Le programme des Grands débats en février dans l’Eurométropole
Vie pratique 

Le programme des Grands débats en février dans l’Eurométropole

Après une première rencontre organisée lundi 21 janvier par Thierry Michels, les rendez-vous du Grand débat national à Strasbourg et dans l’Eurométropole se multiplient : 12 sont prévus pour le mois de février. Sylvain Waserman, le député de la deuxième circonscription du Bas-Rhin rejoint celui de la première et propose ses propres réunions. Le conseil de développement de l’Eurométropole, des organisations patronales, une association et même trois citoyens font de même.

Thierry Michels poursuit les consultations

Thierry Michels, député En Marche de la première circonscription du Bas-Rhin (Strasbourg centre et ouest), a décidé de continuer sur sa lancée après une première réunion en forme de thérapie de groupe. Pour ses deux réunions suivantes, il s’écarte de la recette « un thème, un débat » prescrite par le gouvernement.

  • Vendredi 1er février, au Centre Social et Culturel « Le Galet », 4 avenue Tolstoï, de 18h30 à 20h30. Seront au programme, les quatre thèmes définis du Grand Débat National (démocratie et citoyenneté, fiscalité et dépenses publiques, organisation de l’État et des collectivités publiques, transition écologiques). Sans inscription.
  • Jeudi 7 février, à la faculté de médecine de Strasbourg de 19h à 21h. L’organisation de l’État et des collectivités publiques dans le domaine de la santé sera au programme de la réunion. Inscription ici.

Un autre député se lance

Sylvain Waserman, député (Modem) de Strasbourg-sud, organise lui aussi quatre réunions dans sa circonscription. La méthode est plus orthodoxe, chaque soirée abordera un des quatre thèmes du Grand débat. Toutes les rencontres sont sans inscription.

  • Lundi 11 février au Centre Social et Culturel du Neuhof, 8 rue Georges Epstein de 17h30 à 20h. La démocratie et la citoyenneté.
  • Lundi 18 février au Centre Socio Culturel de l’Esplanade, 10 rue d’Ankara de 17h à 20h. La transition écologique.
  • Vendredi 22 février dans la salle des fête d’Illkirch-Graffenstaden, 160 route de Lyon de 17h à 20h. L’organisation de l’État et des services publics.
  • Mardi 26 fevrier au Centre Social et Culturel du Ziegelwasser, 5 rue de Bergerac de 17h30 à 20h. La fiscalité et les dépenses publiques.

Pour l’Eurométropole, le conseil de développement s’en charge

Le gouvernement comptait en premier lieu sur les mairies pour organiser les débats. Mais à Strasbourg seule la mise à disposition de lieux pour les débats avait fait consensus. Après des débats internes, le maire Roland Ries a annoncé la tenue d’une soirée organisée par la collectivité vers la mi-février, mais rien ne figure encore à l’agenda officiel.

Une instance de consultation en lien avec l’Eurométropole, le Conseil de développement, se lance dans le grand débat avec deux réunions. Pour y assister, il faut s’inscrire par e-mail (conseildedeveloppement@strasbourg.eu).

  • Samedi 16 février au Centre administratif de Strasbourg, 1 parc de l’Étoile de 9h30 à 12h. Les quatre thèmes définis du Grand Débat National (démocratie et citoyenneté, fiscalité et dépenses publiques, organisation de l’État et des collectivités publiques, transition écologiques) sont au programme.
  • Mardi 26 février au Point d’eau à Ostwald, 17 allée René Cassin de 18h30 à 21h. Les quatre thèmes du Grand débat seront à nouveau au programme.

Les corps intermédiaires s’y mettent

La Fédération Française du Bâtiment du Bas-Rhin et la section départementale de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME) organisent une « conférence-débat » conjointe sur les réformes mises en œuvre par le gouvernement. L’idée est de « réunir l’ensemble des acteurs socio-économique, tout secteurs d’activité confondus avec les représentants de l’État ». Tout ce petit monde sera présent en nombre, puisque sont annoncés Yves Seguy, secrétaire général de la préfecture du Bas-Rhin, Sophie Bejean, rectrice de l’académie de Strasbourg, Anne Sander, députée européenne, les députés LREM Thierry Michels et Vincent Thiebaut, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, Jean-Luc Heimburger, président de Chambre de commerce et de l’Industrie (CCI) et Bernard Stalter, président de la Chambre de métiers et de l’Artisanat.

  • Lundi 4 février, dans l’hémicycle de la Région Grand Est, 1 place Adrien Zeller, à partir de 18h30. La conférence abordera les réformes du gouvernement, le rôle des territoires sur leur mise en œuvre et leurs conséquences sur les entreprises. Inscription ici

L’ambiance s’annonce bien différente à la matinée proposée par l’Archipel des Sans-Voix, une association qui vise à faire davantage entendre les « pauvres, précaires, exclus mais pas que », autour « des thématiques sociales », thème qui ne figure pas explicitement dans la grille du Grand débat.

  • Samedi 2 février à la Perestroïka, 2 rue Thiergarten, de 10h30 à 13h. Sans inscription.

Des citoyens lancent aussi leurs débats

Sur le site du Grand débat National sont référencées trois propositions de réunions émises par de simples citoyens, grâce au « kit » d’organisation mis en ligne par le gouvernement. Là encore, les thèmes ne sont pas ceux proposés par le gouvernement, mais peuvent s’y rattacher.

  • Vendredi 8 février au 35 rue du Faubourg National de 14h à 20h. La réunion aura pour but de « faire un bilan de compétences citoyennes ». Sans inscription, dans la limite de 70 personnes.
  • Lundi 18 février à la brasserie Le Michel, 20 avenue de la Marseillaise de 17h30 à 19h30. La réunion abordera la place des retraités dans la vie de la cité. Sans inscription.
  • Jeudi 7 février, à la maison des Sociétés de Schiltigheim, 1 rue de la Patrie de 20h à 22h30. Le thème est la transition écologique. Une petite dizaine de personnes qualifiées sur le sujet (administrations, Atmo Grand Est, Citiz, Ceser, etc.) sont invités pour une courte présentation des enjeux en début de soirée. Inscription recommandée
L'AUTEUR
Pierre Petitcolin
Pierre Petitcolin
Stagiaire à Rue89 Strasbourg sur la période janvier - février 2019.

En BREF

Enseignants et parents du collège Twinger déçus par la réponse de l’académie

par Pierre France. 1 749 visites. 3 commentaires.

Menacé d’une expulsion, le squat Bugatti mobilise ses soutiens mardi

par Pierre France. 1 068 visites. 6 commentaires.

La place des Halles évacuée pendant cinq heures mercredi

par Rue89 Strasbourg. 10 760 visites. 7 commentaires.