Mouillé dans l’affaire Benalla, le commissaire Creusat muté à Haguenau
Vigies 

Mouillé dans l’affaire Benalla, le commissaire Creusat muté à Haguenau

À LIRE SUR LES JOURS

C’est l’excellent site d’informations Les Jours qui le révèle : le commissaire Maxence Creusat a été réintégré par la police nationale, quatre mois après sa mise en examen dans l’affaire Benalla et sa suspension. Il doit prendre ses fonctions à la sécurité publique du commissariat de Haguenau. Les Jours suit de près l’affaire d’Alexandre Benalla, cet ancien garde du corps du président de la République Emmanuel Macron, puisqu’il s’agit d’une des « obsessions » de ce site web, qui traite l’actualité en séries : « l’homme du président. »

Les Jours rappellent que Maxence Creusat, 30 ans, était affecté à la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris, lorsqu’il a transmis à Alexandre Benalla des images issues de la vidéosurveillance des altercations place de la Contrescarpe à Paris, dans lesquelles l’ancien garde du corps de l’Élysée est impliqué. Deux autres policiers ont été mis en examen pour « violation du secret professionnel » et « détournement d’images issues d’un système de vidéoprotection. »

Selon Les Jours, les fonctionnaires suspendus continuent de travailler et à toucher leur rémunération. Pour des faits de cette nature, ils ne risquent pas la révocation et sont donc seulement éloignés de leur service en attendant les conclusions de l’enquête administrative.

Lire l’article complet

Sur Les Jours : Mouillé dans l’affaire Benalla, Creusat reprend du service

Sur Les Jours : l’obsession « L’homme du président« 

Abonnez-vous aux Jours avec ce code « ACRRS » et bénéficiez d’un mois gratuit.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Gilets jaunes et marcheurs pour le Climat vont défiler ensemble autour du marché de Noël samedi

par Rue89 Strasbourg. 10 650 visites. 24 commentaires.

Ce week-end, un village de Noël à Grüber, un parc d’activité prometteur

par Claire Gandanger. 840 visites. 1 commentaire.

Le Bastion social doit quitter le local du 29 rue Vauban

par Guillaume Krempp. 3 258 visites. 9 commentaires.