Brèves 

Manifestation contre l’esclavage en Libye devant le Parlement Européen mardi

actualisé le 11/12/2017 à 22h16

Ce mardi 12 décembre à partir de 16h une manifestation se tiendra devant le Parlement Européen, réuni en session plénière. C’est la deuxième manifestation contre l’esclavage en Libye à l’initiative du mouvement Équité et du collectif des associations africaines de Strasbourg et du Grand Est.

Mardi 12 décembre à 16h, le mouvement Équité et le collectif des associations africaines de Strasbourg et du grand Est appellent à la manifestation. Le but : interpeller les députés européens sur l’esclavage moderne en Libye. Les deux associations « jugent inacceptable la condition d’esclavage faite actuellement aux migrants africains en Libye ».

Nombres de manifestations partout en France et en Europe ont suivi la diffusion d’un reportage de CNN le 14 novembre. Sur cette vidéo, une douzaine de migrants subsahariens sont vendus aux enchères non loin de Tripoli en Libye. Ce pays est un des points de passage des migrants en route vers l’Europe. Suite au reportage de CNN, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme a mis en avant ce qu’il considère comme « la politique inhumaine de l’UE » qui « aide les gardes-côtes libyens à intercepter et repousser les migrants en Méditerranée ». Après le cinquième Sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne des 29 et 30 novembre derniers, plusieurs engagements ont été pris (voir encadré).

Manifestation contre l’esclavage en Libye, pour la dignité de l’Homme. (capture d’écran)

À Paris, ils étaient un millier de personnes le samedi 18 novembre. À Strasbourg, une première manifestation le 20 novembre avait débouché sur trois interpellations. Environ  200 personnes s’étaient réunis place Kléber pour se rendre vers la gare. L’association Équité Strasbourg ainsi que le Collectif des Associations Africaines de Strasbourg et du Grand Est ont ensuite appelé à un première manifestation devant le parlement européen, le 25 novembre. La deuxième manifestation se tiendra mardi 12 décembre de 16h à 18h (événement Facebook).

Cinquième Sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne des 29 et 30 novembre

Le cinquième sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne (UA-UE) s’est tenu les 29 et 30 novembre dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire. De cette rencontre est sortie une condamnation ferme du « traitement inhumain des migrants et des réfugiés par des groupes criminels ». Tous se sont engagées à œuvrer pour mettre un terme à ces traitements. Une déclaration commune a été adopté appelant à une coopération internationale afin de lutter contre les auteurs de ces crimes et de les mener en justice. Le 30 novembre, pour clôturer le sommet, le président de la Commission de L’Union africaine Moussa Faki Mahamat a affirmé vouloir rapatrier d’urgence 3 800 migrants d’un camp près de Tripoli. Emmanuel Macron affirmait la décision du sommet « de mettre en place une coopération renforcée sur le plan sécurité et intelligence pour démanteler les réseaux de trafiquants » il parle de plus de la constitution d’une « task force » rassemblant service de police et de renseignement pour détruire les réseaux d’esclavage humain. De plus une campagne de communication devrait être mise en place afin de dissuader des habitants d’Afrique de tenter l’exode.

Dans un communiqué de presse, les organisateurs listent leurs demandes :

– Une ferme condamnation de l’esclavage des temps modernes en Libye déjà reconnu comme crime contre l’humanité.
– L’arrêt du programme européen de soutien à la gestion intégrée des migrations et des frontières qui donne une souveraineté totale en matière de contrôle migratoire à la Libye, pays toujours très instable
– Un traitement humain des migrants
– Des poursuites judiciaires à l’encontre des responsables de la traite des êtres humains »

L‘un des débats prévu ce jour au Parlement européen entre 15h et 23h concernera la situation des migrants en Libye.

Mastou Diallo la présidente de l’association Équité Strasbourg et porte-parole du collectif a invité des eurodéputés à la manifestation et espère que les organisateurs seront reçus.

L'AUTEUR
Cécile Mootz
En BREF

L’Université ferme ses portes à une conférence sur le Levothyrox

par Guillaume Krempp. 2 147 visites. 3 commentaires.

Le Pass Culture sera testé dans le Bas-Rhin mi-mars

par Guillaume Krempp. 1 192 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’usine Blue Paper en lice pour doubler ses capacités

par Pierre France. 454 visites. Aucun commentaire pour l'instant.