Édition abonnés  Politique 

Le camp de Roland Ries, premier à prendre des parts chez « En Marche »

Le nombre de soutiens publics à un candidat ne font ou ne défont pas une élection. Mais pourquoi sont-ils importants ? Analyse.
Dès novembre 2016, avant la primaire de la gauche, deux adjointes au maire de Strasbourg, Nawel Rafik-Elmrini et Christel Kohler, avaient rejoint le mouvement "En Marche" de l'ancien ministre de l'Économie Emmanuel Macron. Mais elles sont des élues "de la société civile" c'est-à-dire non-encartées. Ce choix n'était pas forcément significatif des équilibres politiques au sein du Parti socialiste (PS) strasbourgeois.

Depuis, la primaire du PS est pass . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.
En BREF

Des identitaires du « bastion social » ouvrent un bar associatif à Strasbourg

par Pierre France. 4 977 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le centre commercial de la Place des Halles vendu pour 291 millions d’euros

par Pierre France. 1 356 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Au marché de Noël Off, on parlera déchets, récup’ et commerce équitable

par Cécile Mootz. 1 280 visites. 1 commentaire.