Au Wacken, Str’Off parvient au bout de sa quête de sens
Culture 

Au Wacken, Str’Off parvient au bout de sa quête de sens

actualisé le 01/05/2017 à 23h34

St-Art est inaccessible pour vous ? Pas de panique, vous pouvez toujours descendre d’un cran et vous rendre à Str’Off, salon d’art contemporain situé juste à côté et de plus en plus couru.

Lancé en 2014, le salon « off » de l’art contemporain, Str’Off arrive finalement au bout de son tryptique sur les sens. Le pari n’était pas gagné pour cette manifestation organisée uniquement par des bénévoles, lancée comme un miroir spontané de St-art, grande messe de l’art contemporain.

Bande annonce de Str’Off 2016 (vidéo EuropartVision)

Une cinquantaine d’artistes seront néanmoins présentés et présents à nouveau cet année, samedi 26 et dimanche 27 novembre au Hall 5 du Parc des expositions du Wacken à Strasbourg. Pour sa première édition, le salon a accueilli 2 000 visiteurs, ce qui lui avait juste permis de boucler son budget. L’an dernier, Str’off a reçu 4 000 amateurs. Ce n’est guère étonnant car, là où St-art veut subjuguer, avec des artistes extrêmement bien cotés, et donc inabordables, Str’off propose une sélection à la fois régionale, mais pas seulement, et abordable.

Les artistes sélectionnés

Antoinette Antiguedad – Blandine Basset- Eric Battistelli – Jacques Bauer – Els Botman – Isabelle Braemer – Chris Calvet – Walter Ciandrini – Eva Clouard – Alain Croullebois – Isabelle Delanoue – Solene Dumas – Clément Doppler – Eb – Valerie Etterlen – Kaixuan Feng – Ferdinan – Nathalie Fuchey – Jeremy Gazzurelli – Celina Grimardia – Véronique Grinenwald – Uli Guetaz – Laurence Hosni – Jamuri – Eric Junod – Pierre Kohl – Jean Pierre Labesse – Olivier Lehmann – Eloïse Maillet – Mylène Lipp De Moya – Majo – Magalie Ors – Brigitte Paradon – Sauveur Pascual – Hervé Perdriel – Aude Pillet – Riccardo Pocci – Emmanuelle Priss – Stephanie Radenac – Mathieu Renault – Rizak – Guillaume Rude – Valeria Samyn – Paul Schnebelen – Magali Siffert – Rachel Spetz – Nilüfer Tezsay Beer – Tibo Glass – Tania Tolstoi – Val’r – Sophie Voigt – Camille Von Deschwanden – Inès Waris – Sybilla Weran – Patrick Woestelandt

Le jury de professionnels a sélectionné une trentaines d’artistes alsaciens, tandis qu’une vingtaine d’autres proviennent de six pays différents. Ils sont plasticiens, peintres, photographes ou même souffleurs de verre… Certains ont déjà été exposés à St-Art lors de sélections précédentes.

Tous ont travaillé sur « À bout de sens », le thème de ce 3e salon après « Itinéraire des sens » en 2014 et « Dans tous les sens » en 2015. Les deux parrains de cette édition sont le plasticien strasbourgeois qui réanime les objets de récupération Daniel Depoutot et le sculpteur mulhousien David Zeller (Zed).

Clément Doppler Design

Clément Doppler Design

Un espace jeune public accueille des oeuvres des artistes sélectionnés, spécialement créés pour les plus jeunes. Une exploration sensorielle et sonore est aussi prévue pour les enfants, par le collectif Progress. Samedi, un mur sera redécoré à la suite d’une performance de graff par Sven, un artiste de Mulhouse.

Parmi les artistes présents, citons par exemple les portraits ultra-expressif de Jacques Bauer, les toiles optimistes de Brigitte Paradon, le design émotionnel de Stéphanie Radenac, les photographie de la géométrie de Rizac, les scluptures en mouvement de Paul Schnebelen… (voir ici une présentation détaillée des artistes).

Le public est invité à donner son avis avant de partir, l’artiste ayant reccueilli le plus de suffrages reçoit le « prix du public ».

http://www.jds.fr/agenda/expositions/str-off-3-a-bout-de-sens-97397_A

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Aux Gay Games à Paris, ces Strasbourgeois combattent l’homophobie dans le sport

par Judith Barbe. 762 visites. 1 commentaire.

Vendredi et samedi, le Tour de France Alternatiba fait étape à Strasbourg

par Judith Barbe. 760 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Ouvert cet été, le bassin extérieur de la piscine de Hautepierre fermé « jusqu’à nouvel ordre »

par Rue89 Strasbourg. 5 142 visites. 5 commentaires.