Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Des comédiens samedi place Kléber pour demander « on va où ? »
L'actu 

Des comédiens samedi place Kléber pour demander « on va où ? »

par Pierre France.
Publié le 21 juin 2020.
Imprimé le 09 décembre 2021 à 07:29
1 995 visites. 1 commentaire.

Une trentaine de comédiens et de techniciens ont organisé un court spectacle samedi en début d’après-midi place Kléber. Après trois mois sans culture publique, quel sera le « monde d’Après ? »

Samedi 20 juin en début d’après-midi, une trentaine d’artistes du spectacle vivant, comédiens et techniciens de Strasbourg et alentours étaient place Kléber à Strasbourg pour proposer un mini-spectacle politique aux passants.

Parmi les organisatrices de ce « happening », la comédienne Cécile Gheerbrant, la comédienne et directrice de compagnie Marion Grandjean, le comédien Marc Schweyer, le comédien Pierre le crieur, la comédienne Pauline Laurent, et bien d’autres… Tous ont voulu rappeler que la culture n’a pas disparue de l’espace public, malgré trois mois sans représentation publique.

Le spectacle, intitulé « C’est quoi vivre ? », a mis en scène des individus entraînés par les injonctions de bonheur et de productivité qui émaillent la vie quotidienne… jusqu’à ce qu’ils craquent. Et quand ils craquent, que se passe-t-il ? Comment les autres réagissent ? Restent-ils dans leur cercle de confort ou en sortent-ils ?

Ce rappel du « monde d’Avant », et sa triste ressemblance au « monde d’Après, » fait se terminer le spectacle par une question toujours sans réponse : « on va où ? On va où ? »

(Photo Thomas Niess)
(vidéo Philémon Boetsch)
Article actualisé le 21/06/2020 à 10h02
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

« Pas d’enfant à la rue » : manifestation mercredi devant le centre administratif

par Thibault Vetter. 1 133 visites. 2 commentaires.

Les travailleurs sociaux en grève mardi, manifestation à Strasbourg

par Maël Baudé. 2 582 visites. 3 commentaires.

Battue et violée par son mari, sa plainte classée par le parquet général

par Maud de Carpentier. 2 222 visites. 3 commentaires.
×