Au quartier Coop, un peu d’économie sociale et solidaire, entre bureaux et logements
Environnement 

Au quartier Coop, un peu d’économie sociale et solidaire, entre bureaux et logements

L’ancien siège historique de Coop Alsace à Strasbourg doit devenir « un village coopératif. » Comprendre : des colocations, du coworking et des espaces partagés. Alors que le nouveau quartier sera relié à la ville par le tram fin 2019, le projet d’aménagement rentre dans le concret.

« Un village coopératif », c’est ainsi qu’Alain Fontanel, premier adjoint (LREM) au maire de Strasbourg, imagine le futur quartier de la Coop, au sein de l’axe Deux-Rives à Strasbourg. Une référence aux valeurs historiques du lieu. Pour le moment, les premières transformations concrètes de l’ancien siège de Coop Alsace consistent à y implanter des bureaux partagés et des habitations. Ce mini-quartier sera desservi par le tram D fin 2019, avec l’ouverture de la station Starcoop.

Logements, bureaux, ateliers d’artistes et jardins

Les 60 000 m² rachetés en 2015 par la Ville de Strasbourg via sa société publique locale (SPL) des Deux-Rives seront en grande partie réhabilités. En outre, de nouveaux bâtiments, soit 30 000 m² supplémentaires, seront construits, notamment dans la partie Est du site. Au total, le but est de créer 350 à 400 logements, ainsi que 40 000 m² de bureaux et d’ateliers.

Carte prévisionnelle du quartier Coop aux Deux Rives (Carte transmise par l'Eurométropole, annotations par Rue89 Strasbourg)

Carte prévisionnelle du quartier Coop aux Deux Rives (Carte transmise par l’Eurométropole, annotations par Rue89 Strasbourg, cliquez pour agrandir)

Principale nouveauté, les élus ont décidé dans le détail, à quoi seront affectés les mètres-carrés de l’ancienne administration (13 500 m²), c’est-à-dire les anciens bureaux de la Coop, la Boulangerie et la Maison des syndicats.

Près de la moitié de la surface (6 300 m²) seront consacrés à des bureaux et des locaux d’entreprises classiques dans les étages. À cela s’ajoutent 37 « logements participatifs » (lofts bruts), 57 « lofts pour des entreprises » sur l’aile Est et 3 colocations meublées de 100 m² chacune, à la « maison des syndicats. »

Le projet KaleidosCOOP sur deux niveaux

Lors d’une réunion de présentation vendredi 5 octobre, les élus ont surtout insisté sur les espaces réservés au projet « KaleidosCOOP » (2 800 m²), un regroupement de structures, dans le bâtiment principal qui sera rénové. Cette partie, qui se veut plus originale que le reste des projets immobiliers dans le quartier Coop, doit « incarner l’économie sociale et solidaire qui est née ici » (le distributeur coopératif alsacien est né en 1902 mais s’y est installé en 1911, ndlr).

Mais le contenu exact du concept de « galerie marchande » alternative, l’espace atypique et ouvert au public, n’est pas encore connu. Dans la myriade de partenaires, une trentaine, toutes les structures ne sont pas des entreprises d’économie et sociale, c’est-à-dire dont les benefices sont réinjectés (Université, CCI, chambre des métiers, de la consommation, Port autonome, associations…)

Dans le détail, le rez-de-chaussée, la rue intérieure et le premier étage comprendront :

  • un espace d’accueil : 100 m²,
  • le « Kafé » : un café de 100 m² qui donne sur un jardin de 140 m²,
  • 400 m² dédiés aux événements : réunions, formations, ateliers pour les membres du réseau KaleidosCOOP et privatisables,
  • Des « vitrines de l’économie sociale et solidaire » : 500 m² de galerie marchande de produits et services de l’ESS, a priori plutôt des stands et des ateliers éphémères dans l’esprit du Marché de noël off,
  • 300 m² d’espace de coworking (locations courtes/ponctuelles),
  • 1 300 m² d’espaces de travail partagés (locations à long-terme).

Enfin, l’architecte paysagiste Alexandre Chemetoff a prévu 1 500 m² d’espaces verts à l’extérieur, dont une serre aux palmiers, un jardin des saules et un espace pique-nique.

Environ 2 000 actifs occuperont les bureaux et les ateliers de la Coop. (visuel Nunc-DRLW-Vize / doc remis)

D’autres logements à l’Est

Les occupants de ces anciens bâtiments auront pour voisins les habitants du bâtiment neuf appelé « Entre2rives » (8 800 m²), avec un toit en pente et une tour à l’arrière, dont l’achèvement est prévu pour début 2022. La répartition des espaces est cette fois plus simple :

  • 123 logements neufs en accession,
  • 14 logements locatifs sociaux,
  • Une salle de sport et une terrasse sur le toit.

Pour les deux programmes, les promoteurs sélectionnés, SAS 3B et Loft Company, débuteront la commercialisation à l’occasion du salon de l’immobilier de Strasbourg qui débute ce vendredi 12 octobre. Les logements aidés appartiendront au bailleur social Domial.

À l’est de cet immeuble, d’autres ensembles doivent compléter cet zone dite de « La nouvelle administration » et seront dévoilés plus tard. Tous les logements sont placés dans la partie sud de la « bulle » de la Coop pour les éloigner tant que possible des nuisances des industries de l’autre côté de la route, voire des risques d’accident.

A gauche le bâtiment existant et à droite le projet de l’Entre Deux Rives prévu pour des logements. (visuel: Nunc-DRLW-Vize)

(visuel: Nunc-DRLW-Vize)

L’architecte Alexandre Chemetoff prévoit 1 500m² d’espaces verts. (visuels: Nunc-DRLW-Vize / doc remis)

Des espaces déjà attribués

D’autres espaces ont déjà été affectés et doivent être livrés fin 2019 ou début 2020 :

  • La Virgule (4 600 m²) sera réhabilitée en ateliers d’artistes et d’artisans, MakerSpace, un café-culture et un espace public pour l’accueil d’événements. Elle regroupe le garage nord, le garage sud et l’ancienne menuiserie. L’affectation du Petit garage pour un lieu de concert doit encore être déterminée,
  • L’Union Sociale (8 200 m²) est un ancien magasin de stockage. Elle servira à la conservation et à l’étude des collections des musées de la Ville de Strasbourg,
  • La Cave à vins (11 500 m² hors sous-sol) sera en grande partie réhabilitée en tant qu’équipement de la Ville de Strasbourg. Le rez-de-chaussée et la grande salle d’embouteillage, où a eu lieu l’Ososphère en 2017, continueront à servir à l’accueil d’événements. L’étage fera l’objet d’un appel à projets.

Les grandes étapes de la Coop

Fin 2019 – Début 2020 : Ouverture de la Virgule, de l’Union Sociale et de la Cave à vin.

Fin 2020 à 2022 : Ouverture du KaleidosCOOP, installation des premières entreprises et des premiers habitants.

2025 : Ouverture de la Nouvelle Administration avec plus de logements, pour atteindre environ 800 habitants.

L'AUTEUR
Pauline Ruhlmann
Pauline Ruhlmann
"Jeune fille pleine d'avenir" (PF)

En BREF

Une marche dimanche contre le centre de primatologie

par Rue89 Strasbourg. 769 visites. 1 commentaire.

Ce week-end, le Selbst Gemacht à la Semencerie sera bien le dernier

par Pauline Ruhlmann. 1 341 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mercredi, image rare d’une Justice accessible

par Pierre France. 1 138 visites. 3 commentaires.