Environnement 

Pique-nique avec José Bové pour sauver le parc de l’Aar de Schiltigheim mercredi soir

actualisé le 16/05/2017 à 19h14

Le nouveau collectif pour la sauvegarde du parc de l’Aar organise un rassemblement mercredi soir pour signifier son attachement à ce parc de Schiltigheim qui va connaitre des changements avec la transformation du restaurant Francesca en KFC.

À Schiltigheim, chaque construction ou presque déchaîne désormais les passions. Parmi les dossiers chauds, celui du Francesca, vendue à l’enseigne américaine de poulet frit KFC à côté du McDonald à l’entrée de la ville, au parc de l’Aar.

Ce qui est décidé, ce qui ne l’est pas

Quelques espaces autour (15,55 ares), côté parc de l’Aar, vont être remplacés par un nouveau parking de 24 places. Le détail est expliqué sur la carte en bas de l’article. Un autre projet à court terme est évoqué, mais pas validé, celui de la construction d’un pont pour voitures, vers les bureaux du Crédit mutuel. Voilà pour ce qui est officiel.

Projet de pont pour voitures à l’arrière du Crédit mutuel au Wacken (document Rue89 Strasbourg)

À plus long terme, l’essor du secteur fait craindre que le seul parc schilickois ouvert à toute heure soit remis en cause. Entre l’île aux sports, la construction d’un parking en étages à côté de la piscine du Wacken et surtout le développement du futur quartier d’affaires, Archipel, au Wacken, ces terrains vont être soumis à une forte pression foncière.

Un terrain désormais classé constructible

Lors du vote du Plan local d’urbanisme (PLU) pour les 28 communes de l’Eurométropole fin 2016, le classement du parc est passé de « zone naturelle » (N) à UE, c’est-à-dire constructible en tant qu’équipement d’intérêt collectif, sans limite de hauteur. Exception faite pour les jardins au milieu du parc.

Dans le même document, il est indiqué que les installations sportives proximité (stade de l’Aar et du Canal du Sporting Schilitgheim) pourraient être étendues. Mais il ne s’agit que d’un projet pour le mandat actuel. En revanche, les élections municipales de 2020 pourront rebattre les cartes.

Au bord de la rivière l’Aar, le parc éponyme propose une grande pelouse, une butte et des installations de jeux pour enfants et sportives (photo collectif Touche pas à mon parc de l’Aar)

Un rassemblement pour « envoyer un message »

Mieux vaut donc envoyer des messages le plus tôt possible aux élus et urbanistes qui réfléchissent à l’avenir de la ville d’ici 5 à 10 ans. C’est en ce sens qu’un collectif (encore un !) pour la défense du parc le long de la rivière de l’Aar s’est formé.

Il organise un rassemblement ce mercredi 17 mai à partir de 18h jusqu’à 21h autour d’un apéritif où chacun ramène quelque chose. Sa demande principale est que le parc soit de nouveau classé en zone naturelle, comme c’est le cas pour d’autres parcs à Strasbourg, comme les Contades, l’Orangerie ou celui de la Citadelle.

Etat des lieux



Passez votre souris et cliquez sur les différents espaces pour comprendre leur affectation. (carte JFG / Rue89 Strasbourg)

De passage pour la session parlementaire, le député européen écologiste José Bové sera présent à ce rassemblement. Un parc qu’il connaît bien, car il a l’habitude de séjourner à Schiltigheim et de parfois traverser le parc pour se rendre au Parlement.

Le sujet sera par ailleurs abordé par le maire Jean-Marie Kutner (UDI) lors du conseil municipal de Schiltigheim, ce mardi 16 mai, à partir de 16h.

Y aller

Pic-nique pour la défense du parc de l’Aar, mercredi 17 mai au parc de l’Aar, à Schiltigeim de 18 à 21h. Repas tiré du sac.

Sur Facebook : la page « Touche pas à mon parc de l’Aar » et l’événement de mercredi soir

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Manœuvres sportives à Schiltigheim après la vente de Francesca à KFC

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.
En BREF

La gare de Strasbourg se réveille sous les eaux

par Louise Gerber et Quentin Tenaud. 3 117 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre un coup de main, la brasserie La Mercière offre un dernier coup à boire avant déménagement samedi

par Jean-François Gérard. 2 149 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le gouvernement n’exclut pas un retour de l’écotaxe en Alsace

par Jean-François Gérard. 2 728 visites. Aucun commentaire pour l'instant.