Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Un mini-documentaire en immersion dans « l’hôtel de la rue »
Vigies 

Un mini-documentaire en immersion dans « l’hôtel de la rue »

par Lola Collombat.
Publié le 17 juillet 2020.
Imprimé le 30 novembre 2021 à 21:59
3 820 visites. 3 commentaires.

À voir sur Youtube.com

Une couturière en pleine confection de masques qu’elle distribue gratuitement, des enfants jouant à la pâte à modeler ou faisant leurs devoirs, des personnes qui donnent un coup de main à d’autres pour leurs démarches administratives… en seize minutes et en accès libre sur YouTube, le jeune journaliste strasbourgeois Alexandre Mahler s’est glissé dans le quotidien de « l’Hôtel de la rue » avec sa caméra.

Le documentaire

Dans ce reportage, Alexandre Mahler donne la parole aux membres de l’association La roue tourne, qui a ouvert à l’été 2019, ce bâtiment à l’abandon situé au 91 route des Romains à Koenighsoffen, pour accueillir des sans-abri et sans-papiers. Longtemps menacés d’expulsion, la Ville, propriétaire de l’édifice, vient d’abandonner les poursuites à leur encontre.

Alexandre Mahler raconte sa démarche :

« J’ai été séduit par leur panache. Quand on a commencé à tourner, ils étaient encore en pleine illégalité et s’en foutaient complètement. Il m’a semblé intéressant de mettre en avant le travail de cette association atypique ».

« Pour mieux réfléchir à un objectif, il faut que tu aies au moins le repos de l’esprit… la première des choses que [les personnes accueillies] nous disent, c’est qu’ils ont besoin de se reposer et de se doucher », explique un membre de l’association au cours du reportage. Edson Laffaiteur, le président, estime avoir aidé « 800 personnes » depuis le 23 juillet 2019, date de l’ouverture du squat.

À l’été 2019, Rue89 Strasbourg avait suivi l’installation de cette association dans les locaux de l’ancienne brasserie Gruber, puis les rebondissements juridiques qui l’ont suivie. La nouvelle municipalité souhaite formaliser une « convention d’occupation temporaire » avec les occupants des lieux sous trois mois, avant le lancement de travaux pour la transformer en maison des services publics.

L'AUTEUR
Lola Collombat
Journaliste, je jongle entre l'enquête et la caméra. Fan de politique, de longboard et de Strasbourg.

En BREF

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 742 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 624 visites. 1 commentaire.

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 1 060 visites. 2 commentaires.
×