Economie 

Livraison de vins bios et indépendants à domicile, le pari connecté de Wine Cluster

Avis aux amateurs de vins. L’entreprise strasbourgeoise Wine Cluster lance ce mardi 1er août deux services de livraison de vins à domicile, Strasdrink et Box de vigneron. Objectif: faire découvrir des domaines viticoles bios et indépendants de l’Alsace. À commander avec modération.

A partir du 1er août, une nouvelle entreprise va tenter d’un peu bousculer la livraison de vins à Strasbourg. Wine Cluster (« grappe de raisin » en anglais) lance deux services de livraison de vins alsaciens : « Strasdrink », un système de livraison à vélo de vins et de boissons artisanales et « Box de vigneron », un abonnement mensuel pour découvrir deux ou trois bouteilles de vins chaque mois.

« Rapprocher les consommateurs des vignerons »

Tout commence en décembre 2016. Arnaud Tarry, ingénieur en informatique, cherche des domaines viticoles typiques d’Alsace pour son mariage. Amateur de vins depuis une dizaine d’année, il peine à trouver des vignerons qui ne vendent pas dans les circuits de grande consommation. De là naît l’idée de créer une plateforme qui permettrait de faciliter la mise en relation des œnophiles et des vignerons indépendants. Arnaud Tarry concerte son entourage et avec deux amis, il crée la société Wine Cluster dès avril 2017.

L’entreprise strasbourgeoise opte pour un fonctionnement coopératif : elle appartient aussi bien aux fondateurs et investisseurs qu’aux salariés et fournisseurs. Les producteurs viticoles sont des actionnaires de l’entreprise, ce qui leur permet d’être impliqué dans les prises de décisions. Personne n’est majoritaire dans cette Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC).

Outre le fonctionnement coopératif, Wine Cluster repose sur le système des 3″É » : « un système écologique, économique et éco-responsable qui privilégie un circuit court entre producteurs et consommateurs », précise son fondateur, Arnaud Tarry. Cet intermédiaire de vente « qui n’est pas un négociant classique » vise à « rapprocher les consommateurs des vignerons ». Un service de proximité qui se passe d’intrants chimiques puisque 90% de la cave de Wine Cluster est certifiée Agriculture biologique. Certains agriculteurs partenaires ont par ailleurs opté pour la biodynamie.

domaine Deiss composition sol

Jean-Michel Deiss, référence en biodynamie en Alsace, présente la composition du sol du grand cru Altenberg de Bergheim. Le domaine Marcel Deiss est partenaire de la Box du vigneron. (Photo: Arnaud Tarry)

Une « box » pour œnophiles

Pour découvrir régulièrement de nouveaux domaines alsaciens, Wine Cluster lance d’une part Box de vigneron. Ce service de livraison mensuelle sur abonnement, permet de déguster chaque mois des vins régionaux. Les bouteilles proviennent d’une vingtaine de domaines alsaciens tous indépendants et hors des circuits conventionnels de distribution.

Trois abonnements existent. Allant de 24,99 à 54,99 euros par mois (auxquels on ajoute 4,99 euros de livraison), chaque box contient pour le moment deux et à terme trois bouteilles de vins ainsi qu’une présentation des domaines et des vins du mois.

L’abonnement se veut équitable et coopératif: ce sont les producteurs viticoles qui fixent eux-mêmes les tarifs des bouteilles de vins et le contenu des box s’adapte en fonction des propositions des vignerons. 70% du prix de la box revient aux producteurs et 30% à la coopérative, pour couvrir les frais de fonctionnement et de colisage. Depuis avril, près de 180 personnes se sont pré-inscrites .

vins Zinck livrables Strasdrink

Les vins du domaine Zinck à Eguisheim pourront être livrés par Strasdrink à partir du 1er août. (Photo: Arnaud Tarry)

La livraison express de vins… à vélo

Wine Cluster s’inspire par ailleurs des plateformes de livraison à domicile comme Deliveroo et Foodora. Elle a crée une autre service, Strasdrink, qui propose des livraisons express à vélo de boissons locales. Vins, crémants, bières, jus de pomme, thé fermenté ou maté, une centaine de boissons peuvent être livrées tous les jours de 10h à 22h. Elles arrivent en une heure et à température, prêtes à être dégustées. Comme pour Box de vigneron, les producteurs (douze viticulteurs et cinq producteurs de boissons artisanales) définissent leurs prix de vente à Strasdrink et valident les prix de vente pratiqués sur le site, compris entre 1,95€ à 62€. Les commandes se font sur le site, il n’existe pas d’application, mais un projet est en cours de développement.

Les premiers mois, Arnaud Tarry et ses associés se chargeront eux-même de la livraison à Strasbourg Grande-Ile, Cronenbourg ainsi qu’à Schiltigheim. Mais d’ici octobre, le périmètre pourrait être élargi et des coursiers devraient être embauchés. À la différence des bikers Deliveroo, « rémunérés au lance-pierre » selon Arnaud Tarry, les livreurs Strasdrink seront salariés et non auto-entrepreneurs. Ils bénéficieront donc d’un salaire fixe et de couvertures sociale et retraite. Ce statut de salarié expliquent le coût de livraison plus élevé que sur d’autres plateformes de type Uber (5 à 7€ sur Strasdrink contre 2,50€ Deliveroo).

Des nouveautés à venir dans l’année

Wine Cluster compte exporter ses services à d’autres régions sur le long terme. Plus tard dans l’année la petite entreprise devrait ainsi lancer Citywine, une service de stockage de vins pour citadins et professionnels de la restauration. L’application pour smartphone prévoit aussi une encyclopédie collaborative, nommée « Eva ». Elle permettra notamment de donner de son avis sur des vins, recommander des bouteilles, et de souscrire aux différents services de Wine Cluster.

L'AUTEUR
Louise Gerber
Louise Gerber
Stagiaire le temps d'un été à Rue89 Strasbourg. Franco-un-peu-allemande touche-à-tout, étudiante à Lille.
En BREF

Jean Rottner élu à la tête du Grand Est, huit voix manquantes

par Rue89 Strasbourg. 610 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Dimanche, nouvelle mobilisation des opposants au centre de primatologie

par Manon Weibel. 505 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Rénovée, la salle alternative du Molodoï repart pour 20 piges

par Jean-François Gérard. 2 951 visites. Aucun commentaire pour l'instant.