Vigies 

Un Strasbourgeois sur six va travailler à vélo

À LIRE SUR INSEE.FR

Une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) confirme que Strasbourg est la ville la plus cyclable de France. Dans ses travaux sur le recensement en 2015, relevés par Le Figaro, l’Insee indique que 16% des actifs se rendent au travail à vélo, soit environ un sur 6. Parmi les communes de plus de 100 000 habitants, Grenoble (15,2 %) et Bordeaux (11,8 %) suivent, loin devant les autres qui n’excèdent pas les 7,3 %.

La dernière enquête sur les déplacements à vélo, conduite par l’agence d’urbanisme (l’ADEUS) remontait à 2009. À l’époque, elle estimait que 8% des déplacements de l’agglomération Strasbourg se faisaient à vélo et même 15% dans le centre-ville élargi.

Depuis, il y a eu notamment la politique du Velhop, ces vélos de location longue durée souvent en rupture de stock à la rentrée, ce qui a poussé la collectivité à augmenter les prix dans le temps.

Une étude qui diffère de celle de 2009

Certes, l’étude de l’Adeus concernait tous les déplacements, tandis que celle de l’Insee cible les trajets domicile-travail. Pour le conseiller communautaire en charge des mobilités, on ne peut donc pas affirmer que les trajets à vélo ont doublé en 6 ans :

« Ces chiffres confirment les éléments et la tendance que l’on a. Mais ils ne correspondent qu’à une forme de déplacements, alors que celle de 2009 s’intéressaient à tous les trajets. L’écart avec Grenoble serait sûrement plus élevé avec cet indicateur. Le pourcentage total des trajets dans Strasbourg peut être plus fort ou plus faible [que les 16%]. Par exemple, certaines personnes peuvent aller au travail en vélo, mais ne pas l’utiliser pour les autres déplacements. Mais sur une vingtaine de points de passage, on a aussi relevé une augmentation de 20% en un an. »

16% des trajets domicile-travail se font à vélo (Photo Claudiabrauer via Visual hunt / CC BY)

Le Bas-Rhin premier également

Le département du Bas-Rhin est aussi le plus cyclable de France avec 6,1% des déplacements, là où la moyenne nationale est de 2%. Dans le Haut-Rhin, 3,1% des trajets sont à bicyclette, soit le sixième département français.

Les autres statistiques régionales sont à l’échelle du Grand Est, ce qui dilue les résultats de l’Alsace ou de Strasbourg. L’Insee relève tout de même de grands écarts dans les publics. Parmi les cadres et professions intellectuelles supérieures 4% sont des adeptes de la petite reine, tandis que qu’ils ne sont que 1% chez les artisans, commerçants et chefs d’entreprises. L’usage est aussi davantage masculin : 3,1 % des hommes l’utilisent pour aller travailler, contre 2,3 % des femmes, ce qui est plus que la moyenne nationale (respectivement 2,4 et 1,5%)

Où sont passées les autoroutes à vélo ?

Un des futurs grand axe pour le vélo à Strasbourg est la construction d’un grand réseau « d’autoroutes à vélo » (réseau express vélo, REVE) pour 2020. Mais ce projet n’est plus évoqué dans les présentations des investissements futurs de la Ville et l’Eurométropole. Mais selon Jean-Baptiste Gernet, une communication sur le sujet est en préparation.

Si beaucoup de Strasbourgeois sont adeptes du vélo, tout n’y est pas parfait. Comme on a pu le voir, certains secteurs sont assez mal conçus pour les cyvlistes, voire dangereux.

Lire l’étude complète sur le site de l’INSEE

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.
En BREF

La clinique privée Rhéna finalement inaugurée, les critiques oubliées

par Manon Weibel, Pierre France. 1 059 visites. 2 commentaires.

Vers la fin du diesel après 2021 pour les livraisons au centre-ville de Strasbourg

par Jean-François Gérard. 792 visites. 2 commentaires.

La brasserie Mercière condamnée pour injure contre le maire de Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog

par Pierre France. 4 217 visites. 9 commentaires.