Amazon abandonne son projet d’entrepôt à Dambach-la-Ville
Vigies 

Amazon abandonne son projet d’entrepôt à Dambach-la-Ville

Le directeur d’Amazon France a annoncé sur BFM qu’Amazon ne serait pas à Ensisheim. Les DNA précisent que la firme américaine a également abandonné son projet d’entrepôt à Dambach-la-Ville.

Est-ce la fin des projets d’Amazon en Alsace ? Selon les Dernières Nouvelles d’Alsace, la firme américaine ne souhaite plus installer d’entrepôt géant sur le territoire de la communauté de communes du Pays de Barr.

Après les propos du directeur d’Amazon France sur BFM Business mercredi matin, les DNA ont obtenu du nouveau président de la ComCom, Claude Hauller, la confirmation de l’abandon. Pour le maire de Dambach-la-Ville, la complexité du dossier administratif et les oppositions locales ont fait renoncer Amazon.

Le terrain qu’avait envisagé Amazon pour s’implanter à Dambach-la-Ville, au pied des Vosges. (photo Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg)

Amazon peut pas test l’Alsace centrale

Dambach-la-Ville se situe dans le vignoble alsacien, sa zone d’activité est à proximité de zones humides et d’espèces protégées… Pas tout à fait le meilleur endroit pour installer une plate-forme logistique : le dossier d’autorisation environnementale aurait pu prendre plus d’une année à être constitué, précisent les DNA.

En outre, l’annonce du projet d’Amazon a rapidement fédéré de nombreux opposants, chez les écologistes mais aussi des commerçants et élites économiques. Ces personnes s’opposent à la fois au principe du commerce électronique de masse et à l’irruption de milliers de camions dans l’environnement du centre Alsace.

Très déçu, Claude Hauller promet une hausse du chômage dans les DNA et veut se consoler avec trois autres pistes, plus modestes, pour occuper l’extension de la zone d’activité prévue par la communauté de communes.

À Ensisheim (Haut-Rhin), le projet dit « Eurovia 16 » est bien plus avancé. Le permis de construire pour cet entrepôt géant d’e-commerce est déjà délivré. L’étape suivante serait l’autorisation environnementale, dont le projet d’arrêté du préfet est prêt. L’exploitant est tenu secret. Si ce n’est pas Amazon comme l’assure désormais son directeur Frédéric Duval, il peut s’agir d’un concurrent. Ou d’un autre abandon.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous les articles de notre série sur les projets d’Amazon en Alsace, « Colis piégés »

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

La Poste à pourvoir

par piet. 1 516 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouveau suicide d’un technicien aux Dernières Nouvelles d’Alsace

par Jean-François Gérard. 11 627 visites. 3 commentaires.

Marche aux flambeaux des Gilets jaunes mardi

par Pierre France. 1 388 visites. Aucun commentaire pour l'instant.