Brèves 

Rassemblement contre la « casse du Code du travail » mercredi soir

La France insoumise organise ce mercredi 12 juillet partout en France une « journée de mobilisation populaire » contre la réforme du Code du travail et les ordonnances que prévoit le gouvernement. Celle de Strasbourg se déroulera à 18h place Kléber.

Mercredi 12 juillet, l’Assemblée nationale votera le projet de loi d’habilitation, pour que le gouvernement réforme par ordonnances le Code du travail. Cette mesure permettrait à l’exécutif de se passer du Parlement sur cette réforme pour une durée déterminée, afin de faire voter le projet de loi en quelques mois.

Dénonçant une « dérive autoritaire et antiparlementaire », les représentants de la France insoumise appellent les citoyens opposés aux projets du gouvernement à se faire entendre dans la rue. À Strasbourg, le rendez-vous est donné place Kléber à partir de 18h.

La France insoumise lors d’un rassemblement le 27 juin. (Photo Jean-Claude Val / doc remis)

Une « lutte pour la défense du droit du travail »

Outre la forme des « macrordonnances » (comprenez les ordonnances voulues par le président Emmanuel Macron), le rassemblement s’élève également contre le contenu de la réforme du travail. Ce projet de loi, considéré comme une  « casse du Code travail » par les députés du groupe de Jean-Luc Mélenchon, reprend notamment trois promesses phares du candidat Macron : la préférence pour les accords d’entreprise au détriment des accords de branches, la simplification du dialogue social et la création d’un barème encadrant les indemnités prud’homales.

En ce début d’été, la mobilisation contre ces ordonnances débute en front désuni. Le 27 juin, une première manifestation s’était déroulée à Strasbourg à l’appel de quatre formations syndicales (CGT ; FSU ; Solidaires et CNT). Le 12 septembre, la CGT appelle déjà à une journée d’action nationale.

Y Aller

Rassemblement contre la casse du Code du travail, mercredi 12 juillet à 18h, place Kléber à Strasbourg

Aller plus loin

Sur Facebook : la page de l’événement

L'AUTEUR
Louise Gerber
Louise Gerber
Stagiaire le temps d'un été à Rue89 Strasbourg. Franco-un-peu-allemande touche-à-tout, étudiante à Lille.
En BREF

Non, les élus de Strasbourg n’ont pas augmenté leurs indemnités de 25%

par Pierre France. 755 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mercredi soir, des universitaires à la rencontre des habitants pour parler des migrations

par Rue89 Strasbourg. 223 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Détonations entendues à Strasbourg : c’était des avions de chasse

par Pierre France. 2 289 visites. Aucun commentaire pour l'instant.