Brèves 

Éric Elkouby démissionne de son mandat d’adjoint au maire de Strasbourg

actualisé le 29/08/2016 à 22h20

Élu député (PS) de la première circonscription du Bas-Rhin en mai, Éric Elkouby a indiqué vendredi dans un communiqué qu’il avait finalement choisi de démissionner de ses fonctions d’adjoint au maire de Strasbourg, en application de la loi sur le cumul des mandats. Il préfère conserver son siège au conseil départemental du Bas-Rhin, où il a été élu dans le canton regroupant les quartiers de Koenigshoffen, de la Montagne-Verte et de l’Elsau en mars 2015.

Un mandat d’opposition préféré à un mandat exécutif

Un choix étonnant puisqu’Éric Elkouby abandonne un mandat exécutif comme membre d’une majorité pour en garder un autre, de simple conseiller dans l’opposition au conseil départemental. Éric Elkouby le justifie dans son communiqué :

« La solution de facilité aurait sans doute consisté pour moi à conserver mon mandat municipal, et donc d’adjoint au Maire, dans lequel je me suis considérablement investi depuis 2008. Dans toute mon action publique, j’ai toujours privilégié le contact direct et personnel avec nos concitoyens. Les mandats de député et de conseiller départemental me permettent de conserver ce lien privilégié avec les Strasbourgeois, sans autre intermédiaire politique ou administratif. En homme libre et loyal, je continuerai à défendre les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois quelles que soient leurs convictions politiques, philosophiques ou religieuses. »

Est-ce à dire que les élus du conseil municipal de Strasbourg ne sont pas libres ? Ou que les intermédiaires entre eux et les Strasbourgeois sont trop nombreux ? Le communiqué ne le précise pas mais chacun pourra interpréter ces propos à l’aune des récentes démissions, fracassantes celles là, des Mine Günbay et Souad El-Maysour. Les deux élues critiquaient un manque d’autonomie dans leurs fonctions et leurs délégations.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.
En BREF

L’Université ferme ses portes à une conférence sur le Levothyrox

par Guillaume Krempp. 2 035 visites. 3 commentaires.

Le Pass Culture sera testé dans le Bas-Rhin mi-mars

par Guillaume Krempp. 1 158 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’usine Blue Paper en lice pour doubler ses capacités

par Pierre France. 438 visites. Aucun commentaire pour l'instant.