Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
À Ungersheim, on paye en radis au nouveau marché local
Vigies 

À Ungersheim, on paye en radis au nouveau marché local

par Nina Moreno.
Publié le 18 janvier 2016.
Imprimé le 17 janvier 2021 à 13:27
1 736 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
À LIRE SUR

LEMONDE.FR

Le radis, une monnaie locale pour des prix réduits (Photo Flickr)

Le radis, une monnaie locale pour des prix réduits (Photo Flickr)

Le Monde est allé voir comment le village d’Ungersheim, dans le Haut-Rhin, négocie sa transition énergétique. Tous les vendredis matins, un marché propose des produits locaux sur la place de la mairie, une nouvelle étape dans la démarche du maire (EELV) Jean-Claude Mensch pour dynamiser l’agriculture locale.

Pourquoi importer des courgettes qui voyagent sur des centaines de kilomètres quand on peut les cultiver sur la parcelle voisine ? Pour pallier ce paradoxe, en 2012, le conseil municipal d’Ungersheim a décidé d’installer une entreprise maraîchère, Les jardins du Trèfle Rouge, sur un quart des 40 hectares sur lesquels il a la maîtrise foncière. Depuis, les 25 employés produisent une trentaine de tonnes de légumes de saison par an, qu’ils proposeront désormais au marché du vendredi, en plus des quelques 150 paniers vendus au village et ses alentours.

Quatre radis le kilo de pommes ?

Plus récemment, une conserverie locale menée par six retraités a vu le jour : 600 à 1 000 bocaux en sortent chaque semaine, à partir des surplus et invendus des Jardins du Trèfle Rouge. Et pour inciter les habitants à consommer local, Jean-Claude Mensch a installé une monnaie locale depuis juillet 2015, le radis. La devise garantit bien sûr des réductions sur la cantine de l’école primaire et les produits du marché.

Lire l’article en entier sur LeMonde.fr

L'AUTEUR
Nina Moreno
Nina Moreno
Journaliste en formation, de passage chez Rue89 Strasbourg pour se faire les griffes. Intéressée par la politique, la culture et les sujets de société.

En BREF

Samedi, huitième manifestation contre la loi de Sécurité globale

par Thomas Sevignon. 1 227 visites. 1 commentaire.

Arrêt définitif de la géothermie à Vendenheim, Fonroche se défend et perd la première manche

par Pierre France. 676 visites. 3 commentaires.

Une plainte pour viol déposée contre Julien Hohl, fondateur du label Deaf Rock

par Maud de Carpentier. 1 376 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×