Pas de cantine et souvent pas de classe non plus mardi 15 janvier
L'actu 

Pas de cantine et souvent pas de classe non plus mardi 15 janvier

actualisé le 14/01/2019 à 10h54

Opposés aux nouvelles orientations de la Ville de Strasbourg sur les rythmes scolaires, 4,5 jours de cours par semaine dans les écoles, quatre syndicats d’enseignants (Sgen-CFDT, SE-Unsa, SNNDI-FO, SNUipp) et quatre syndicats d’agents municipaux (CFDT, CGT, FO, Unsa) ont déposé un préavis de grève pour le mardi 15 janvier. En conséquence, de nombreux professeurs des écoles seront absents et l’accueil périscolaire, du matin, à midi et en soirée, ne sera pas assuré dans de nombreux établissements de Strasbourg.

La tendance est à la réalisation de grosses écoles pour suivre l'urbanisation, ici l'école Saint-Jean à Strasbourg (Photo LG / Rue89 Strasbourg / cc)

La tendance est à la réalisation de grosses écoles pour suivre l’urbanisation, ici l’école Saint-Jean à Strasbourg (Photo LG / Rue89 Strasbourg / cc)

Pas encore d’informations précises

Dans un communiqué publié mardi, la Ville de Strasbourg indique que toutes les cantines seront toutes fermées mardi, sans qu’il ne soit prévu de repas froid de remplacement. Aucun enfant ne sera accueilli entre 12h et 14h. Aucun démarche n’est nécessaire, le repas ne sera pas facturé. L’accueil périscolaire du matin (7h45 / 8h30) et du soir (15h45 / 18h15) est également concerné, la Ville n’a pas précisé encore dans quelles écoles elle était en mesure de le maintenir. Quant à l’accueil minimum pour les enfants scolarisés auprès d’enseignants grévistes, les informations pratiques manquent également mais il est probable que ce service sera très compliqué à mettre en œuvre.

Ce mouvement de grève est parti des syndicats d’enseignants, qui ne reconnaissent pas les résultats de la concertation en ligne menée par la Ville de Strasbourg sur les rythmes scolaires. Ils exigent que les instances de concertation soient les conseils d’école, une instance présente dans chaque établissement composée de représentants des enseignants et des parents d’élèves.

Grève à l'école Saint-Thomas, tous les enseignants en grève (Photo CN / doc remis)

Grève à l’école Saint-Thomas, tous les enseignants en grève (Photo CN / doc remis)

Cet article sera mis à jour en fonction des renseignements pratiques au fur et à mesure qu’ils nous parviendront. Parents : faites suivre les informations ou les e-mails de vos écoles à redaction@rue89strasbourg.com. Merci.

École maternelle Saint-Jean : cinq enseignants en grève (salles 116, 120, 125, 102 et 103). Les élèves de ces classes ne seront pas accueillis à l’école.

École maternelle du Conseil des XV : aucun cours assuré.

École maternelle de la Niederau : les 9 classes sont fermées.

École élémentaire de la Niederau : 14 enseignants sur 15 en grève, école fermée.

École maternelle Saint-Thomas : les 5 classes sont fermées.

École élémentaire Saint-Thomas : tous les enseignants en grève, école fermée

École maternelle Jean Sturm : les 8 classes sont fermées.

École maternelle Finkwiller : 3 classes fermées.

École maternelle Oberlin : les 6 enseignants seront en grève et les 4 atsem ainsi que les responsables du périscolaire.

École maternelle de l’Académie : deux classes seront fermées.

École maternelle maille Karine 2 : 3 classes fermées.

École élémentaire de la Ziegelau : école fermée.

École maternelle de la Meinau : 7 enseignants en grève sur 7 classes.

École élémentaire de la Meinau : 8 enseignants en grève sur 14 classes

École maternelle Ampère : 6 enseignants en grève pour 6 classes.

École élémentaire Schwilgué : 21 classes fermées sur 21, aucun cours

École maternelle Schwilgué : 10 classes fermées sur 10, aucun cours

École maternelle Branly : 7 classes fermées sur 7, aucun cours.

École Internationale Robert Schuman : 14 enseignants en grève sur 16 classes

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Invité de l’apéro : Gabriel Cardoen du collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici »

par Pierre France. Aucun commentaire pour l'instant.

Un camp d’une soixantaine de sans-abris aux Canonniers, à l’entrée du Neuhof

par Jean-François Gérard. 1 361 visites. 3 commentaires.

Stade de la Meinau : 100 millions et 4 000 places de plus pour le grand public

par Jean-François Gérard. 1 609 visites. 7 commentaires.