Combien coûte le Concordat en Alsace-Moselle ?

Le projet de loi contre le séparatisme religieux est examiné au Parlement et le Concordat en Alsace-Moselle est pointé du doigt. En raison de ce statut, les ministres du cultes actifs et retraités de trois religions sont rémunérés par l’État. Une enveloppe annuelle qui s’élève à 54,7 millions d’euros.