« Sur le plan légal, les conditions de détention des animaux ne respectent pas la directive européenne 1999/22/CE . Pourtant, année après année, la collectivité alloue des sommes importantes à l’association des Amis du zoo de l’Orangerie. Plus encore, chaque année, ces sommes se voient agrémentées d’un complément substantiel monté cette année à 40 000€, soit, pour l’année 2012, une dotation globale de 270 000€ [idem en 2013], au seul motif de « ne pas mettre en péril cette association qui anime le parc de l’Orangerie et participe à la sauvegarde de certaines espèces animales », justification sibylline et passe-partout s’il en est… »

(Capture - directive européenne 1999/22/CE)

Depuis l’arrivée de l’équipe de Roland Ries au pouvoir en 2008, les élus écologistes demandent donc une audition des responsables de l’association et le passage en gestion directe ou en délégation de service public.

La mini-ferme rénovée cette année

« Je n’en vois pas l’intérêt, bien au contraire », juge Olivier Bitz, adjoint au maire en charge du quartier de l’Orangerie. Pour lui, la gestion du zoo par une association permet « de la souplesse » dans le fonctionnement de la structure, grâce notamment au travail bénévole des membres et du bureau des Amis du zoo, alors que les coûts seraient bien plus élevés pour la collectivité en gestion directe. Sur les relations entre la mairie et l’association, l’adjoint reste vague :

« Elles sont normales, avec des points qui font parfois débat, comme la question des moyens qui revient régulièrement, mais qui n’a rien de spécifique à cette association. »

Olivier Bitz fait également remarquer que la municipalité ne se désintéresse pas du dossier, puisqu’elle investira cette année 1,15 million d’euros dans la rénovation de la mini-ferme du zoo, afin « de mieux répondre aux attentes du public, dans un objectif pédagogique d’amélioration du contact entre les jeunes citadins et les animaux de ferme ».

Inaugurée en 1990 par Catherine Trautmann, la mini-ferme est installée dans une grange préexistante, « de façon provisoire à l’époque ». Claude Rink, directeur du zoo et présent dans la structure depuis 1973, reconnaît que la rénovation est nécessaire :

« La ville a prévu de refaire les sols, les murs, les enclos, le parcours, tout. Le circuit sera plus intelligent, les enfants pourront voir les étables à l’arrière, accéder à tous les enclos… On commence par la mini-ferme parce que c’est ça qui rapporte de l’argent [1,60€ par adulte, 80 centimes par enfant de plus de 4 ans]. Ce sont ces recettes qui payent la nourriture de tous les animaux du zoo… »

Dans les enclos du "grand secteur", un pavage a été installé pour la "facilité d'entretien et l'hygiène". Ici, l'un des deux lynx de Sibérie du zoo (Photo MM)

Des perroquets qui ne peuvent pas voler, des lynx apathiques

Pas suffisant, juge Franck Schrafstetter, de Code animal. Le responsable associatif liste les principales irrégularités d’ores et déjà repérées au zoo de l’Orangerie au regard de la réglementation européenne et de sa déclinaison française, un arrêté du 25 mars 2004 :

« Tout d’abord, il y a un manque au niveau des panneaux d’affichage, mais ce n’est pas le plus grave… Ensuite, contrairement à ce qu’exige l’arrêté de 2004, le zoo n’a pas d’enceinte extérieure, ce qui crée un problème de sécurité pour les animaux. On peut leur jeter n’importe quoi dans l’enclos [notamment des aliments qui peuvent leur être néfastes voire fatal, ndlr].

Mais la critique principale porte sur le bien-être animal. Les animaux doivent être détenus dans des conditions compatibles avec leurs besoins physiologiques, or ce n’est pas le cas, notamment pour les perroquets aras, qui ne peuvent pas voler dans leur toute petite cage en verre, ou pour les lynx, qui développent des stéréotypies (mouvements répétitifs) ou de l’apathie.

On ne dit pas que les responsables du zoo sont des tortionnaires, juste que ce zoo n’est pas conforme à la législation. Nous venons de démarrer une enquête, avec des venues régulières en vue de préparer un rapport. Nous envisageons ensuite de porter plainte pour non-respect de la directive zoo, en demandant sa fermeture pure et simple. Des zoos ont déjà été fermés, à Marseille ou Saint-Jean-Cap-Ferrat par exemple [pour des raisons financières] ou à Lübeck en Allemagne suite à des mauvais traitements sur les animaux. »

Pour ce défenseur de la cause animale, les équipements de l’Orangerie devraient évoluer vers l’élevage et la conservation d’espèces locales, comme ce qui a été fait avec succès pour les cigognes qui se multiplient autour du parc, ou ce qui est engagé de façon marginale aujourd’hui avec le grand hamster. C’est aussi ce que souhaitent les élus écologistes au premier rang desquels Eric Schultz :

« S’il y a fermeture, ce sera l’occasion de tout remettre à plat et notamment le mode de gestion. Si on en arrive là, c’est qu’il y a des raisons, et notamment une absence de dialogue entre les Amis du zoo et les associations comme Code animal… »

Absence de clôture : la Ville appelée à trancher

Paradoxalement, Nicolas Herrenschmidt, président des Amis du zoo, a aussi intérêt à ce que les choses bougent et ne nie par certains problèmes. Selon lui, l’accusation fondée est celle portant sur l’absence de clôture. Les animaux, eux, seraient « très heureux ». Pour cet ancien membre de la commission nationale consultative pour la faune sauvage captive, c’est à la Ville de réagir :

« Nous avons proposé un tracé de clôture et la Ville un autre, trop étriqué. Nous ne nous sommes pas mis d’accord… Nous attendons aujourd’hui que la municipalité prenne position sur ce sujet. Jusqu’à présent, la direction départementale de protection des populations (DDPP), le service de l’Etat qui nous contrôle, nous a protégé en n’engageant pas de procédure, mais nous ne sommes pas dans la légalité sur ce point. Si un recours est lancé, il pourrait aboutir…

Or nous réclamons cette clôture depuis longtemps ! Le zoo serait plus facile à gérer, ce serait plus tranquille pour les animaux, surtout la nuit. C’est arrivé qu’on soit appelé suite à des dégradations ou des intrusions. On a même eu des problèmes de zoophilie. Mais ça fait un moment que c’est plus calme… »

Françoise Buffet, adjointe au maire officiellement en charge du dossier, n’était pas joignable ces derniers jours.

 

Soutenez Rue89 Strasbourg Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89 puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

35 Commentaires postés

  1. Bonjour, je viens d’arriver à Strasbourg. J’aime beaucoup ce beau parc, par contre les conditions de détention de ces animaux son pitoyables. Allez voir aujourd’hui le rénard du dsert,tenue dans une petite chambre et qui regarde à travers une petite fenetre… C’est vraiment triste et inacceptable. A quand cette fermeture?

  2. Ce « zoo » est le plus pitoyable que j’aie pu voir de toute ma vie. Comment peut-on mettre des animaux sauvages là dedans ? Les Strasbourgeois ont manifestatement du caca dans les yeux et une sacrée mauvaise foi.
    Quand je vais me promener à l’Orangerie, j’évite ce coin, ce n’est pas ça que je veux apprendre à mon enfant.
    Je trouve même honteux de parler de rafistolage.
    Fermez donc ce trou et offrez quelque chose de plus respectueux à nos enfants !

  3. ce sont vos propres chiffres :
    85% de vos revenus viennent de la pub.
    41% de cette pub c’est des organisme public
    28.6 % d(instututions culturelle dépendant elles même de ces organisme public.
    en effet pas de subventions directe, mais indirect, je vois pas ce que ça change.
    vous etes donc dépendant de ces revenus pour fonctionner.
    Les noms de ces organismes public et instututions, vous pourriez en effet les citer, moi d’après le bandeau de pub je peut vous citer l’opéra du rhin,
    et oui je me pose des questions quand a l’article élogieux sur blanche neige, echange de bon procédés ?
    Comme je suis soupçonneux en plus d’être cynique …..

    Au fait au lieu de cammenbert avec des poucentages pourquoi ne pas avoir publier le bilan comptable ? (façon canard enchainé)
    .

  4. @ sagem

    vous avez visiblement choisi une cause.

    En quoi le fait de commetre un délit justifirait t’il de moisir enfermé, entassé à 4 dans des cellules de 10 m2.
    Ce que vous trouvez être de la misère pour des animaux ne le serait pas pour des humains ?

    j’ai proposé une resolution rapide et economique du problème du zoo
    laissez moi croire que vous choisirez pas la m^me pour les prisons sous pretexte qu’ils ont commis un délit.
    Qu’est ce que vous leur feriez subir s’ils avaient commis un crime ?

    • Cet article ne traite pas des conditions de détentions des prisonniers, faut il absolument que vous ayez le dernier mot? qu’apportez vous au débat si ce n’est du cynisme, et que faites vous donc de concret pour les prisonniers… allez c’est le moment, sortez vos médailles…

      • Oui je suis cynique, et alors c’est un crime ?
        j’ai pas de médaille, j’aime pas ça,

        non cet article ne traite pas des conditions de détentions des prisonniers, et c’est bien le souci, on prefére debatttre des pauvres animaux c’est moins risquer, on froissera pas l’instutution qui subventionne le site.

        Non je veux pas avoir le dernier mot, je vous le laisse avec plaisir.

      • Un article sur les conditions de détention à la prison de l’Elsau est en préparation. Nous en parlions d’ores et déjà ici http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2013/01/04/breve/un-tract-syndical-denonce-les-conditions-de-detention-a-lelsau/ Par ailleurs, je souhaiterais savoir à quelle « institution qui subventionne le site » vous faites référence. En effet, Rue89 Strasbourg ne reçoit aucune subvention de fonctionnement (ni d’investissement !). Bonne journée et merci pour votre intérêt.

    • Mr Fraude, je rejoins Paul : allez combattre VOS causes puisqu’elles sont si nobles … et arrêtez de nous les briser menus avec vos considérations qui restent assez pauvres dans leur syllogismes … Je suppose que lorsqu’un article sur le grand Hamster d’alsace paraitra, vous nous arroserez d’arguments pour justifier son extinction au profit d’actions contre la paupérisation des aztèques ?

      … et apprenez à écrire, Sagem est une marque qui, entre autre, fabrique des téléphones ….

      • j imagine que c’est à moi que vous vous adressez,

        si vos seuls arguments sont l’ortographe et une erreur dans un pseudo

        Oui entre la paupérisation des aztèques et l’extinction d’un rongeur….. au fait qui subventione la mono culture du maïs qui la cause pricipale de son extinction: l’europe,
        la même que vous utilisez (sa reglementation) pour sauver les animaux du zoo….

        Un dysortographique qui vous em…… !

  5. Et les odeurs ? Personne ne parle des odeurs.
    J’évite ce coin de l’Orangerie parce que ça sent mauvais. Les futurs aménagements prévoient-ils des diffuseurs avec du sent-bon ?

  6. Quel triste lieu que ce zoo ! Je trouve atterant qu’il trouve des personnes pour prendre sa défense … ou bien alors les gens ne regardent les choses que par le tout tout tout petit bout de la lorgnette !
    Comment ne pas voir la misère de ce lieu qui saute aux yeux ? Aucun bon sens n’est donné dans le bien-être des animaux ! Que c’est triste de voir des gens penser que c’est « pédagogique » pour leur enfant de voir ça ! Habitant le quartier je vois, depuis mon enfance, ces pauvres lynx, animaux parcourant des km dans la nature dans leur enclos ( et encore la cage qu’il avaient avant était encore pire ). Les perroquets dans le minuscule bocal … Les marsupiaux avec les cigognes pataugeant dans de la terre battue boueuse …
    Que de tristesse ! Et dire qu’il y a des gens qui en font leur sortie de loisir !
    Je ne peux qu’avoir du mépris pour le manque d’intelligence des propos tenus par certains ici ! C’est vous qui devriez êtres mis en cage pour qu’on puisse éduquer nos enfant en exposant votre bêtise !

    • Il y a en france 66 000 détenus pour 57 200 places, dans des conditions ignobles,
      Je pourrais parler des maisons de retraites, des services hospitaliers surchargé, de la fin de vie…..
      mais l’urgence c’est le mini zoo de l’orangerie,

      Je vais volontaiment faire une proposition radicale et economique on euthanasie tous les animaux exotique ou trop gros pour les cages, on garde le canards et les cigognes et on passe vite d’autres sujet plus important.

      • … les animaux n’ont commis aucun délits …

        C’est toujours facile, pour ne pas avoir à réfléchir à la résolution d’un problème, de citer d’AUTRES problèmes … c’est la meilleure recette pour n’en résoudre aucun, vu qu’il y aura toujours une plus noble cause à défendre …

  7. Enfin une action contre les manquements de ce « zoo ». Les lynx sont à pleurer : ni herbe, ni terre, du dallage, deux-trois troncs d’arbres et de vieux sapins de noel sechés…faut-il rappeler que cet animal solitaire et des plus discrets évolue sur des territoires immenses et au couvert de forêts épaisses? Les voilà réduits à gros minets dépressifs dans un enclos misérable, tout près de la foule, des chiens, des cris….on ne peut faire pire!
    Idem pour les perroquets bloqués dans leur vitrine claustrophobe. Ils ne peuvent même pas voler! Un oiseau qui ne peut pas voler…y’a un ptit souci non? il faut sensibiliser le public à la faune et à son respect. Ici, c’est un contre exemple.

  8. Je suis assez étonnée de lire tous ces commentaires pro-zoo orangerie. Je vis à Strasbourg depuis 8ans, et c’est l’une des premières choses qui m’a choqué. Lorsque je passe devant ce « zoo » qui n’en est pas un pour moi, je suis atterrée de voir ces animaux réduits dans ces cages (le lynx est en effet l’exemple le plus parlant). A titre personnel, ce n’est pas là que je peux emmener mes enfants voir des animaux, le cœur n’y serait pas : aucun espace d’herbe pour la plupart des animaux, des cages réduites, des vitres au combien sale, et cette sensation d’horreur lorsque l’on voit des petits cadavres de poussin (oui c’est la vie, mais ça ne laisse pas indifférent, et c’est arrivé plus d’une fois). Pourquoi laisser les lynxs et autres espèces de ce type à l’orangerie.. Je comprends bien que les changements, les fermetures de nombreux établissements etc énervent les strasbourgeois, je suis la première à en avoir marre, mais là j’étais ravie de voir que les choses bougent et surtout qu’on en parle. La fermeture n’est pas obligatoire, mais tout est à revoir concernant ce parc animalier.. C’est bien qu’il y ai un article à ce propos et merci à rue 89 pour leur travail.

    • je ne sais pas si vous avez des vacances , mais pour beaucoup de visiteurs, c’est le seul lieu où ils vont! Quand aux poussins morts , cela fait bien 40 ans qu’on les donne aux carnassiers, ( et oui les jolis animaux sont AUSSI des carnivores!) Aussi donnons un volière digne de ce nom aux oiseaux et un espace plus ludique aux lynx ,mais rien ne remplace le contacte direct des enfants et des animaux, même les très beaux et qualitatifs reportages télés.Et puis stop , disons le ce Zoo emploie aussi DEUX personnes à PLEIN TEMPS, alors après on les faits vivre dans des cages ??? Je crois aimer les animaux et souvent j’ai pris beaucoup de temps à soigner, retrouver les maîtres etc , de diverses bestioles. Mais stop au discours trop bien pensant , ce petit Zoo est un lieu GRATUIT pour les petits que la ville mette la main au porte-feuille pour réaliser les aménagements indispensable, cela coûtera toujours moin cher qu’un Xième palais du territoire ou des buffets sans poussins morts mais aussi avec des bêtes mores que l’on mange!

  9. Les élus écolos ont les entend pas beaucoup sur l’abattage rituel pour rappeler que la Directive Européenne 93/119/CE qui a donné lieu en France au décret n°976903 qui affirme : « – L’étourdissement des animaux est obligatoire avant l’abattage ou la mise à mort»

    • Où est le rapport? Ce genre de propos pue la xénophobie à des kilomètres!

      • La xénophobie ?? De quoi parler vous?
        je parle des animaux là !! Je suis xénophobe avec les animaux ?

        En suisse et en Suède l’abattage rituel se fait avec étourdissement au préalable de l’animal ..En France on ne s’attaque pas à ce problèmes de peur de se faire traiter de xénophobe ,c’est bien malheureux…
        Alors si vous voulez défendre les animaux ,n’ayez pas peur des préjugés et allez y.
        Je trouve que la cage du Linx de l’Orangerie est bien trop petite mais je suis scandalisé par le silence de tous concernant l’ abattage rituel tel qui se pratique dans notre pays et l’ampleur que cela prend .

  10. Aujourd’hui le zoo pour cause de cages trop petites, demain l’arrêt de tram Gare pour infiltration d’eau massive que des seaux placés en travers du chemin n’arrivent pas à endiguer ?

    :)

  11. demenageons les aras , les lynxs, et les mouflons qui n’onr rien a faire dans ces petires cages, mais par pitié laissez le « zoo » tel qui est, pas de cloture !

    par contre les assos de defense de bien ëtre , ferais mieux de s’occuper du bien être de leur contemporains qui vivent des caravanes ou pire dans la rue, on a les priorité qu’on peut. sinon qu’ils partent en russie pays si merveileux au yeux de leur égerie décrepie….

    • l’un n’empêche pas l’autre…

    • Je n’emmène pas mon fils de 4 ans au zoo ou au cirque. Je lui ai expliqué dans quelles conditions vivaient les animaux dans les 2 cas, ça l’a rendu triste et il a très bien compris;
      C’est étonnant que ça soit dur à concevoir pour des adultes censés avoir une capacité d’analyse plus développée…

      Quant au fait de vouloir le bien être des animaux, je ne vois pas en quoi ça empècherait de se soucier du sort des êtres humains. D’ailleurs en général ceux qui se soucient de l’un se soucient aussi de l’autre !

      et vous ?

  12. Je suis bien heureux que Code Animal vienne mettre son nez dans ce zoo. Alors oui certaines personnes trop égoïstes seront tristes de ne plus pouvoir montrer des Lynx à leurs enfants à l’orangerie, ces mêmes personnes qui vont applaudir les spectacles de dauphins dans des piscines minuscules se fichent éperdument du bien être animal. J’ai lu « bobo » et « écolo » comme des adjectifs pour insulter ceux qui pensent qu’on a pas le droit de traiter les animaux comme des objets… je ne suis ni l’un ni l’autre et les insultes m’importent peu : soit le zoo est mis en conformité avec la directive soit on le ferme et on dispache les animaux dans de vrais zoo. Je ne comprends pas comment on peut, en 2012, préférer voir des animaux torturés dans des enclos inadaptés alors qu’il suffit d’allumer son poste de TV pour regarder des reportages extraordinaires traitant d’animaux en liberté qui pour le coup sont réellement éducatifs, et n’engendrent ni violence, ni souffrance…

  13. Merci pour cet article qui a au moins le mérite de poser les choses.
    Je pense qu’il faut proposer des solutions et engager de réelles discussions constructives car il sagit quand même de réglementation concernant ce que nous faisons des animaux ainsi que d’argent public !
    Nous ne pouvons pas continuer à voir les choses de la même façon qu’au 20ème siècle (voir 19ème) et il est de plus en plus évident que l’argent public doit être mieux controlé car Strasbourg distribue plus de 46 000 000€ (chiffres 2010) aux associations…

  14. Euh, un souvenir , n’est ce pas à Gaza que les militaires on massacré les animaux du Zoo ??? Fermer un petit Zoo, c’est éloigner les enfants du monde animal et de sa sensibilité, les mettre loin de ce rapport formateur et sensible. ( tout le monde ne part pas en vacances et l’Orangerie et son Zoo , à bien souvent sauvé mes étés fauchés) Toutes leurs enfances mes fils on été à la mini ferme et en garde un souvenir à vie (et je ne parle pas des canards !!!) Non ce n’est pas une image »cucu » d’une mère de famille, mais si il est toujours souhaitable d’améliorer l’espace où vivent les animaux (je pense à la volière, très étriquée), fermer c’est la solution indigente et lâche, circulez ,il n’y a rien à voir! Bref stop , on étouffe !!!

    • On peut très bien mettre les enfants en contact avec un troupeau d’oies, un mouton ou des ratons laveurs, en leur aménageant des espaces convenables et décents.
      S’il y a fermeture, souhaitons que ce soit pour construire quelque chose de mieux dans le même idée !

  15. C’est encore une fois lamentable, je suis d’accord avec cet article, et je comprends code animal, ils y ont peut-être un intérêt, mais en attendant, ou on rénove correctement cet espèce de mini-zoo, et en profondeur car les conditions pour les animaux, ( je ne dis pas tous) sont zéro, je pense aux lynx notamment, un animal d’une certaine taille dans un enclos ridicule avec du béton sous les pattes, une distance trop courte face au public, qu’ils aillent voir à Mulhouse comment sont gérer les lynx, ce n’est pas encore le paradis mais c’est vraiment mieux! Ils n’ont qu’à ou fermer tout de suite ce mouroir, ou l’agrandir et le moderniser aux meilleurs normes possibles. On ne parle quand même là que d’un tout petit parc animalier, on ne leur demande pas de verser les 110 millions d’euros du projet black swan, les 200 millions du quartier d’affaires du wacken, ou du PMC, etc etc, mais franchement 1 ou 2 millions, c’est ridicule. Allez voir ailleurs, à Lyon par exemple, au parc à la tête d’or.
    Non là, je comprends tout à fait qu’un recours puisse être déposé. La ville se fiche encore une fois du monde.

  16. Allez encore quelque chose en moins à Strasbourg tout cela parce que ça dérange la conscience de certains écolos qui n’ont que ça a faire de leurs journées… porter plainte, porter plainte, rincer et répéter…

    Rénovez le zoo et n’en parlons plus ..

    • Pas besoin d’être écolo pour s’apercevoir que ces enclos sont des lieux de soufffrances, sourtout pour des animaux comme les lynx, Aras, chèvres de montagnes, etc .. qui ont besoin d’espaces ouverts naturels

  17. Bravo ! Décidément cette ville est gérée par une belle brochette d’abrutis !
    Il faut que je me dépêche d’y emmener mon p’tit garçon avant que tout ça devienne une friche…

    • J’aime pas particulièrement cette municipalité mais j’ai pas l’impression qu il y ait une volonté de leur part de fermer

    • Bauer , on a bien compris que vous ne votez pas à gauche , mais arrêtez de tomber sur la municipalité à bras raccourcis sur des sujets qui vous échappent totalement et ceci par pure provocation . Emmenez votre fils et vous verrez le spectacle auquel les usagers du parc ont la tristesse d´assister quotidiennement : 2 hiboux grand duc ( 1m70 d´envergure ! ) dans des cages de 2M sur 2 , un couple de lynx boréal complètement lobotomisés , des fennecs apeurés sous des lampes à UV etc etc . Cela n´a rien de politique , ce zoo est une catastrophe . Le ( très beau ) parc de l´Orangerie et les animaux méritent beaucoup mieux …