Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Rue des Frères, les collégiens kiffent la perle de fruit
Société 

Rue des Frères, les collégiens kiffent la perle de fruit

par Baptiste Cogitore.
Publié le 11 décembre 2013.
Imprimé le 22 janvier 2022 à 12:11
7 346 visites. 11 commentaires.
(Photo Baptiste Cogitore / Rue89 Strasbourg)

(Photo Baptiste Cogitore / Rue89 Strasbourg)

Apparu à Paris en 2003, le thé aux perles de tapioca ou « bubble tea » arrive à Strasbourg, dans une version plus accessible qui cartonne chez les 15-16 ans. Explications et dégustation pour les riverains.

Un lundi midi de décembre, rue des Frères à Strasbourg. Trois collégiens se retrouvent dans un petit bar de cette artère très passante de Strasbourg. À eux trois, Félix, Nicolas et Matthieu atteignent la quarantaine d’années : ils viennent de sortir du collège Saint-Étienne, à quelques dizaines de mètres de là. Trois fois par semaine, ils viennent au Perlo Drink siroter une étrange mixture : du « bubble-tea ». Une boisson importée d’Asie, conçue à l’origine avec des billes de tapioca bouillies et plongées dans du thé (froid ou chaud) aromatisé au sirop. Nicolas, 13 ans, nous explique :

« Au début, on venait ici pour faire des batailles de sarbacanes avec les perles. Mais on a appris que la police verbalisait régulièrement ceux qui s’amusaient à ça dans la rue, donc on s’est un peu calmés ! Aujourd’hui, on se retrouve ici à la pause de midi, pour boire et discuter. C’est très sympa et c’est vraiment ce qui manquait à Strasbourg : un endroit où les collégiens peuvent se retrouver entre les cours. Surtout en plein hiver ! Partout ailleurs, à cette heure-là, c’est blindé de monde… »

IMG_9493

Les clients les plus assidus du Perlo Drink ont entre 13 et 18 ans (Photo Baptiste Cogitore / Rue89 Strasbourg)

Derrière le comptoir, Véronique Brunissen prépare d’étonnants mélanges, à base de sirops, de thés noir, vert ou au jasmin, dans lesquels elle plonge les fameuses « perles » venues de Taïwan :

« On a trouvé un produit qui marche très bien auprès des jeunes. Le tapioca, c’était un peu trop déroutant pour notre clientèle. La perle de fruits vient d’Asie, mais on en trouve à Berlin, au Québec, en Australie et en Autriche. En France, on est les premiers à en vendre. C’est ludique et pas écœurant ! »

Dans la mouvance japonisante

Perlo Drink a ouvert en juin 2012. Cette année, Véronique et son compagnon Stéphane Metzler ont inauguré une enseigne à Lyon et prévoient de s’implanter à Sarreguemines d’ici mai 2014. Leur public privilégié, ce sont les minots de 15-16 ans, comme le trio assis dans la petite salle du snack. Au point que le Perlo Drink se transforme parfois en garderie pour geeks… La patronne note :

« Dans cette génération, il y a une vraie fascination pour l’Asie, et pour le Japon en particulier : et comme là-bas, le bubble-tea est très en vogue chez les jeunes, ça commence à prendre aussi chez nous. Du coup, on participe aux grands événements comme la Japan Week ou Japan Addict. Mais on essaie surtout d’être à leur disposition pour les accueillir à la sortie des cours. Autour de nous, on a compté pas moins de onze collèges, alors forcément, le bouche à oreille finit par fonctionner ! »

IMG_9444

La « perle de fruits » : venue de Taïwan par la cuisine moléculaire, elle est constituée d’un sirop de fruit dans une enveloppe gélifiée. (photo BC / Rue 89)

Histoire de nous convaincre de la différence entre tradition (la perle de tapioca) et modernité (la perle de fruit), Véronique Brunissen nous sert un jasmin au sirop de citron accompagné de perles de pomme. Après avoir manqué de s’étrangler avec une bille verte translucide – il faut quand même avoir l’habitude : c’est déconseillé aux plus jeunes -, on est étonné : pas si chimique que ça. C’est même agréable, rafraîchissant et presque naturel.

Quelques minutes plus tard, on a droit au « Yogo-Shake », un milkshake maison à la framboise avec de vraies grosses perles de tapioca classiques, noirâtres et pâteuses : c’est sûr, « la perle de fruit » a plus de chance de l’emporter…

Y aller

Perlo Drink, 27 rue des Frères à Strasbourg. Ouvert du lundi au samedi de 11h à 19h. Page Facebook. Tarifs : environ 4€.

 

Aller plus loin

Sur Rue89 : Bubble tea : le thé aux perles que les p’tites meufs vont adopter

L'AUTEUR
Baptiste Cogitore
Baptiste Cogitore
Réalisateur de films documentaires, journaliste rapporteur d'images. Éditeur à ses heures. (Cette photo a 10 ans, c'est dingue comme le temps passe vite)

En BREF

Des Décrocheurs mazoutent des portraits d’Emmanuel Macron pour dénoncer son inaction climatique

par Anne Mellier. 624 visites. 9 commentaires.

Un immeuble insalubre de Joseph Benamran devant la justice administrative

par David Weichert. 3 788 visites. 3 commentaires.

Crises d’angoisses, malaises, tremblements : les témoignages du personnel éducatif à bout

par Thibault Vetter. 2 430 visites. 4 commentaires.
×