Tribune 

Tribune : tramway vers Koenigshoffen, tout ça pour ça !

actualisé le 16/08/2017 à 15h44

Le projet d'extension du tram E se précise, mais ne fait pas que des heureux (Giugiaro21 / FlickR / CC)

Le projet d’extension du tram vers Koenigshoffen se précise (Giugiaro21 / FlickR / CC)

Le collectif pour le tram sur fer à Koenigshoffen regrette le manque de concertation autour du projet d’extension du tramway vers Koenigshoffen et l’ouest de l’agglomération. Le collectif rappelle que ses propositions sont toujours valables et qu’une discussion aurait évité de perdre deux ans.

TribuneLe Collectif pour le tram sur fer à Koenigshoffen félicite l’Eurométrople de Strasbourg d’accéder à la demande formulée depuis juillet 2013, d’une concertation sur la question du choix du tracé pour le tram fer vers l’Ouest mais aussi vers le Nord de l’agglomération.

Pour mémoire, le Collectif avait d’abord déposé un recours gracieux en septembre 2013, puis, en l’absence de réponse dans le délai de 2 mois, avait déposé un recours contention au tribunal administratif de Strasbourg en janvier 2014.

Le tribunal a rendu sa décision le 20 mai 2015 : le Collectif s’est vu débouté de sa demande dans la mesure où le recours déposé était trop en amont dans la procédure d’élaboration du dossier, donc impossible pour lui de statuer sur le fond ou sur la forme.

À l’époque, Alain Fontanel, premier adjoint au maire et en charge des transports, s’était félicité de cette décision qui, selon lui, démontrait que la Ville, la CTS et la CUS avaient rigoureusement bien concerté avec les habitants…

Visiblement pas assez concerté, tel que le Collectif le réclame depuis juillet 2013, puisque la collectivité va délibérer la semaine prochaine en faveur d’une nouvelle concertation préalable… Que de temps perdu pour des jeux de posture.

Le Collectif réclame l’application du bon sens dans ce dossier

Entre 2011 et 2013, le débat se portait sur le choix du matériel (tram sur pneus ou tram sur fer). Après deux années de débats et de mobilisation, l’Eurométrople a depuis tranché sur la solution du tram sur fer. Le Collectif s’était réjoui de cette sage décision mais demandait dès lors qu’un temps soit consacré au choix du meilleur tracé afin que le tram soit un véritable outil d’aménagement, de progrès pour les secteurs desservis et que les impacts négatifs soient limités.

Il aura fallu deux ans pour convaincre l’Eurométropole de cette nécessité de débat. Aujourd’hui, il s’esquisse pour début 2016.

Toutefois, l’Eurométropole semble retomber dans les mêmes travers que ses précédentes concertations : un seul tracé exposé et pas d’autres alternatives détaillées ou trop vite balayées.

Pour le Collectif, « concerter » signifie « mettre carte sur table » pour « co-construire » le meilleur tracé de tramway qui répond aux enjeux de développement de l’agglomération sans dégrader les secteurs traversés.

La rue du Faubourg National n’est pas une variable d’ajustement

Pour le Collectif, il est nécessaire que soit exposées toutes les solutions possibles pour desservir Koenigshoffen et mesurer ainsi tous les impacts directs et indirects d’un tel projet, les coûts (investissements et exploitations), les nuisances et les évolutions possibles du réseau de tramway et de bus.

Pour le Collectif, la place du marché sur le Faubourg National est importante et n’est pas une variable d’ajustement déplaçable sans profondes et sérieuses réflexions. De même, l’importance de la Gare centrale et son accessibilité depuis l’ensemble des quartiers environnants est également un élément déterminant dans le choix d’un tracé, sans oublier l’état désastreux des boulevards dans le quartier Gare.

La nécessaire évolutivité du réseau de transports en commun (tram et bus) en fonction des besoins futurs doit être anticipée par la prise en compte des projets urbains à l’entrée de Koenigshoffen, des écoquartiers de Ostwald et Lingolsheim, de l’aménagement du Wacken, du TSPO, du desserrement du nœud congestionné de la station Homme-de-Fer, de l’accroissement de la capacité des transports publics à la Gare Centrale et la desserte du Nord de l’agglomération.

Nous sommes force de propositions

Ces aspects influencent de fait sur le choix du développement du tram dans l’agglomération, qui ne peut se résumer à un raccourci économique que correspondrait à une solution d’un tram empruntant la rue du Faubourg National ou ses rues parallèles (Wasselonne ou Obernai).

Les habitats et des forces vives, notamment ceux réunis au sein du Collectif, ont démontré leur maturité pour être force de propositions, tant sur la méthode de concertation que sur le fond technique du dossier, avec le souci de l’intérêt général.

Le Collectif émet le souhait que l’Eurométropole puisse – enfin – être mature en matière de concertation et fasse confiance aux habitants afin d’accélérer l’adhésion à un projet indispensable qui n’aura que trop duré.

Pour le Collectif,
Pierre Ozenne

L'AUTEUR
Tribune
Tribune
Je suis une tribune, l'auteur de cette contribution est indiqué dans l'article.
En BREF

À Kolbsheim, des opposants au GCO empêchent des travaux préparatoires

par Jean-François Gérard et Pierre France. 967 visites. 2 commentaires.

Jeudi, nouvelle mobilisation contre la réforme du Code du travail

par Manon Weibel. 659 visites. 1 commentaire.

Des milliers d’enseignants à la retraite peuvent faire valoir leurs droits après l’arnaque du Cref

par Jean-François Gérard. 864 visites. Aucun commentaire pour l'instant.