Rue89 Strasbourg va se connecter à Hautepierre, l’Elsau et au quartier Gare
Back Office
Le blog de la rédaction de Rue89 Strasbourg. Annonces, nouveautés, envies, galères et autres joyeusetés.
Back Office  blogs 

Rue89 Strasbourg va se connecter à Hautepierre, l’Elsau et au quartier Gare

actualisé le 19/02/2018 à 22h37

Dans un environnement de fake news, rumeurs et autres informations bidons, quelle est la place des journalistes locaux ? Avec le soutien du ministère de la Culture, Rue89 Strasbourg va à la rencontre des habitants de l’Elsau, d’Hautepierre et de la Gare, pendant un an afin de mieux traiter des enjeux et des problématiques de ces quartiers.

En 2016, Rue89 Strasbourg s’était installé pendant un mois dans le quartier de Hautepierre, à l’ouest de Strasbourg. Ce qui nous avait frappé pendant cette délocalisation, c’est à quel point un territoire pourtant si important, par sa population et ses problématiques, pouvait échapper aux journalistes locaux que nous sommes. Certes, nous ne sommes que 2,5 journalistes. Pour proposer une actualité de Strasbourg et de son agglomération, c’est peu. Mais quand même, les enjeux d’Hautepierre, les problèmes et les réussites des habitants échappent largement à notre radar. Le constat peut être fait avec tous les autres quartiers périphériques de Strasbourg et ce n’est pas une situation satisfaisante.

D’un autre côté, nous constatons aussi le désamour, pour rester poli, qui vise les journalistes. Accusés d’être des relais des pouvoirs publics, des « alliés du système », les journalistes sont parfois vus comme faisant partie des institutions. Bien des gens préfèrent envoyer une info vers une page Facebook qu’appeler un journaliste. Même gérée anonymement, la page Facebook est jugée plus fiable qu’un média comme le nôtre. Ce n’est pas non plus une situation satisfaisante, surtout quand ces pages relaient des rumeurs et surfent sur des indignations sélectives.

Le quartier de Hautepierre ne reçoit pas la visite de journalistes locaux aussi souvent qu'il faudrait (Photo Hiwelo / FlickR / cc)

Le quartier de Hautepierre ne reçoit pas la visite de journalistes locaux aussi souvent qu’il faudrait (Photo Hiwelo / FlickR / cc)

Des conférences de rédaction ouvertes

Alors nous allons essayer de réduire ce fossé, de se connecter avec les quartiers de Strasbourg aussi solidement que nous le sommes avec notre réseau de sources habituelles, étape par étape. D’abord, nous dressons un réseau de partenaires, avec des structures installées depuis longtemps auprès des habitants. Après leur avoir présenté notre démarche, nous nous insérons dans leurs programmes et nous suivons leurs recommandations.

Ensuite, nous organisons des « conférences de rédaction délocalisées, » auxquelles nous invitons les habitants à venir nous rencontrer et proposer des sujets d’articles. Nous pensons que l’exercice d’un échange sur chaque sujet proposé permettra :

  • à nous de détecter de nouveaux sujets auxquels nous n’aurions pas pensé,
  • aux habitants de comprendre quels sont nos objectifs, nos moyens et nos contraintes.

Se rendre disponibles et accessibles

Idéalement, ces conférences de rédaction délocalisées permettront d’une part de produire des articles directement inspirés par les habitants de ces quartiers, des sujets trop rares sur Rue89 Strasbourg, et d’autre part, la publication de ces articles permettra – peut-être – de montrer aux habitants que les journalistes locaux que nous sommes avons vocation à traiter de leurs sujets et que nous sommes disponibles pour eux.

logo ministère de la Culture

Et la bonne nouvelle, c’est que nous bénéficions pour cette démarche d’une aide du ministère de la Culture, via le fonds de soutien aux médias de proximité. Cette subvention de 18 700€, la première pour Rue89 Strasbourg en six ans existence, va nous permettre de nous impliquer dans cette démarche sans mettre en péril le toujours très fragile équilibre économique de notre média local (rappel : Rue89 Strasbourg est une entreprise strasbourgeoise entièrement indépendante).

Nous avons ciblé trois quartiers pour la première année. La Gare-sud (secteur QPV) parce que nous y sommes installés depuis l’été, Hautepierre parce que nous y avons nos habitudes et que nous serons heureux de revoir tous nos contacts, et l’Elsau, un quartier qui n’a pas vu un journaliste de Rue89 Strasbourg depuis plus d’un an. Nos premiers partenaires sont le CSC du Fossé-des-Treize et Porte Ouverte pour le quartier Gare, le CSC de l’Elsau, le CSC d’Hautepierre et le collège Érasme.

Les premières conférences de rédaction délocalisées

Vous habitez la gare, l’Elsau ou Hautepierre ? Venez évoquer avec nous les sujets qui vous concernent.

  • mardi 23 janvier à 19h, au quartier Gare, 13a rue du Hohwald à Strasbourg,
  • mercredi 24 janvier à 17h, à l’Elsau, au CSC de l’Elsau, 6 rue Mathias Grünewald à Strasbourg,
  • jeudi 1er février à 19h, à Hautepierre, au CSC Hautepierre, 4 avenue Tolstoï à Strasbourg.

Inscrivez-vous pour recevoir nos prochains rendez-vous

* indicates required


Infos des conférences de rédaction publiques


Note : si vous recevez déjà la newsletter de Rue89 Strasbourg, un message va s’afficher pour « mettre à jour votre profil. » Cliquez sur le lien fourni et sélectionnez le projet « quartiers connectés » pour recevoir les prochains rendez-vous.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : notre page dédiée à ce projet, avec les annonces des dates des prochaines réunions publiques

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 375 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 438 visites. 5 commentaires.

À Kolbsheim, 10 jours pour envisager l’après-GCO

par Rue89 Strasbourg. 1 343 visites. Aucun commentaire pour l'instant.