Brèves 

Des intermittents occupent le Théâtre national de Strasbourg

actualisé le 27/04/2016 à 00h15 : Précisions sur l'attitude du TNS face au mouvement.

Les intermittents opposés aux négociations en cours sur l’assurance chômage ont décidé d’occuper les locaux du Théâtre national de Strasbourg, à l’issue de leur assemblée générale. L’occupation a été décidée jusqu’à mercredi 20 heures, heure d’une nouvelle AG lors de laquelle ils pourraient décider de poursuivre l’occupation.

Les intermittents bénéficient d’un soutien du TNS dans leur action entamée la semaine dernière contre les négociations en cours sur l’indemnisation du chômage. Le théâtre leur sert de QG pour leurs actions, comme une irruption dans une agence de Pôle Emploi lundi matin.

Une banderole a été déployée sur la façade du TNS (doc remis)

Une banderole a été déployée sur la façade du TNS (doc remis)

Avec Strasbourg, sept théâtres en France sont « occupés » par les intermittents, ceux de Lille, Bordeaux, Caen et Montpellier et l’Odéon et la Comédie française à Paris.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.
En BREF

Rythmes scolaires : pas de changement à la rentrée

par Morgane Carlier. 731 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Roland Ries quitte le groupe socialiste du conseil municipal

par Jean-François Gérard. 3 956 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution : le plan ozone reconduit à Strasbourg

par Justine Monfefoul. 928 visites. 4 commentaires.