Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Qui est Julien Stéphan, le nouvel entraîneur du Racing ?
La Cave de Papy
  La Cave de Papy, c'est le rendez-vous qui debrief toutes les rencontres du Racing, pour les supporters et par les supporters.
blogs La Cave de Papy 

Qui est Julien Stéphan, le nouvel entraîneur du Racing ?

par Andrea Lamy.
Publié le 1 juin 2021.
Imprimé le 18 juin 2021 à 21:06
1 640 visites. 1 commentaire.

Vendredi 28 mai, Julien Stéphan a été officialisé au poste d’entraîneur du Racing Club de Strasbourg pour trois ans. Il succède ainsi à Thierry Laurey arrivé en fin de contrat et non-prolongé par le club alsacien. Le fondateur du site Rouge Mémoire sur le Stade Rennais livre ses impressions sur ce transfert d’entraîneur entre Bretagne et Alsace.

C’est Julien Stéphan, l’entraîneur du Stade Rennais, qui va reprendre le flambeau de Thierry Laurey, l’entraineur du Racing club de Strasbourg. L’annonce a été faite par le club alsacien vendredi 28 mai, à l’issue de la saison. Thierry Laurey est l’homme qui a brillé avec l’équipe alsacienne durant cinq ans, permettant une montée en Ligue 1 en 2017 puis un titre inespéré avec la Coupe de la Ligue en 2019. On le connait bien mais on connait moins Julien Stéphan. La Cave de Papy a donc demandé à Fabrice Pinel, fondateur du site Rouge Mémoire, l’encyclopédie du Stade Rennais, de nous donner son point de vue sur l’ancien coach qu’il a suivi.

La Cave de Papy : Après 77 rencontres en Ligue 1 avec le Stade Rennais, Julien Stéphan prend la décision de quitter Rennes suite à une spirale négative de la formation bretonne en début d’année 2021 où le club compte une victoire en neuf rencontres. Comment avez-vous réagi en apprenant cette nouvelle ?

Fabrice Pinel : Ce 1er mars 2021, jour de sa démission a vraiment été difficile à vivre pour ma part. Ce n’est pas qu’un entraîneur qui jetait l’éponge, c’est tout simplement le meilleur entraîneur de l’histoire du club en termes de résultats et d’émotions. Premier entraîneur à nous permettre d’atteindre la phase d’élimination directe en Coupe d’Europe (2019 face au Betis puis Arsenal), puis premier entraîneur qui nous emmène en phase finale de Champions League. Et pour couronner le tout, il nous a permis d’aller chercher une Coupe de France, la 3ème de l’histoire du club.

Donc, le jour où il renonce, ce sont toutes ces émotions qui reviennent à la figure, d’autant plus que c’est un homme né à Rennes qui portait les valeurs du club et de la région… Il renonce parce qu’il ne trouve plus les leviers pour stopper la spirale difficile dans laquelle le club s’est engagé récemment. L’avenir lui a donné raison car Bruno Génésio a réussi à redresser la barre, le Stade Rennais est qualifié pour l’Europa League Conference.

Julien Stéphan était entraîneur des U19 de Rennes lors de la saison 2012-2015 puis de l’équipe réserve durant trois années avant de rejoindre l’équipe professionnelle et de disputer avec son premier match le 5 décembre 2018. À cette période, comment avez-vous vécu sa nomination à la tête de l’équipe première ?

Au moment où le président Létang le nomme, il a un objectif à 4 matchs pour faire sa place dans ce monde impitoyable pendant que le président cherche un entraîneur chevronné. Mais incroyable, il gagne les 4 et pas n’importe lesquels : un déplacement à Lyon en Ligue 1 et un match décisif contre Astana en Europa League notamment. Ce même président lui avait barré la route du départ à Monaco quelques mois plus tôt alors que Thierry Henry le voulait dans son staff comme adjoint. Côté supporters, on avait envie que cela marche pour Stéphan dès le début car c’est un homme du cru qui porte nos valeurs ; mais on n’y croyait pas forcément.

Un sacre en Coupe de France avec Rennes face au PSG

L’ex-entraîneur rennais est parvenu à remporter la Coupe de France face au PSG en 2019, la même année où le Racing Club de Strasbourg a décroché la Coupe de la Ligue après une séance de tirs au but face à Guingamp. On peut alors parler d’une première saison en idylle pour Julien Stéphan avec Rennes ?

La saison 2018/2019 du Stade Rennais est la meilleure de l’histoire du club a posteriori. Le championnat est modeste avec une 10ème place mais justement parce que tout le reste a été inoubliable et a pris le dessus sur le quotidien de la Ligue 1. Le parcours en Europa League et la victoire en Coupe de France ont été exceptionnels à l’échelle du Stade Rennais.

Julien Stéphan succède à Thierry Laurey en tant que entraîneur du Racing. (photo RCSA)

Julien Stéphan a permis au Stade Rennais de participer à la Ligue des champions pour la première fois. Quel bilan faites-vous de cette saison si particulière pour le second exercice de Julien Stéphan ? Pensez-vous que Rennes a terminé à la bonne place car on rappelle que Lille talonnait votre équipe d’un petit point et qu’il restait dix journées à effectuer ?

On ne peut pas refaire l’histoire mais le Stade Rennais était à un point devant Lille à J28. Les 2 équipes étaient en pleine bourre (3 victoires consécutives des 2 côtés avant interruption et un 5-0 en faveur du Stade Rennais pour le dernier match). On est nombreux à imaginer que les 10 journées restantes auraient plutôt permis aux 2 équipes de rejoindre et devancer l’OM aux 2èmes et 3èmes places vu les dynamiques de résultats. Après, on imagine mal que les 10 points d’avance sur Lyon auraient été comblés par la troupe de Rudi Garcia, quoiqu’en disait Jean-Michel Aulas à l’époque.

Le Racing va faire partie des équipes à surveiller

Que peut-on finalement reprocher à Julien Stéphan s’il faut sortir un point négatif durant son passage à Rennes avec l’équipe première ?

L’unique point négatif restera cette spirale de l’échec au début de l’année 2021. Elle lui aura coûté son poste puisqu’il n’a jamais réussi à l’enrayer. Pourtant, l’effectif avait la qualité nécessaire pour tenir l’objectif européen mais visiblement avec Stéphan on n’y arriverait plus… Au grand dam de tous. C’est un entraîneur qui va au bout de ses idées, c’est ce que certains lui reprochent au final. Mais, je pense qu’il était dans le vrai pour le moyen terme… Le court terme a néanmoins eu raison de lui et de ses joueurs.

Le Racing Club de Strasbourg a connu une montée en Ligue 1 dès sa première année en remportant le championnat de Ligue 2. Puis, une Coupe de la Ligue le 30 mars 2019 sous l’ère de Thierry Laurey. Julien Stéphan rejoint le RC Strasbourg, pensez-vous que par ses manières de manager une équipe, l’ex-technicien rennais puisse faire franchir un cap au club alsacien ?

Pour moi, cette signature de Stéphan au RCSA place d’emblée le club dans les équipes à surveiller la saison prochaine. Il va apporter un nouveau souffle et la régularité qui manquaient au club alsacien. Je mets une petite pièce sur le parcours de Lens en 2020/2021 ou celui de Reims en 2019/2020 pour être celui de Strasbourg en 2021/2022 ou à défaut en 2022/2023 car il lui faudra un peu de temps pour découvrir les hommes à sa disposition et mettre en place ses idéaux de jeu.

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Andrea Lamy

En BREF

Avec Médecin de nuit, Elie Wajeman prend le pouls d’un Paris noctambule, entre Subutex et solitude

par Manon Charbonnier. 312 visites. 1 commentaire.

La CFTC perd son recours contre le travail le dimanche au tribunal administratif

par Lola Manecy. 503 visites. 3 commentaires.

La Maison des associations condamnée pour le licenciement d’une salariée victime de harcèlement sexuel

par Pierre France. 930 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×