Les ambitions du Local pour la scène strasbourgeoise et notre sélection de sorties pour le mois d’avril
Culture 

Les ambitions du Local pour la scène strasbourgeoise et notre sélection de sorties pour le mois d’avril

Pour cette première édition de 89dB, l’émission culturelle de Rue89 Strasbourg, nous sommes allés demander au Local quelles étaient les raisons qui les avaient poussés à installer une scène dans leur caveau. Puis nous avons sélectionné une série de sorties à ne pas manquer à Strasbourg.

Le Local, un bar dans le quartier de la Krutenau, vient d’ouvrir son caveau pour accueillir, plusieurs fois par semaine, des artistes locaux ou de passages pour des petits concerts intimistes. Pourquoi était-ce important alors que de nombreux lieux dédiés à la musique ferment les uns après les autres ? Stéphane Kirchherr, gérant du Local et musicien lui-même, détaille dans 89 dB pourquoi il se bat contre des régulations sécuritaires qui imposent chaque année de nouvelles mesures :

« Le fait qu’il y avait une cave, c’est la raison pour laquelle on a choisi ce local… même si son état était pire que le ghetto de Varsovie après sa destruction en 45… Mais la difficulté, ce n’est pas faire venir les gens, inviter les artistes, trouver comment les payer… Non, la difficulté ce sont les régulations de sécurité qui changent en permanence à coups de milliers d’euros et les taxes de la Sacem qui nous mettent dans la catégorie la plus forte même si tout ce qu’on leur donne reviendra à Jean-Jacques Goldman et pas aux musiciens qu’on défend… »

89dB du vendredi 29 mars

  • rédaction en chef : Maxime Nauche
  • réalisation : Maylis Cerbelaud
  • journalistes : Pierre France, Tristan Kopp
  • invités : Allan Ros, Stéphane Kirchherr

Blue Bear Records, nouveau label rock et folk à Strasbourg

Le Local accueillera vendredi 19 avril le lancement d’un nouveau label strasbourgeois, Blue Bear Records. Cinq groupes réunis par Allan Ros sont parmi les fondateurs : Churchman (Stéphane Kirchherr), Odrylane, Prokop, Grand Brume et Allan Ros lui-même. Dans 89 dB, Allan Ros explique pourquoi les raisons qui l’ont poussé à réunir ces talents :

« Un label, c’est théoriquement un banquier pour les musiciens (rires)… Mais avec Blue Bear Records, notre travail est plutôt d’accompagner des artistes et d’être un soutien à la fois technique et logistique. Et surtout, notre rôle est d’être en mesure de dire aux artistes s’ils s’égarent ou s’ils se laissent aller… On s’épaule dans une cohérence artistique, et c’est pour ça qu’il fallait un nouveau label pour nos groupes. »

Notre sélection de sorties en avril

L’Ind’Hip Hop Festival, du 4 au 9 avril

En avril, ne manquez pas ces rendez-vous et d’abord, la 8e édition de l’Ind’Hip’Hop festival. Douze concerts en 5 jours dans 3 endroits différents : Le Local, l’espace Django au Neuhof et Le Fat à la Krutenau, avec des rappeurs américains, européens et alsaciens. On vous faire découvrir dans 89dB Sonje qui sera le 4 avril au Fat, Black Milk, rappeur de Détroit, sur le circuit depuis une dizaine d’années, qui sera à l’espace Django le 6 avril, Youguène Blackrock, une rappeuse sud-africaine qui sera présente le même soir avec également Kamma et Navillus, des Alsaciens au rap mélancolique…

Stone de Kamma et Navillus (vidéo YouTube)

Y aller

Ind’Hip Hop Festival, du 4 au 9 avril au Fat, à l’espace Django et au Local. Site web. Facebook.

L’appareil photo Barbie est l’un des plus recherchés !

Expolaroid jusqu’au 11 avril et Sexpolaroid

Il y a un noyau dur de passionnés de Palaroid à Strasbourg, ils ont leur association : Polalsaco et ils organisent pour la septième année consécutive deux expositions, Expolaroid et Sexpolaroid, avec une douzaine d’artistes à voir à l’hôtel Graffalgar (jus’au 11 avril), au Chariot (du 27 avril au 10 mai).

Il y a une exposition principale et une autre avec des clichés un peu plus osés, car il y a un lien direct entre le sexe et les photos polaroid, comme l’explique dans 89dB Jean-Christophe Denis, président de l’association Polalsaco et organisateur du Sexpolaroid. Cette exposition ne sera visible que chez Two Aces Tattoo, un salon de tatouage du Neudorf du 6 au 13 avril.

Y aller

Expolaroid, jusqu’au 11 avril au Graffalgar, 17 rue Déserte à Strasbourg -Gare et du 27 avril au 10 mai au Chariot, 18 rue de l’Abreuvoir à Strasbourg – Krutenau.

Sexpolaroid, du 6 au 13 avril, Two Aces Tattoo, 6 av Jean-Jaurès à Strasbourg – Neudorf.

La plus grande fresque de street art le 3 avril

Rendez-vous mercredi 3 avril pour le vernissage de la plus grande fresque jamais graffée à Strasbourg, sur la façade de la résidence universitaire Les Flamboyants à l’Esplanade. L’artiste s’appelle Astro, il a commencé son oeuvre gigantesque lundi et si tout va bien il aura terminé mercredi. Astro c’est un graffeur français qui a déjà décoré des bâtiments aux quatre coins du monde. Parfois en noir et blanc, parfois très coloré. Tout en courbes avec beaucoup d’effets d’optique. Pour voir le résultat l’inauguration est prévue mercredi à 18h30.

Les débuts de la fresque d’Astro (vidéo StrasTV / YouTube)

Jacob Banks, nouvelle icône soul le 16 avril

Le jeune britannique Jacob Banks est à la Laiterie mardi 16 avril. Il vient de sortir un premier album fin 2018. Il a une voix de dingue qui fait vibrer jusqu’aux entrailles. Des instrus à mi-chemin entre le hip-hop et la dubstep. Démonstration avec “Chainsmoking”.

Chainsmoking de Jacob Banks (vidéo YouTube)

La Dame aux Camélias, au TNS jusqu’au 4 avril

Jusqu’au 4 avril, le Théâtre national de Strasbourg présente La Dame aux camélias, un spectacle d’Arthur Nauzyciel d’après Alexandre Dumas. C’est l’histoire d’amour culte et tragique, entre Armand Duval, un jeune bourgeois, et Marguerite Gautier, une prostituée. Le spectacle revisite ce classique de la littérature en piochant dans le roman d’Alexandre Dumas ainsi que dans son adaptation réalisée pour le théâtre par le même auteur.

Arthur Nauzyciel est directeur du Théâtre National de Bretagne depuis 2017, et peu avant sa nomination il était déjà passé au TNS, en juin 2016, présenter “Jan Karski, mon nom est une fiction”, un spectacle très marquant sur le devoir de mémoire et le souvenir de la Shoah. La Dame aux camélias fait appel au cinéma, avec un film préparé en amont diffusé tout le long du spectacle, dans un dialogue constant entre la scène et l’écran. Les mises en scènes d’Arthur Nauzyciel sont toujours très inventives.

Y aller

La Dame aux Camélias, du 29 mars au 4 avril au Théâtre national de Strasbourg, place de la République à Strasbourg. Détails.

Le Cartographe, échelle 1/400 000 au Cube Noir

Strasbourg accueille la plus ancienne troupe de théâtre universitaire de France, l’Artus, qui crée plusieurs spectacles chaque fin de saison. Du 24 au 28 avril Erwan Burel met en scène Le Cartographe, échelle 1/400 000, un texte de Juan Mayorga. En 1940, une petite fille trace pour son grand-père la cartographie du ghetto où ils sont enfermés. Son parcours fascine une femme qui soixante-dix ans plus tard cherche à raviver cette mémoire et à retrouver cette carte. Le Cartographe sera créé au théâtre du Cube noir, au CREPS d’Alsace.

Y aller

Le Cartographe, échelle 1/400 000, du 24 au 28 avril au Cube Noir, 9 rue de la Garance à Strasbourg.

Groundation, du reggae old school mercredi 17 avril

Groundation, c’est un groupe de reggae mythique des années 90. La dernière trace d’un passage de Groundation à Strasbourg remonte à 2013. Le groupe a fait une pause de 3 ans et a sorti un nouvel album à l’automne 2018. Il s’appelle “The Next Generation”.

Prophets & Profits de Groundation (vidéo YouTube)

Y aller

Groundation, mercredi 17 avril à partir de 20h30, à la Laiterie, rue du Hohwald à Strasbourg – Gare. Facebook.

L'AUTEUR
Maxime Nauche
Journaliste indépendant

En BREF

Invité de l’apéro : Gabriel Cardoen du collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici »

par Pierre France. Aucun commentaire pour l'instant.

Une sixième Marche pour le Climat samedi 25 mai, à connotation européenne

par Jean-François Gérard. 1 784 visites. 1 commentaire.

Les locataires de Hautepierre dans la rue samedi

par Claire Gandanger. 3 474 visites. 2 commentaires.