Le défilé de carnaval de Strasbourg ne veut plus faire peur aux enfants
Société 

Le défilé de carnaval de Strasbourg ne veut plus faire peur aux enfants

Pour une fois, le carnaval de Strasbourg aura lieu avant Mardi-Gras. Le départ de la cavalcade est programmé dimanche 26 février à 14h11. Autre nouveauté, il n’y aura plus de chars motorisés surmontés de caricatures à gros nez. À la place, l’association Arachnima envoie dans les rues ses « bidulos », des véhicules plus petits, tractés par les carnavaliers et pensés pour les enfants.

Après 25 années d’un carnaval d’inspiration rhénane, avec ses fanfares et ses chars aux thèmes satiriques, la municipalité de Strasbourg change de partenaire et oriente la manifestation vers les enfants. Lors d’une conférence de presse mardi, Mathieu Cahn (PS), adjoint au maire en charge de l’animation, a précisé les raisons de ces modifications :

« Peu après le carnaval l’an dernier, l’association Stras’Carnaval nous a indiqué qu’elle manquait de bénévoles et qu’elle ne souhaitait plus être en charge de la réalisation des chars pour la cavalcade. Nous en avons profité pour repenser entièrement la manifestation. Cette année, la cavalcade sera « à hauteur d’enfant », les véhicules seront moins grands et participeront à un imaginaire qu’ils pourront comprendre. On n’aura donc plus de chars avec des messages satiriques ou politiques, ni tractés par des véhicules. »

Des « bidulos » à la place des gros nez

À la place des chars surmontés de personnages aux gros nez, l’association Arachnima va proposer des « bidulos », des modules de quelques mètres de haut tout de même, dans un « patchwork visuel, coloré, aérien et festif » mais « aux coeurs battants », c’est à dire tractés par des carnavaliers. Treize modules sont prévus. Arachnima a repris la subvention destinée à la construction des chars, soit 60 000€.

Une demi-tonne de confettis devraient être projetée sur le public (Photo IDSquare / FlickR / cc)

Autre changement d’importance, le carnaval de Strasbourg est avancé de plusieurs semaines. Il aura lieu cette année dimanche 26 février, soit avant Mardi-Gras. C’est plus risqué en terme de météo mais selon Mathieu Cahn, seule une « alerte orange » pourrait conduire la municipalité à reporter les festivités.

Le parcours de la cavalcade a été légèrement modifié également : le départ est prévu à 14h11 route de Vienne, devant la Cité de la Musique et de la Danse. Puis le cortège se rendra rue de la Brigade Alsace-Lorraine, place d’Austerlitz, rue des Orphelins, rue de Zurich, quai des Bateliers, rue du Vieux-Marché-Aux-Vins pour terminer place Gutenberg et non plus place Kléber.

38 éléments dans le cortège

Bidulos compris, le cortège sera composé de 38 éléments, soit un bon millier de carnavaliers. Il y aura plusieurs compagnies de théâtre de rue, professionnelles ou amateurs, essentiellement de France, comme La Fabrique à Délices de la compagnie Remue Ménage :

La Fabrique à Délices, déambulation acidulée (vidéo Remue Ménage / YouTube)

Déjà vus à Strasbourg, mais toujours sympathiques, les Poules de la Compagnie Démons et Merveilles seront de retour :

Les Poules dans la ville (vidéo Cie Démons et Merveilles / YouTube)

Une place de l’Étoile transformée en parc de loisirs

Un volume similaire aux années précédentes mais la durée du défilé devrait être raccourcie, en raison d’une proportion moindre de fanfares et d’une marge de sécurité moins importante entre les éléments puisqu’ils ne sont pas motorisés. Une tonne de bonbons sont prévus pour être jetés sur les bambins en délire, ainsi que 500 kg de confettis.

En outre, de 12h à 15h, la place de l’Étoile sera transformée en une aire de jeux sécurisée pour préparer les enfants au défilé, avec ateliers de maquillage, animation musicale et cerfs-volants.

La municipalité prévient que des dispositifs anti-intrusion de véhicules seront mis en place, ce qui avec d’autres mesures de sécurité, neutralisera plus de places de stationnement que précédemment. L’ensemble des manifestations liées au carnaval revient à environ 150 000€ à la Ville de Strasbourg, une enveloppe identique à celle des années précédentes.

Aller plus loin

Sur Scribd : voir le programme 2017 du Carnaval de Strasbourg (PDF)

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 504 visites. 33 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 339 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 614 visites. 8 commentaires.