Le Léopard : n°1 sur le vintage
Aparté mode
Entre trouvailles shopping et créateurs talentueux, la mode bouge à Strasbourg. Je suis Sarah, étudiante, j’ai lu mes premiers mots dans Elle et je voue un culte au minimalisme suédois. Suivez le guide des dernières tendances dans les boutiques strasbourgeoises !
Aparté mode  blogs 

Le Léopard : n°1 sur le vintage

actualisé le 23/02/2012 à 15h11

En tant que grande adepte du vintage, une des boutiques que je fréquente le plus à Strasbourg est le Léopard. On y trouve de vrais trésors.

Comme cet immense pull en laine, qui ne m’a coûté que 20€, et qui ressemble beaucoup à un Isabel Marant. Je dois me forcer à ne pas le porter tous les jours.

Curieuse d’en savoir plus sur cette boutique qui a une offre vintage digne des plus grandes, je suis allée rencontrer Ophélie et Anastasia, vendeuses au magasin. Interview.

D’où viennent les vêtements du Léopard ?

« Les pièces que nous vendons sont issues uniquement de dons. Elles sont collectées par le Relais Est dans les bennes de dépôt. Les vêtements sont ensuite triés à l’usine de Wittenheim, où deux personnes sélectionnent des fringues au style des années 60-70 spécialement pour nous. Nous recevons aussi des dépôts directement à la boutique. »

Quel type de pièces trouve-t-on et quel est le public visé ?

« Les prix commencent à 1€ pour des foulards en coton et peuvent aller jusqu’à 500 € pour des pièces spéciales comme un sac à main Hermès que nous avons vendu récemment. On a pas mal de jeans Levis à 10€ et une sélection de foulards Hermès à 60€. Des objets d’artisanat du Burkina Faso comme des bijoux sont aussi en vente (jolis bracelets à 5€, ndlr). Comme la gamme de prix est large, le public est de plus en plus varié. On voit autant de personnes en situation précaire que de lycéennes à la mode ! Tous les âges et toutes les classes sociales s’intéressent au Léopard. »

En quoi est-ce qu’on « lutte contre la crise » en achetant au Léopard ?

« Comme le magasin n’a pas de dépenses pour se fournir les pièces, les bénéfices permettent de créer de l’emploi à tous les niveaux d’intervention du Relais, que ce soit dans la vente, dans le travail à l’usine… Il s’agit de plus d’emplois en réinsertion, en collaboration avec Pôle emploi. »

Avec des nouveautés tous les jours, il y a de quoi faire des affaires pour homme, femme et enfant.

Voici ma petite sélection :

Chemise Devernois, 15€

Parka homme, 9€

Veste biker bi-matière, 30€

Boutique Le Léopard, 8 rue des Veaux à Strasbourg.

Tags
Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Sarah Ollivier
Sarah Ollivier
Entre trouvailles shopping et créateurs talentueux, la mode bouge à Strasbourg. Étudiante, j’ai lu mes premiers mots dans Elle et je voue un culte au minimalisme suédois. Suivez le guide des dernières tendances dans les boutiques strasbourgeoises !

En BREF

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 5 373 visites. 15 commentaires.

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 583 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 589 visites. 5 commentaires.