Vie pratique 

À la Coop, foodtrucks du monde et artistes locaux

actualisé le 02/11/2017 à 15h28

Samedi 16 et dimanche 17 septembre, la Coop au Port-du-Rhin à Strasbourg accueille les journées du patrimoine, le Street Food Music Festival et des événements proposés par les futurs locataires du lieu… qui ouvrira en 2019.

Pour sa deuxième édition, le Street Food Music Festival revient les samedi 16 et dimanche 17 septembre à la Coop au Port-du-Rhin à Strasbourg, en même temps que les Journées européennes du patrimoine. De 11h à 2h le samedi et de 10h à 21h le dimanche, 30 foodtrucks seront présents sur l’espace en friche du siège historique de l’ancienne coopérative alsacienne de distribution.

L’objectif : faire découvrir de nouveaux horizons culinaires, sur fond de musique hip-hop. Une vingtaine de stands de producteurs et artisans locaux seront également installés. Fermiers, cultivateurs, créateurs de boissons, viticulteurs et d’autres feront découvrir leurs produits lors de ce week-end.

Des burgers aux pierogis polonais, en passant par des gaufres belges

Français, Allemands, Belges et Suisses proposeront des styles de cuisine allant des traditionnelles tartes flambées à des plats typiques sénégalais, en passant par des spécialités asiatiques. La street food, ce n’est pas uniquement des burgers insistent les organisateurs. Si certains en proposeront, ils ne seront pas les stars de l’événement. Ainsi le foodtruck Pan Kowalski proposera de découvrir les pierogis, un plat typique de la cuisine polonaise.

Le foodtruck berlinois Pankowalski propose des pierogis, une spécialité polonaise. (doc remis)

Chez Street Food et Terroir, ce sont des recettes aux saveurs d’Amérique latine qui se mixent à des produits du terroir d’Ile-de-France pour faire voyager les papilles.

Produit du terroir et saveurs d’Amérique latine c’est StreetFood et Terroir (doc remis)

Quand au foodtruck Poushe strudelhaus, il vient de Zurich pour proposer des Strüdel.

Les strudel suisses de Poushe… (doc remis)

Pour les plus amateurs de plats plus traditionnels, il y aura également un foodtruck proposant des tartes flambées, plusieurs autres des burgers… Pizz’arôme plaira aux végétariens et végétaliens, puisqu’ils proposeront des pizzas adaptés à ces régimes.

Y aller en tram

À l’occasion du festival à la Coop, la station de tram Starcoop de la ligne D sera activée pendant tout le week-end, aux heures habituelles de service du tram (soit de 5h à 23h30). En revanche, il ne sera pas possible d’acheter des tickets à cet arrêt.

L’environnement pas complètement oublié

Les foodtrucks et exposants présents ont reçu comme consignes d’utiliser un maximum de produits issus d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement (biologique, raisonnée, intégrée ou équitable), locaux et de saison. Pour compenser l’accroissement de déchets que génère la street food, ils invitent également les participants à proposer des contenants alimentaires, couverts et serviettes biodégradables et compostables.

L’ambiance sonore sera assurée par des DJs français, allemands et suisses, issus de la culture hip-hop. Samedi de 14h à 15h30, il y aura notamment DJ Zamani et dimanche de 17h30 à 19h, c’est le strasbourgeois DJ Nyouz qui s’occupera de la bande son. Nouveauté de cette année, un concert en plein air, sur le site de « la virgule », aura lieu le samedi soir. De 22h à 3h, 3 DJs alliant hip-hop et musique électronique, IcanSee, DJ.P et Labat viendront clôturer la journée. (Entrée 10 euros en pré-vente/ 12 euros sur place).

Le festival se veut également un événement familial, avec un kiddos square, où trois associations proposeront des animations pour les enfants. Néanmoins, les parents doivent garder un œil sur leurs bambins pendant ces activités.

Les futurs locataires de la Coop seront également de la partie

L’évènement est le dernier avant que ne commencent les travaux de rénovation de la Coop, qui doivent durer jusqu’en 2019. À cette occasion, les futurs locataires ont décidé de se joindre au Street Food Music Festival et aux Journées du patrimoine pour se présenter au public strasbourgeois. Pour ça, ils proposent eux-aussi leurs rendez-vous, une trentaine d’ateliers, démonstrations et visites.

Les ateliers éclairés emménageront dans l’ancienne menuiserie de la Coop. Cet atelier collaboratif propose, sur abonnement, un accès non seulement à des outils et à des équipements, mais également à un savoir-faire et à une communauté pour permettre à chacun d’imaginer et de réaliser ce qu’il veut. Samedi et dimanche, ils organiseront un atelier « confection de pancakes, assistée par ordinateur » (de 11h à 13h). Une pancake bot, sorte d’imprimante 3D, permettra de fabriquer des pancakes aux formes improbables. Il suffit de chercher une image sur internet qui sera ensuite convertie par un logiciel pour réaliser cette crêpe d’un nouveau genre.

Certains artisans de la Semencerie proposeront, eux, un atelier de découverte du fer forgé, le samedi de 11h à 20h ou encore une démonstration de fonte d’argent le dimanche de 11h à 19h. Ce groupement d’une trentaine d’artistes et d’artisans installés au quartier Gare va également prendre ses quartiers à la Coop, pour proposer un espace de résidence et de création artistique.

L'AUTEUR
Manon Weibel
En BREF

Vision Strasbourg, le site, le robot et l’asso pour que les bonnes idées sortent des chaumières

par Jean-François Gérard. 466 visites. 2 commentaires.

Un millier dans les rues de Strasbourg, contre un gouvernement jugé trop libéral

par Cécile Mootz. 514 visites. 1 commentaire.

Les Strasbourgeois invités à nettoyer les berges de l’Ill samedi

par Rue89 Strasbourg. 600 visites. 1 commentaire.