Société 

Inquiet, un Strasbourgeois tente d’alerter sur le futur de l’Humanité

Jean-Christophe Anna se définit comme « un geek conscient ». Consultant spécialiste de l’emploi, branché sur le futur, il a mis en ligne un site pour sensibiliser sur des enjeux qu’il estime cruciaux pour l’avenir de l’Humanité : le climat, l’intelligence artificielle, le transhumanisme… Autant de thèmes absents de la campagne électorale présidentielle.

Et si l’Humanité était appelée à disparaître dans 20 ans ? Jean-Christophe Anna ne fait pas dans la dentelle, c’est bien la survie de l’espèce humaine qui l’inquiète. Strasbourgeois, fondateur d’une société de conseils en recrutement, il a mis en ligne un site web pour rassembler une série de faits qui préparent selon lui le monde de demain. Appelé 2017-2037, le site web liste tout ce qui n’existait pas il y a 20 ans et dépeint ce qui pourrait bien constituer notre quotidien dans 20 ans, une plongée dans l’évolution vertigineuse des technologies.

Rue89 Strasbourg : pourquoi avoir créé 2017-2037.com ?

Jean-Christophe Anna : C’est en travaillant sur l’intelligence artificielle appliquée (IA) au recrutement, je me suis rendu compte du nombre de métiers qui allaient disparaître, on parle de millions d’emplois et qui vont toucher tous les secteurs, pas seulement les emplois peu qualifiés. Aujourd’hui, Watson, l’intelligence artificielle d’IBM détecte mieux les cancers qu’un oncologue et le robot Smart est plus précis et plus rapide pour opérer un intestin de porc… Je me suis renseigné plus avant et j’ai compris que pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, nous n’allions pas être en mesure de remplacer ces métiers par d’autres. L’être humain court le risque de devenir obsolète et, au passage, de détruire la planète.

« L’IA apprend d’elle même »

Je suis surpris de constater que ces thèmes ne soient pas abordés dans la campagne électorale, alors que l’IA est déjà capable d’apprendre par elle-même. Mais pire, ces thèmes ne sont même pas présents dans le débat public ! Nos élus s’en foutent et tout le futur est préempté par Google, Apple, Tesla, etc. Il me semblait urgent de compiler, dans un même endroit, une série de connaissances, résumées par des experts qui sont tous encore plus inquiets que moi, parce qu’ils voient bien ce qu’il se passe.

Les IA peuvent-elles prendre le contrôle sur l’Homme ? Une intervention de Laurent Alexandre (vidéo Orange / YouTube)

Mais le progrès est consubstantiel à l’Humanité, pourquoi s’en inquiéter à présent ?

Parce que tout va trop vite. Songez qu’Elon Musk, celui qui produit des voitures électriques qui roulent toutes seules, a annoncé la création d’une société qui doit coupler l’intelligence humaine à celle de la machine. Pourquoi ? Parce que la machine va remplacer l’Homme, non parce qu’elle permet de réaliser plus facilement des tâches pénibles mais parce qu’elle est meilleure. Quand on sera tous remplacés par des robots, il sera trop tard pour réagir.

Jean-Christophe Anne se définit comme un "geek conscient". (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Jean-Christophe Anna se définit comme un « geek conscient ». (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

« Les êtes humains peuvent être reproduits sans fécondation »

C’est maintenant qu’il faut se poser les bonnes questions. Je ne suis pas opposé au progrès, je suis moi-même quelqu’un d’ultra-connecté, mais je pense qu’il est urgent que, collectivement, on s’interroge. Ainsi par exemple, il est désormais possible de produire un être humain à partir de deux cellules d’humains différents, mais c’est aussi possible de reproduire un être humain à partir de cellules d’une seule personne !

Le site permet de poser ces questions. J’aimerais que les gens s’en saisissent, pour créer un centre de réflexion, citoyen, soit mis en place pour suivre et surveiller les évolutions technologiques et s’assurer qu’elles contribuent au bien commun. Là, on n’est sûr que d’une chose : que les technologies vont profiter à ceux qui les créent, à savoir les géants de la Silicon Valley.

Est-ce que ce site a été créé pour participer au débat présidentiel ?

Je suis effaré par la pauvreté du débat politique. Ces enjeux nous concernent tous, ils sont connus, documentés. Des scientifiques de renom interviennent régulièrement et j’ai tenté d’en recenser quelques uns sur le site et… rien. On n’entend rien sur l’Intelligence artificielle, on a quelques échos timides sur le climat. Seul Benoît Hamon avec le revenu universel propose une mesure capable d’apporter une réponse au défi de l’emploi qui est posé. La plupart des candidats proposent de continuer ce qui se fait depuis des années, parlent d’un retour de la croissance, d’un retour au plein emploi… Autant de notions qui seront balayées dans les prochaines années.

Aller plus loin

2017-2037.com : le site web de Jean-Christophe Anna

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.
En BREF

La gare de Strasbourg se réveille sous les eaux

par Louise Gerber et Quentin Tenaud. 3 254 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre un coup de main, la brasserie La Mercière offre un dernier coup à boire avant déménagement samedi

par Jean-François Gérard. 2 282 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le gouvernement n’exclut pas un retour de l’écotaxe en Alsace

par Jean-François Gérard. 2 820 visites. Aucun commentaire pour l'instant.