Vigies 

Stanislas Nordey : « le silence des candidats à la présidentielle sur la culture est frappant »

actualisé le 05/04/2017 à 11h21

À LIRE SUR TÉLÉRAMA.FR

Le magazine Télérama est allé recueillir l’analyse de Stanislas Nordey, directeur du Théâtre national de Strasbourg (TNS), sur la campagne présidentielle. Il a beau éplucher les programmes, pour lui, c’est clair : la culture est absente du débat.

Dans son interview, Stanislas Nordey se félicite que la campagne n’ait pas dérivé sur les questions sécuritaires mais il pointe que lorsque le mot « culture » surgit, « cela ressemble à une blague ». Et pourtant, selon le dramaturge :

« La culture est un terrain où l’on peut résoudre beaucoup de choses. Ce n’est pas davantage de plan vigipirate qu’il faut porter dans les territoires abandonnés, mais plus de culture et d’éducation. Les deux sont indissociables : transmission des savoirs et ouverture d’esprit passent par ce carrefour-là. »

Pour Stanislas Nordey, il est urgent que le théâtre aille à la rencontre des publics (Photo PF / Rue89 Strasbourg)

Pour Stanislas Nordey, il est urgent que le théâtre aille à la rencontre des publics (Photo PF / Rue89 Strasbourg)

Pas d’ambition pour la culture

Stanislas Nordey regrette qu’aucun candidat n’ait d’ambition à la hauteur du « plan Lang-Tasca en décembre 2000 » et note que le rôle du ministre de la Culture n’a cessé de s’affaiblir ces dernières années. De gauche, Stanislas Nordey avoue à Télérama que pour lui, la meilleure ministre de la Culture serait Christiane Taubira, qui aurait la faculté de « truffer ses discours de citations de poètes. »

Au final, Stanislas Nordey ne sait toujours pas pour qui il ira voter le 23 avril. Pour autant, il reste confiant. Il y aura un profond « renouvellement de l’espace politique », dit-il. « Si cela n’arrive pas dans cette présidentielle, ça sera pour la prochaine… ou pour la suivante. »

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France

Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

À la Semencerie, un marché de Noël artisanal, une kermesse et des concerts

par Cécile Mootz. 871 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation samedi contre l’ouverture du bar associatif du « bastion social » à Strasbourg

par Cécile Mootz. 3 208 visites. 3 commentaires.

À Colmar, environ 30 citoyens portent plainte contre le danger des centrales nucléaires

par Jean-François Gérard. 424 visites. 2 commentaires.