Culture 

Aux Deux-Rives, electro tranquille et en famille au Longevity Festival

actualisé le 02/11/2017 à 15h28

Samedi 2 et dimanche 3 septembre, le Longevity Festival prend ses quartiers au jardins des Deux-Rives. Auparavant établi au coeur de l’été, le festival franco-allemand de musique électronique a choisi le tempo moins risqué de la rentrée.

Le côté français du jardin des Deux-Rives va vibrer ce week-end ! Samedi 2 et dimanche 3 septembre, le parc accueille la 5ème édition du Longevity Festival. Habituellement, les amateurs de rythmes électroniques se retrouvaient fin juillet dans l’ambiance décontractée du jardins des Deux-Rives. Mais cette année, les organisateurs misent sur la rentrée universitaire pour accueillir plus d’étudiants et étoffer leur public.

Sur la page Facebook de l’événement, plus de 3 600 personnes se sont déclarées « intéressées » contre 329 lors de sa première édition en 2013. Une belle progression ! Les concerts se déroulent sur deux jours complets, au prix de 10 euros la journée ou 18€ pour les deux. L’ambition du festival est de démocratiser la musique électro et d’accueillir les plus jeunes dans cet univers.

Des artistes venant des deux cotés de la frontière, mais pas que

Côté musique, le festival mise sur une programmation plus « house » pour se démarquer des années précédentes. Des noms de la scène électronique internationale sont annoncés, tel que le DJ Dave Aju, qui crée des lives en prenant le meilleur de ses influences musicales, du jazz au hip-hop underground.

Le Longevity Festival accueille aussi des DJs venant des deux côtés de la frontière. L’idée des organisateurs est de privilégier les live et de soutenir la scène locale. Cette année, DJ Deep « une légende de la French techno » selon les organisateurs, concoctera un set spécial house, le samedi de 21h30 à minuit.

Dimanche, ce sera au tour des DJs allemands, tel que Lowtech ou Even Tuell, de faire vibrer les Deux-Rives de 16h à 23h.

Deux nouveaux talents auront également l’opportunité de se produire aux côtés des neuf DJs de l’édition 2017. Ils ont été sélectionnés mi-août grâce au concours tremplin.

Habillage et structures lumineuses pour la 5e édition

Un budget en augmentation constante

La première édition avait accueilli 500 participants. L’an dernier, un peu plus de 2 000 personnes ont participé au Longevity Festival. Cette année, le festival compte conquérir un public plus large grâce à un budget de 150 000 euros, abondé par des subventions de la Ville de Strasbourg (à hauteur de 15 000 euros) et de la Région Grand Est (à hauteur de 3 000 euros).

Pour cette nouvelle édition, le festival a fait appel à deux studios strasbourgeois, Ateliers BAH et Newance, pour s’occuper de l’habillage du site et créer des structures lumineuses et aériennes. L’objectif est de plonger le public dans une atmosphère et une ambiance propre au festival. Pour les plus curieux, des ateliers sont proposés, depuis le 21 août, afin de participer à la mise en place du site aux côtés des bénévoles et des scénographes.

Pour se défouler entre deux sets, le Longevity Festival a pensé à tout ! Des activités de volley, ping-pong ou de slackline seront proposées. Pour les moins motivés, des chaises longues seront à disposition dans la « Chill Zone. » Côté restauration, la « Fresh Zone » propose un espace ombragé avec cocktails, bière allemande et produits locaux.

Le festival met également un point d’honneur à accueillir les familles avec leurs enfants. Pour les plus jeunes, en plus de la musique, des activités artistiques ainsi que des jeux, encadrés par des bénévoles, sont proposés. Des casques anti-bruits sont proposés pour protéger les oreilles des petits et le festival propose des tarifs spéciaux pour les familles.

Y aller

Longevity Festival
Lieu : Jardin des Deux Rives
Date(s) : Sa.2 et Di.3 de 12h à minuit
Voir l'événement sur jds.fr

L'AUTEUR
Manon Weibel
En BREF

Manifestation contre l’esclavage en Libye devant le Parlement Européen mardi

par Cécile Mootz. 350 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À la Semencerie, un marché de Noël artisanal, une kermesse et des concerts

par Cécile Mootz. 924 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation samedi contre l’ouverture du bar associatif du « bastion social » à Strasbourg

par Cécile Mootz. 3 302 visites. 4 commentaires.