Robert Herrmann en a marre qu’on nomme le président de l’Eurométropole pour « résoudre des conflits politiques »
Édition abonnés  Politique 

Robert Herrmann en a marre qu’on nomme le président de l’Eurométropole pour « résoudre des conflits politiques »

actualisé le 17/01/2018 à 13h35

Dans la perspective des élections municipales de 2020, Robert Herrmann, président (PS) de l'Eurométropole de Strasbourg, a indiqué qu'il était préférable de cumuler les mandats de maire d'une ville centrale et de président de l'agglomération.
Il est bien tôt pour avoir toutes les cartes pour les élections municipales de 2020. Mais 2018, année libérée de toute élection, va permettre à chacun de se positionner, ou non, dans cette perspective.
Comme dans d'autres métropoles . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Mercredi, image rare d’une Justice accessible

par Pierre France. 1 074 visites. 3 commentaires.

Jérémie Fallecker, bouillonnant fondateur de Pelpass, est l’invité de l’apéro ce soir

par Pierre France. 468 visites. 2 commentaires.

Deuxième Marche pour le climat ce samedi 13 octobre

par Pauline Ruhlmann. 2 742 visites. 6 commentaires.