Brèves 

Manifestation samedi pour l’arrivée du tram à l’ouest de Strasbourg

actualisé le 16/08/2017 à 15h45

Les habitants de l'ouest de Strasbourg auront-ils la chance d'emprunter les futurs tram et leur nouveau nez ? (document CTS)

Les habitants de l’ouest de Strasbourg auront-ils la chance d’emprunter les futurs tram et leur nouveau nez ? (document CTS)

Le collectif pour le tram sur fer à Koenigshoffen organise samedi 11 juillet un rassemblement pour la réalisation rapide du tram à l’ouest de Strasbourg et au-delà. Ce groupe réunit des associations de riverains et de commerçants en faveur du tram à l’ouest de Strasbourg. Elle propose aux habitants de se retrouver à partir de 10h à l’angle de la routes des Romains et de l’allée des Comtes. Des prises de paroles s’effectueront de 11h30 à 12h30. Les organisateurs tiendront un village avec des jeux, informations et de la restauration jusqu’au milieu de l’après-midi.

Pierre Ozenne, président du collectif, détaille l’organisation :

« C’est un événement festif, décalé, informatif, mais déterminé pour faire le point sur le dossier. Depuis la délibération de juillet 2013, il y a eu quelques réunions de concertation, mais aucune avancée concrète. Alors que d’autres lignes sont prolongées, même si elles seront peu empruntées, ce sont ici 40 000 habitants qui attendent. »

Plus de nouvelles depuis 2013

Depuis les années 2000 il est question d’extension de tram vers l’ouest et vers le nord de Strasbourg. La ligne complète, un temps prévue pour 2017, irait jusqu’à Wolfisheim à l’ouest via Koenigshoffen et Eckbolsheim et jusqu’à Vendenheim au nord, en passant par Schiltigheim (voir l’une de proposition de tracé de 2012 ici).

En juillet 2013, la CUS a voté qu’il s’agirait d’un tram sur fer comme ailleurs à Strasbourg (et non sur pneus ce qui avait fait débat) et qu’il s’agirait de deux lignes séparées, passant par le centre et avec une séparation au niveau des Halles. Il n’est pas précisé de quelles lignes il s’agira. Le collectif propose que la ligne D circule vers le nord, tandis que la C soit prolongée de la gare vers Koenigshoffen.

Signaux inquiétants

Lors de notre interview participative avec Roland Ries, un lecteur avait demandé si le projet verrait le jour avant la fin de son mandat, en 2020. Le maire PS avait répondu que ce dossier fait partie des arbitrages, car certaines investissements doivent être repoussés en raison des difficultés budgétaires. Un signal plutôt négatif quand on sait que les élus aiment réaffirmer qu’un projet est prioritaire, comme le tram vers Kehl en 2017, quand c’est le cas. La réalisation de ce tronçon figurait pourtant dans le programme de Roland Ries, comme pour la majorité des candidats.

Le collectif met en avant qu’une fois les travaux payés, cet aménagement pourrait réduire de 15% en cinq ans les frais de fonctionement de la CTS, car certaines lignes de bus ne seraient plus utiles.

Y aller

Manifestation en faveur de l’arrivée rapide du tramway à l’Ouest et au Nord, samedi 11 juillet de 10h jusqu’au milieu de l’après midi, à l’angle de la Routes des Romains et de l’allée des Comtes, à Strasbourg

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur (l’ancien) tram sur pneus

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.
En BREF

La gare de Strasbourg se réveille sous les eaux

par Louise Gerber et Quentin Tenaud. 3 254 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre un coup de main, la brasserie La Mercière offre un dernier coup à boire avant déménagement samedi

par Jean-François Gérard. 2 282 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le gouvernement n’exclut pas un retour de l’écotaxe en Alsace

par Jean-François Gérard. 2 820 visites. Aucun commentaire pour l'instant.