Où danser durant l’été à Strasbourg ?
Vie pratique 

Où danser durant l’été à Strasbourg ?

Bal improvisés, apéro swing, cours de salsa, clubs… Alors que rayonnent les beaux jours, voici quelques suggestions pour danser ou apprendre à Strasbourg.

Piste de danse géante sur la place Gutenberg (Photo : Salsa Loca)

1. Les rendez-vous en extérieur

Que ce soit à la Presqu’île Malraux, à la Place Gutenberg ou à la Place du Marché, le groupe Salsa Loca sait se faire remarquer. Attirant plusieurs centaines de personnes chaque semaine, le collectif transforme les places de la ville en véritable piste de dance géante. De 19h à 22H, l’association invite les amateurs de salsa à partager énergie et bonne humeur.

•   Salsa Dock, Presqu’île Malraux : 23 juin, 7/14/21/28 juillet, 4/11/18/25 août, 8 sept
    Salsa Sunday, Place du Marché : 20/27 août, 3 septembre
    Salsa Gutenberg, place Gutenberg : 23/30 août, 6 septembre
    Horaires : 19h – 22h (19h-19h30 : initiation salsa, 19h30-22h :danse libre), libre et gratuit, 06 51 69 52 67, site web

 

Ambiance swing le long du canal. (Photo : Cyril Fernandez / Facebook / Doc Remis)

Le long du canal, en dessous de l’arrêt du tram Churchill (photo), l’association Hopla Swing invite tous les mercredis les curieux et curieuses à partager un apéro convivial avec les amateurs de swing ainsi qu’à danser sur du Lindy Hop, l’ancêtre du rock’n’roll. Pas de pression sur l’horaire, ni sur le niveau, la soirée est totalement libre. L’ « apéro swing » est avant tout un moment d’échanges et de rencontres.

•  Apéro Swing, tous les mercredis à partir de 20h sauf en cas de mauvais temps, (apporter un pique-nique), rendez-vous le long du canal, en dessous de l’arrêt de tram Churchill, libre et gratuit, 03 88 45 28 27, site web

Bal « sauvage » à Strasbourg. (Photo : Claire Lola André / Facebook / Doc remis)

Le collectif des « Bals Sauvages » cherche à se réapproprier l’espace public tout en offrant aux passants un moment de partage et de découverte. Il suffit de deux ou trois musiciens pour voir émerger un « bal sauvage » en plein centre de Strasbourg. Sur place, on y entend tous styles de musique et on y pratique toutes sortes de danses. Pas besoin de connaître les pas et les techniques, on apprend sur place. L’organisation de ces « bals sauvages » se fait de manière assez spontanée, pour connaître le lieu et la date de ces rendez-vous, abonnez-vous à leur liste de diffusion par e-mail, consultez leur blog ou leur page Facebook.

2. Les stages et cours proposés pendant l’été

La « Casa Latina » à Strasbourg. (Photo : Latin Danse Entertainment)

Ambiance « caliente » à la « Casa Latina ». L’association « Latin danse entertainment » propose aux amateurs de danses latines un programme tropical : salsa, bachata, zizomna, merengue et raggaeton. Homme ou femme, seul ou accompagné, peu importe. Seuls les stages de « Lady Style », où l’accent est mis sur l’expression corporelle et la sensualité, sont réservés aux femmes.
En juillet, les stages se déroulent sur 2 jours, le samedi et dimanche soir. En août, le rythme est plus léger, stage uniquement le dimanche soir. Et n’ayez crainte, tous les cours sont pour les débutants !

•  À la « Casa Latina », 7 Place du Marché Neuf, 07 60 68 20 28, site web (détail des différents stages)

Soirée dansante au festival « The Blues Spot 2016 ». (Photo : Benoît Guérin / Facebook / Doc remis)

Le festival de Blues, organisé du 7 au 9 juillet est l’occasion de découvrir et de pratiquer la « danse blues. » Proche du swing, le blues était est très en vogue dans les années 20 mais reste aujourd’hui peu connu en France. Cédric Cest, président de l’association Lindy Spot, propose pendant 3 jours des cours (niveau débutant, inter et avancé), des solos blues destinés à travailler l’expression corporelle et des soirées concerts.

 The Blues Spot, du 7 au 9 juillet 2017, les cours se déroulent dans la salle St-Joseph, 53 rue Saint Urbain, 06 51 57 60 76, site web (planning et détails des soirées), pré-inscription fortement conseillée

Grosse ambiance aux stages de Cira Danse. (Photo : Cira Danse)

« Cira Danse » propose des stages adultes (à partir de 13 ans) du 21 août au 26 août afin de reprendre l’année en douceur. Jazz, classique, danses urbaines, niveau débutant ou avancé, il y a l’embarras du choix. Les enfants peuvent eux aussi participer avec les stages 4/13 ans, l’association propose du hip-hop, de la danse classique, de la danse contemporaine et des séances d’éveils corporels du 21 au 26 août également.

•  Stage du 21 au 26 août 2017, Centre Chorégraphique de la Ville de Strasbourg, 10 rue de Phalsbourg, 03 88 36 70 73, site web, inscription obligatoire

3. Dans les bars et les clubs

« La Kulture », bar et disquaire vinyle. (Photo : Antoine Pewaldi)

Crée en 2015, « La Kulture » a deux facettes : bar chaleureux et disquaire vinyle branché au rez-de-chaussée, “caveau” sombre et tagué au sous-sol, ambiance 100% électro garantie. Antoine, un des gérant de l’établissement, souligne toutefois que la programmation reste large dans le milieu électro. L’équipe de « La Kulture » accueille des DJs tous les soirs où le bar est ouvert, le jeudi on croise principalement des DJs locaux, le vendredi c’est soirée découverte où participe quelque fois des artistes étrangers et le samedi, le club accueille des DJs plus connus, du moins dans le milieu électronique.

•  La Kulture, 9 rue des Bateliers, 03 90 40 49 36, page Facebook (avec leur programmation), horaires d’ouverture : jeudi, vendredi et samedi de 18h à 4h, « caveau » à partir de 23h

Décor underground à l »Elastic bar ». (Photo : JM)

Dans la rue des Orphelins se trouve le « dernier bastion underground » de Strasbourg : l’Elastic Bar. Pour Fabien, qui a repris le bar l’année dernière, l’Élastic repose sur 3 identités : l’électro, le rock et bass/reggae. En soirée, on y trouve principalement des groupes locaux.

•  L’Elastic Bar, 27 rue des Orphelins, 09 54 51 97 04, page Facebook (avec leur programmation), horaires d’ouverture : tous les jours de 18h30 à 4h, ouverture du caveau varie en fonction des événements : 20h-21h pour les concert, 22h-23h pour les soirées DJ set

Le club de l »Intemporel ». (Photo : JM)

À l’Intemporel, la soirée commence au restaurant, à l’étage et se finit au club, au sous-sol. Salle élégante et épurée d’abord, puis pièce sombre au style “indus” plus tard. Le club, qui a ouvert fin avril 2017, diffuse les derniers tubes du moment, mais aussi de la house et de l’électro, le style reste assez éclectique.

Intemporel Bar Club, 7 rue Hannong, 09 67 76 92 39, page Facebook (avec leur programmation), horaires d’ouverture : mardi, mercredi, dimanche 18h-1h30 / jeudi, vendredi, samedi 18-4h / club à partir de 23h

D’autres idées pour danser cet été à Strasbourg ? Laissez les adresses en commentaires.

Tags
L'AUTEUR
Justine Monfefoul
Justine Monfefoul
Stagiaire à Rue89 Strasbourg et étudiante en prépa lettres à Paris.

En BREF

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 5 062 visites. 15 commentaires.

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 511 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 528 visites. 5 commentaires.