Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
30 ans plus tard, Salomé cherche à retrouver son coup de foudre du train Bâle-Paris
Société 

30 ans plus tard, Salomé cherche à retrouver son coup de foudre du train Bâle-Paris

par Maud de Carpentier & Guillaume Krempp.
Publié le 18 juillet 2021.
Imprimé le 31 juillet 2021 à 07:32
4 997 visites. 6 commentaires.

Au début des années 90, Salomé Achermann prend le train pour voir son copain à Paris. A peine entrée dans son compartiment, elle est obnubilée par le doux visage de son voisin, tout aussi troublé. Trente ans plus tard, l’institutrice regrette de ne pas avoir saisi sa chance. Rue89 Strasbourg a accepté de publier son témoignage comme une bouteille à la mer.

« Je n‘ai jamais oublié cette rencontre spéciale, ce moment unique et émouvant dans le train Bâle-Paris. » Début juin, Rue89 Strasbourg a sans doute reçu le mail le plus mignon de son histoire. Dans les détails les plus romantiques, Salomé Achermann y décrivait un coup de foudre datant de près de trente ans : « Dès que nos regards se sont croisés, un fil électrique s‘est allumé et j‘avais l‘impression que tout le compartiment crépitait. » La rencontre a eu lieu sur les rails, au début des années 90. Peu de parole, mais quelques sourires échangés, des genoux qui se frôlent… Le bellâtre aux cheveux foncés et aux yeux vifs est sorti à Strasbourg en laissant une petite boule de papier froissé sur son siège.

Salomé Achermann a songé à reprendre le train Bâle-Paris pour tenter de retrouver l’homme à l’origine d’un coup de foudre il y a plus de trente ans. (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc)

« Encore aujourd’hui, je peux sentir mon cœur qui fait un saut »

La jeune Suisse arrive donc à Paris avec un numéro de téléphone dans sa poche. Mais au fil des jours passés dans la capitale, Salomé se sent coupable. Elle n’ose pas raconter à son compagnon sa romance ferroviaire :

« J‘avais aussi peur qu‘il puisse trouver le petit billet avec le numéro de mon jeune homme charmant et sympa du train. Finalement, j‘ai pris une décision : jeter le bout de papier dans une poubelle publique dans les rues de Paris. »

Quelques semaines plus tard, Salomé découvre que son compagnon flirte avec l’ouvreuse d’un cinéma parisien. La relation se termine. La future institutrice regrette d’autant plus ce morceau de papier jeté : « J’avais perdu deux fois… »

Salomé Achermann : « J‘aimerais bien retrouver cet homme car encore aujourd‘hui je peux sentir mon cœur qui fait un saut en pensant à cette rencontre avec lui. »

Salomé en est persuadée : si elle avait appelé son coup de foudre du train Bâle-Paris, sa vie aurait été complètement différente. Alors trente ans plus tard, l’institutrice tente l’impossible en lançant cet appel à l’inconnu du train :

« Souvent, je me demande ce que fait ce jeune homme sympa et chaleureux. J‘aimerais bien le retrouver, car encore aujourd‘hui je peux sentir mon cœur qui fait un saut en pensant à cette rencontre avec lui. Et je souhaite que aujourd‘hui on trouvera le chemin libre pour tous les deux. »

Aller plus loin

Si vous pensez être l’inconnu du train qui a subjugué Salomé, vous pouvez nous écrire à redaction@rue89strasbourg.com, nous lui transmettrons votre message.

Plus d’infos

Nos choix de chansons dans le podcast de Salomé :

Article actualisé le 20/07/2021 à 16h21
L'AUTEUR
Maud de Carpentier & Guillaume Krempp

En BREF

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 425 visites. 2 commentaires.

Jeudi, sixième rassemblement contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 4 851 visites. 13 commentaires.

Samedi 24 Juillet, nouvelle manifestation contre le pass sanitaire place Kléber

par Marine Dumeny & Guillaume Krempp. 3 009 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×