Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Au conseil municipal, trois millions pour la sécurité des écoles
Politique 

Au conseil municipal, trois millions pour la sécurité des écoles

par Jean-François Gérard.
Publié le 22 janvier 2018.
Imprimé le 20 juin 2021 à 21:30
1 570 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Flux vidéo fourni par la Ville de Strasbourg. Commentaires par Rue89 Strasbourg.

Le conseil municipal de lundi 22 janvier va traiter de la sécurité dans les écoles de Strasbourg. Il y sera aussi question du stationnement payant et peut-être du bar identitaire l’Arcadia. À suivre en direct et avec nos commentaires à partir de 15h.


Vos questions

Bonne nouvelle pour la majorité strasbourgeoise, aucun des 24 points à l’ordre du jour de ce conseil municipal du lundi 22 janvier ne traite des chiroptères ! C’est en effet sur cette délibération a priori anodine relative aux chauves-souris et à la place de l’arbre en ville que les alliés strasbourgeois se sont très violemment écharpés lors de la dernière séance en décembre.

Les anciens amis s’étaient mutuellement accusés de mal travailler et chaque groupe s’est senti obligé de mettre un peu d’huile sur le feu. La d’habitude discrète élue d’opposition Catherine Zuber (LR) avait ensuite grondé le maire Roland Ries, coupable à ses yeux de « ne pas savoir tenir son assemblée », en regrettant des attaques personnelles.

Cette séance improvisée de « tir au pigeon », dixit un élu sous couvert d’anonymat est révélatrice de nuances, parfois secondaires mais tenaces, entre plusieurs franges de la majorité. Auxquelles s’ajoutent des réflexes d’auto-défense en raison des tensions passées. Roland Ries (détaché de tout groupe) avait pris la défense de son adjoint de quartier Mathieu Cahn (PS) face aux reproches de La Coopérative, sur la coupe d’arbres avenue de Normandie à la Meinau.

La sécurité des écoles au menu

Parmi les principales délibérations de ce lundi, l’une concerne la sécurisation des écoles suite aux attentats sur le sol français. Après un test sur 10 écoles, la municipalité va dépenser 3 millions d’euros pour équiper les 102 établissements restants.

Une « alarme attentat » et des visiophones vont ainsi être installés dans les établissements scolaires. Certaines clôtures basses, construites à l’époque où l’on faisait des écoles « ouvertes » sur leur quartier vont être rehaussées, mais pas toutes, car cela commençait à revenir cher.

Les écoles de Strasbourg vont avoir des alarmes attentat différentes et des portails plus haut pour décourager les terroristes (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Le tourisme et l’Arcadia ?

La mairie va aussi abonder au budget de l’opération touristique « Strasbourg mon Amour », ce qu’elle n’avait jamais fait en 5 éditions. Ainsi, 60 000 euros vont être versés à l’office du tourisme, en plus des 30 000 euros « en nature » de la part des budgets de la Culture, et les crédits de l’Eurométropole.

Dans un autre registre, les élus vont peut-être débattre du bar identitaire du Bastion social dénommé l’Arcadia. L’ancienne maire, aujourd’hui opposante Fabienne Keller (LR) souhaite déposer une motion pour la fermeture du lieu. Environ 500 personnes ont défilé samedi pour demander sa fermeture et de nouvelles violences, dans un tramway, ont été commises par des personnes sortant de l’Arcadia.

Le maire a également demandé la fermeture du lieu au préfet qui rétorque que l’association agit dans un cadre légal, ce qui n’était pas le cas des squats à Lyon. Un « débat », où la plupart des élus devraient être d’accord, mais qui pourrait susciter l’intérêt des deux élus Front national, absents à plusieurs séances depuis septembre.

Et le stationnement

En fin de conseil, il sera question du stationnement payant. La loi a obligé d’étendre la possibilité de se garer de 3 à 5 heures, mais Strasbourg a décidé d’y appliquer des tarifs élevés (35€ pour 5 heures, le prix d’une amende non-minorée).

Thierry Roos a recueilli 5 000 signatures et va interpeller la majorité sur ces changements, notamment la fin des pass à la journée pour les travailleurs. Pas sûr que la majorité fasse bloc en cas de nouvelle séance de « tir au pigeon ».

Les commentaires sur Twitter



Aller plus loin

Sur strasbourg.eu : l’ordre du jour du lundi 22 janvier (PDF)

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur la vie du conseil municipal

 

Article actualisé le 22/01/2018 à 14h58
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Elections régionales : « J’ai reçu un texto du RN. Comment ont-ils trouvé mon numéro ? »

par Lola Manecy. 1 834 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Au tribunal administratif, le rapporteur public demande de reprendre les « compensations » au GCO

par Jean-François Gérard. 1 341 visites. 4 commentaires.

Avec Médecin de nuit, Elie Wajeman prend le pouls d’un Paris noctambule, entre Subutex et solitude

par Manon Charbonnier. 359 visites. 1 commentaire.
×