Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Deux Alsaciens condamnés suite aux Panama Papers
Vigies 

Deux Alsaciens condamnés suite aux Panama Papers

par Pierre France.
Publié le 6 janvier 2022.
Imprimé le 27 janvier 2022 à 04:12
2 069 visites. 1 commentaire.

À LIRE DANS LE FIGARO

Le Figaro a publié une dépêche de l’AFP indiquant que « deux frères, dirigeants d’une entreprise alsacienne de composants automobiles, ont été condamnés mardi 4 janvier à Paris à huit et six mois d’emprisonnement avec sursis pour avoir caché au fisc des recettes via une société hongkongaise ».

Ces faits ont été révélés à la connaissance du public en 2016 grâce au travail de l’International consortium of investigative journalists (ICIJ), dont les journalistes ont obtenu et authentifié des documents comptables pour en republier les éléments dans le cadre d’un série d’articles internationaux appelés les « Panama Papers ».

La dépêche précise que le parquet national financier (PNF) s’est intéressé à la situation de ces deux frères « après un article de Rue89 Strasbourg. » Cet article de juin 2016 (à lire ici) tentait de caractériser qui étaient les quinze Alsaciens figurant dans les Panama Papers. Parmi eux donc, les frères Schneider de Gambsheim avec leur société Trade Group Limited immatriculée aux Îles vierges britanniques, qui leur a permis depuis 2002 de détourner environ 200 000€ de recettes.

Ils ont reconnu les faits et convenu d’une peine avec le PNF. Le tribunal a homologué la peine et les a condamnés pour abus de biens sociaux aggravés et fraude fiscale à 25 000 euros d’amende chacun. En outre, l’administration fiscale leur a imposé un redressement avec des pénalités de 89%.

Lire l’article complet

«Panama Papers» : deux frères à la tête d’une entreprise alsacienne condamnés

L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Des Décrocheurs mazoutent des portraits d’Emmanuel Macron pour dénoncer son inaction climatique

par Anne Mellier. 754 visites. 9 commentaires.

À la Meinau, une centaine de sans-abris squattent un bâtiment en instance de démolition

par Thibault Vetter. 6 046 visites. 10 commentaires.

Un immeuble insalubre de Joseph Benamran devant la justice administrative

par David Weichert. 4 118 visites. 3 commentaires.
×