Vigies 

Strasbourg, la scène hip hop la plus attractive de l’hexagone

À LIRE SUR RADIO-LONDRES

Le site Radio Londres vient de publier un « long format » sur le hip hop à Strasbourg, car la ville héberge « une des scènes urbaines les plus attractives de l’hexagone. » Plusieurs artistes sont mis à l’honneur, dont Éric (alias Kirikou) de Toxic Crew, G-Vo d’Illusion Crew, Hamsi, Lucas (aka Goomar), Wise, Dan23…

Tous apportent leur contribution au Hip Hop, danseurs, DJs, chanteurs, graphistes… Un univers protéiforme, jaloux de son identité et de sa liberté. Ainsi, Éric espère que la danse hip hop ne sera jamais labellisée :

« L’État a pour projet de créer un brevet de danseur hip hop, un diplôme d’Etat. Ça tuerait notre art, des personnes qui dansent depuis des années avec la seule légitimité de leurs expériences seraient donc moins reconnues que n’importe quelle personne qui aurait passé son diplôme. Encore une fois, on essaye de nous décrédibiliser parce que notre art vient de la rue, que nous n’obéissons à aucune règle, que nous sommes libres. »

 

Les Freestyle Mondays, du slam, de l'impro, au Mudd (Photo Khedidja Zerouali / Radio Londres)

Les Freestyle Mondays, du slam, de l’impro, au Mudd (Photo Khedidja Zerouali / Radio Londres)

« Des gars quittent Paris pour Strasbourg parce que ça bouge mieux »

Radio Londres relate une conversation, dans la cuisine de Goomar et Gilles, un autre DJ strasbourgeois mais « à l’ancienne ». Ils accueillent Hugo, un des membres de Paris Reality Check :

Gilles : Il y a eu une nouvelle énergie, un élan avec Paye ton 16, les mecs de ma génération se sont réveillés. En plus maintenant à Strasbourg y’a plein de bars où les gens peuvent kiffer du bon son du coup, t’es arrivé pile au bon moment !

Goomar : Oui mais le truc c’est qu’on doit pas forcément attendre la mairie pour avancer, c’est pas une bonne chose l’institutionnalisation. Le hip hop appartient au peuple, le lisser c’est le pire truc qui puisse nous arriver !

Gilles : Moi j’ai 40 balais, mais Saligo avec ses 25 ans, toi Goomar, ou encore Hugo vous nous avez vraiment fait du bien, un élan de fraîcheur. C’est quand même dingue qu’aujourd’hui des gars quittent Paris pour Strasbourg parce que ça bouge mieux, c’est juste ouf, toute la sphère hip hop à Stras ou presque s’est déjà posé dans ta chambre. »

Radio Londres revient aussi sur les Freestyle Monday, ces rendez-vous au Mudd dont Rue89 Strasbourg vous avait déjà parlé, le NL Contest, RBS, et les stars de Strasbourg : outre Abd El Malik, MessBass, Kadaz ou Junior…

Y aller

Soirée de live beatmaking avec le collectif Tour de manège, vendredi 24 février au Mudd Club à Strasbourg.

Freestyle monday, lundi 27 février au Mudd Club à Strasbourg.

Battle of the beat, avec Goomar et Karl F, samedi 4 mars au Fat Black Pussycat à Strasbourg.

Need for Dance, compétition de danse urbaine, samedi 11 mars au centre socio-culturel de Lingolsheim.

Festival Ind’Hip’Hop, du 30 mars au 4 avril à Strasbourg. Site web de Pelpass.

NL Contest les 19, 20 et 21 mai à Strasbourg. Site web du NL Contest.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.
En BREF

Rythmes scolaires : pas de changement à la rentrée

par Morgane Carlier. 718 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Roland Ries quitte le groupe socialiste du conseil municipal

par Jean-François Gérard. 3 923 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution : le plan ozone reconduit à Strasbourg

par Justine Monfefoul. 922 visites. 4 commentaires.