Régionales : quels bureaux de vote se sont mobilisés à Strasbourg
Politique 

Régionales : quels bureaux de vote se sont mobilisés à Strasbourg

actualisé le 12/02/2018 à 17h20

Cartes – Difficile de tirer des analyses d’un second tour émotionnel à Strasbourg. La liste de Philippe Richert (LR) obtient la majorité absolue dans tous les bureaux de vote. Dans les quartiers abstentionnistes au premier tour, le sursaut de mobilisation a concerné le plus de personnes, notamment en faveur de la gauche.

Elle est loin, la carte tricolore du premier tour. La liste de droite conduite par Philippe Richert (LR) remporte tous les bureaux de vote strasbourgeois au deuxième tour des élections régionales et avec plus de 50% des voix, malgré la triangulaire.

Sans surprise, elle intensifie ses scores à Strasbourg entre les deux tours des élections régionales dans les quartiers nord (Tivoli, Wacken, Orangerie et Robertsau). Là où la droite avait déjà enregistré ses meilleurs résultats et où la participation est la plus forte au premier comme au second tour (voir la carte en haut de l’article). La liste « Unissons nos énergies » enregistre même une pointe à 85,16% des voix au lycée Kléber !

En une semaine, 19 000 Strasbourgeois trouvent le chemin de leur bureau de vote

La question plus importante est celle de la mobilisation. Entre les deux tours, le rapport entre votants et abstentionnistes s’est inversé (de 56,57% d’abstention à 43,50%) et près de 19 000 strasbourgeois supplémentaires ont trouvé le chemin des urnes dimanche. Le nombre de votes par procuration est passé de 913 à 1921. Dans tous les bureaux, le regain de participation est d’au moins 8 points.

Avec une participation plus faible le 6 décembre, les quartiers ouest ont connu les plus forts regains de mobilisation avec des augmentations de  15 à 20 points. Mais l’abstention reste souvent supérieure à la participation générale. Idem pour la Cité de l’Ill et une partie des quartiers sud.

Abstentionnistes au premier tour, les quartiers ouest se mobilisent davantage au second

Mais ces augmentations de participation ne se répercutent pas seulement sur les voix de la droite. La liste de Jean-Pierre Masseret (DVG) perd certes 2 311 voix sur les 13 769 du premier tour dans la capitale alsacienne entre les deux tours. Mais dans certains bureaux de vote, l’ex-président lorrain augmente son score de quelques points. En particulier à l’ouest, à la Cité de l’Ill et à un degré moindre, dans les quartiers sud.

Augmentation du score de la liste de Jean-Pierre Masseret

Au contraire, le FN gagne 2 655 voix entre les deux tours, soit de 11 613 à 14 268. Il progresse aussi à l’ouest et au sud, mais pas dans les bureaux où le regain de participation a été le plus spectaculaire, à l’inverse de la gauche.

Augmentation du score FN

La droite gagne au minimum 16 points dans tous les bureaux de vote strasbourgeois. En passant de 19 705 à 54 611 suffrage en sa faveur, la liste de Philippe Richert multiplie son score par 2,77. Mais ses plus gros gains (jusqu’à 34%) sont obtenus dans le Centre, la Krutenau et à Neudorf, les quartiers qui ont voté PS et Europe Écologie Les Verts aux départementales ou au premier tour. C’est aussi là que la liste de gauche perd le plus de voix.

Augmentation du score LR entre les deux tours

Cartes: Raphaël Da Silva
Texte : Jean-François Gérard

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Enseignants et parents du collège Twinger déçus par la réponse de l’académie

par Pierre France. 1 843 visites. 3 commentaires.

Menacé d’une expulsion, le squat Bugatti mobilise ses soutiens mardi

par Pierre France. 1 144 visites. 6 commentaires.

La place des Halles évacuée pendant cinq heures mercredi

par Rue89 Strasbourg. 10 815 visites. 7 commentaires.