Société 

Pétards à la Saint-Sylvestre : Strasbourg n’en veut plus

actualisé le 29/12/2012 à 08h09

1600 affiches anti-pétards dans Strasbourg (Photo MM)

A partir du vendredi 28 décembre, les pétards K1 et K2 seront en vente outre-Rhin. Or les K2 sont interdits en France et les K1 ne peuvent être achetés et utilisés en Alsace que le 31 décembre. Pour justifier cette distorsion réglementaire, les autorités évoquent des accidents fréquents dus à des comportements dangereux côté français. La ville de Strasbourg ne verrait d’ailleurs pas d’un mauvais œil l’interdiction totale des pétards à la Saint-Sylvestre.

Ce qui est permis en Allemagne

La vente des pétards K1 et K2 est autorisée en Allemagne pendant trois jours ouvrés : vendredi 28, samedi 29 et lundi 31 décembre.

Selon la police allemande, l’utilisation des pétards côté allemand n’occasionne pas les mêmes dégâts que côté français. Plus prudents les Allemands ? « Moins déraisonnables », arguent les autorités françaises. Olivier Bitz, adjoint au maire de Strasbourg en charge de la sécurité, déplore à ce sujet :

« Chaque année, plusieurs dizaines de personnes sont admises aux urgences le soir du réveillon et des destins sont brisés à cause d’amputations, de blessures extrêmement graves au niveau des yeux, des mains, et qui concernent souvent des jeunes gens.

Les explosifs sont également utilisés contre les pompiers et les forces de l’ordre quand ils interviennent dans les quartiers, donc nous agissons contre cette prolifération de pétards aussi pour les protéger. Chaque année, il y a des dégradations, parfois volontaires, sur des véhicules, ou involontaires, comme cette toiture qui s’était embrasée en 2009 suite à l’envoi de fusées. »

Les Allemands achetant des pétards en Allemagne ne peuvent pas les emporter en France, même s’ils vont passer Nouvel an dans les Vosges ou avec des amis français. Des contrôles seront effectués aux frontières et notamment sur le Pont de l’Europe ou à Rhinau. D’autres contrôles sont menés dans les commerces strasbourgeois depuis début décembre. L’année dernière, 638 kilos ont été saisis et détruits.

Ce qui est permis en France

La vente et l’utilisation des pétards K1 (les plus petits) est autorisée en Alsace uniquement le 31 décembre. Seules des personnes majeures peuvent acheter et manipuler ces pétards, ou des mineurs accompagnés d’adultes.

Tout commerçant qui vendrait des K1 avant le 31 est passible d’une contravention (environ 100€), toute personne transportant ou utilisant des K1 avant le 31, des K2 le jour J, commet un délit, passible de 5 ans d’emprisonnement et de 75 000€ d’amende. La personne peut être mise en garde à vue. Le tout, « à l’appréciation des forces de l’ordre ».

Bientôt l’interdiction totale des pétards à Nouvel an ?

Le nombre de blessures infligées par des pétards mal utilisés – souvent en tirs tendus – a diminué de moitié en cinq ans, passant de 80 environ à 40 le soir de la Saint-Sylvestre, se félicitent police et exécutif municipal. Si ce chiffre chute, il n’est pas nul. Conséquence, juge Olivier Bitz :

« Si le phénomène perdure, on doit s’interroger sur l’interdiction totale. »

Selon l’adjoint en charge de la sécurité, la mauvaise utilisation des pétards, vieille tradition de Nouvel an dans l’espace rhénan, est un « phénomène ancien » qui s’est combiné récemment à « l’alcoolisation massive » de certains jeunes. Alors, si l’on interdit l’alcool sur la voie publique entre 21 heures et 5 heures, pourquoi pas les pétards ? « La question reste ouverte. »

La vidéo diffusée dans les collèges et lycées


Pour que la fête ne finisse pas aux urgences -… par VilledeStrasbourg

 
L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.
En BREF

Le nouvel album de Colt Silvers s’écoute en attendant le tram

par Pierre France. 594 visites. 1 commentaire.

Vers le stationnement payant à l’Esplanade en 2017

par Jean-François Gérard. 1 716 visites. 25 commentaires.

Le dispositif sonore à l’Aubette est un effaroucheur de pigeons

par Lizzie Lambert. 1 072 visites. Aucun commentaire pour l'instant.