Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Rassemblement contre le racisme et les violences policières vendredi à Strasbourg
L'actu 

Rassemblement contre le racisme et les violences policières vendredi à Strasbourg

par Clara Depoers.
Publié le 3 juin 2020.
Imprimé le 29 novembre 2021 à 00:49
9 100 visites. 2 commentaires.

Le collectif Mama Road organise vendredi 5 juin un rassemblement contre les violences policières et le racisme. Il aura lieu à 19h, place Kléber à Strasbourg.

Dans le prolongement de l’indignation provoquée aux États-Unis par la mort de Georges Floyd, afro-américain de 46 ans, alors qu’il était arrêté par un policier blanc à Minneapolis le 25 mai, le collectif strasbourgeois Mama Road appelle à une manifestation de soutien au mouvement #BlackLivesMatter (“les vies des noirs comptent”), afin de dénoncer à Strasbourg aussi le racisme et les violences policières.

L’appel, diffusé sur les réseaux sociaux par Mama Road, propose un “sitting” place Kléber vendredi 5 juin à 19 heures, les participants devant apporter leurs masques et être vêtus de noir afin de “montrer une unité sur la préservation des vies noires”, selon Manon, porte-parole de Mama Road.

L’envie de participer au mouvement d’indignation américain s’est exprimée sur un groupe WhatsApp d’une centaine de personnes. Le collectif Mama Road a mis à disposition mercredi le Wagon Souk, un local rue Gruber à Koenigshoffen, pour la confection de banderoles et pancartes.

Tract du rassemblement contre les violences policières envers les personnes Noires et d’origine arabe, vendredi 5 juin 19h, place Kléber, Strasbourg.

“I can’t breathe”

En France, le collectif “Vérité pour Adama Traoré” a organisé mardi 2 juin une manifestation à Paris en mémoire de ce jeune homme de 24 ans, mort après son arrestation par les gendarmes en 2016. Une contre-expertise médicale indique qu’Adama Troaré est mort « suite à un syndrome asphyxique par plaquage ventral“, probablement ce qui est arrivé à Georges Floyd dont les derniers mots ont été “I can’t breathe” (je ne peux pas respirer).

“Les personnes noires ou arabes sont perpétuellement victimes de violences policières. On a pu le constater pendant le confinement, du côté de l’Elsau, à la Meinau ou à Koenigshoffen. Au Neudorf c’est pareil, quelqu’un a fini à l’hôpital. Il n’y a pas qu’aux États-Unis qu’il y a des violences. La France n’échappe pas à ces répressions. “

Manon, porte-parole et membre du collectif Mama Road.

Le collectif est également fermement opposé au projet de loi qui vise à interdire de filmer les policiers dans l’exercice de leur fonction, déposé à l’Assemblée nationale le 26 mai par des députés de droite. Selon le collectif, l’existence de telles vidéos permettent de documenter les violences policières et aux victimes de témoigner.

À ce jour, la manifestation n’est pas déclarée en préfecture. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont toujours interdits en raison de la crise sanitaire.

Y aller

“Sitting” contre les violences policières et le racisme, vendredi 5 juin à 19h, place Kléber à Strasbourg. Voir sur Facebook.

Aller plus loin

Sur le New York Times : 8mn 46 secondes, la reconstitution en vidéos des derniers instants de Georges Floyd (attention, les images sont choquantes)

Article actualisé le 04/06/2020 à 12h12
L'AUTEUR
Clara Depoers
Clara Depoers

En BREF

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 691 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 474 visites. 1 commentaire.

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 1 014 visites. 2 commentaires.
×