Axel, l’étudiant strasbourgeois disparu, aperçu sur une caméra de surveillance au Port-du-Rhin
Société 

Axel, l’étudiant strasbourgeois disparu, aperçu sur une caméra de surveillance au Port-du-Rhin

actualisé le 17/12/2018 à 13h27

L’étudiant de 19 ans, disparu dans la nuit du samedi au dimanche 9 décembre, a été aperçu sur une caméra du centre de distribution de BMW, rue de la minoterie. Les recherches se poursuivent demain.

Les recherches de ce samedi 15 décembre ont apporté du nouveau Ils étaient environ 80 volontaires au matin, rassemblés pour retrouver des indices qui les mèneraient à Axel. De la famille, des amis, des amis des amis… Tous se sont donnés le mot sur un groupe et un tchat Facebook pour retrouver Axel. Étudiant à Strasbourg, il a disparu dans la nuit de samedi 8 à dimanche 9 décembre, après avoir faussé compagnie à ses amis restés dans une boite de Kehl.

La mission de samedi consistait à fouiller les lieux accessibles au public entre la frontière et le centre de Strasbourg, pendant que la police se charge des terrains privés et de la collecte d’informations. L’équipe cynophile dépêchée sur place rappellent quelques consignes : pas d’intrusion sur les terrains privés, ne pas se déplacer seul, ne pas se mettre en danger… Et quelques conseils de méthode pas franchement rassurants :

« Cherchez surtout avec vos yeux, il ne vous entendra pas. S’il est dehors depuis une semaine, on cherche quelqu’un qui est au mieux inconscient… Le pire, je vous laisse l’imaginer. »

80 volontaires environ, étaient coordonnés samedi matin par l’équipe cynophile et la police. (photo Pierre Pauma)

Aperçu pour la dernière fois par une caméra à 2h28

Le matin, un des groupes a passé au peigne fin la rue de la minoterie et ses alentours, au nord de la zone industrielle. Elle abrite notamment un centre de distribution de pièces automobiles appartenant à BMW, équipé de plusieurs caméras de surveillances. L’une d’entre elle a aperçu Axel, s’enfonçant dans la rue de la Minoterie. Ce matin là, l’indice le plus sérieux restait une image obtenue par la caméra de surveillance du Crédit Mutuel près de l’arrêt de tramway Port du Rhin.

Une fois sorti du Famous Club Lounge de Kehl vers deux heures du matin, il a été aperçu par une première caméra de surveillance en Allemagne, en train de courir sous une pluie battante. La caméra de la banque l’a identifié ensuite à 2h16 au croisement entre la route du Rhin et la rue Couleaux. La rotation de la caméra empêchant de savoir dans quelle direction il est ensuite parti, la piste se brouillait. La caméra du restaurant du Bateau du Rhin montrait le passage d’une ombre à 2h18, sans pouvoir identifier formellement le jeune Axel.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Autres signes distinctifs : deux jeux de clés avec des mousquetons

Antoine, qui vit en colocation avec lui depuis un an et demi, ne reconnaît aucun vice à Axel :

« Il est franchement du genre sage. C’était le type qui en est toujours à sa première bière, quand toi tu en as descendu huit. »

La soirée de samedi avait été arrosée, certes. Assez pour être sorti par un videur. Mais la virée nocturne dans le Port-du-Rhin en solitaire est une exception. Antoine est toujours incrédule :

« C’est vraiment le mec qui prend le moins de risques au monde. C’est juste pas croyable que la seule fois où il se met en danger, il lui arrive un truc. »

 

Antoine, le colocataire d’Axel, devant le plan de la battue. (photo Pierre Pauma)

Recherches au bout de la rue de la Minoterie (photo Pierre Pauma)

 « Pas de ralentissement lié à l’attentat »

Très médiatisée en début de semaine, la disparition Axel a vite été éclipsée par l’attentat du Marché de Noël. Au grand désespoir de ses proches, plutôt contents de voir la presse réapparaître.
Sur chaque rive du Rhin, la police française a inspecté les lieux privés. Une brigade a sondé les eaux du Rhin et des bassins du port, sans résultat. Le commandant Simonot réfute en revanche tout ralentissement de l’enquête lié à l’attaque qui a eu lieu mardi 11 décembre sur le Marché de Noël.

« Au contraire, toute la zone a été fouillée de fond en comble. À la recherche du suspect, et du disparu. »

Les recherches se poursuivent ce matin, avec des équipes fluviales équipées de sonars pour examiner les bassins du Commerce et de l’Industrie, ainsi que l’avant-port.

L'AUTEUR
Pierre Pauma

En BREF

Manifestation déclarée le jour, sauvage la nuit

par Guillaume Krempp. 2 823 visites. 4 commentaires.

Environ 10 000 personnes défilent contre la réforme des retraites

par Rue89 Strasbourg. 6 746 visites. 5 commentaires.

Un technicien de 43 ans se suicide aux Dernières Nouvelles d’Alsace

par Pierre France. 19 756 visites. 24 commentaires.