Brèves 

Tramway : prolongation à la Robertsau, amorce vers Koenigshoffen

actualisé le 16/08/2017 à 15h45

L’Eurométropole a opéré ses choix prioritaires pour le développement du tramway dans l’agglomération. Et, compte-tenu de la disette budgétaire à laquelle la collectivité est soumise, les extensions du réseau de tram seront limitées à trois stations vers le nord, à la Robertsau, et trois stations vers l’ouest, à Koenigshoffen, pour ce mandat. L’agglomération attend par ailleurs les livraisons des extensions d’Illkirch-Graffenstaden et du tram D vers Kehl.

Trois stations sont prévues après l'actuel terminus à Boecklin (doc Eurométropole)

Trois stations sont prévues après l’actuel terminus à Boecklin (doc Eurométropole)

Le contrat triennal à la rescousse de la Robertsau

À la Robertsau, la ligne E sera prolongée après Boecklin en prolongeant le tracé, derrière l’école de la Robertsau puis en remontant vers Mélanie jusqu’au centre socio-culturel L’Escale. Trois stations sont prévues : Jardiniers, Mélanie et Papeterie Niederau. Cette extension doit coûter environ 19,4 millions d’euros, dont 6,6 proviendront de l’État et de la Région Alsace, dans le cadre du contrat triennal.

La direction des transports espère un report des voyageurs de la Robertsau vers le tramway à hauteur de 7 000 usagers quotidiens, soit une augmentation de 15% de la fréquentation de cette ligne. L’enquête publique est prévue pour démarrer en avril 2016 pour une déclaration d’utilité publique espérée en novembre 2016. La livraison de cette extension interviendrait alors en 2019 ou en 2020 si des procédures d’expropriation sont nécessaires à mettre en oeuvre sur une partie du trajet prévu.

Le tramway est très attendu à Koenigshoffen (doc Eurométropole)

Le tramway est très attendu à Koenigshoffen (doc Eurométropole)

Une timide amorce vers Koenigshoffen, pour débuter…

Vers l’ouest, l’Eurométropole prévoit de desservir enfin le quartier de Koenigshoffen, mais dans une première phase avec seulement trois stations, jusqu’à l’allée des Comtes. Le tracé prévu ne prolonge pas la ligne C, devant le coût faramineux qu’aurait nécessité le percement d’un tunnel sous la gare, mais se branche sur l’actuel tracé de la ligne B, au niveau de la rue du Faubourg National. Puis il est prévu que le tramway longe le boulevard de Nancy et passe sous l’autoroute au niveau de la rue de Koenigshoffen pour rejoindre la route des Romains.

Le montant de l’investissement prévu pour cette extension est de 38 millions d’euros, dont 4 seront apportés par l’État. La mise en service est prévue pour 2019, après une enquête publique en avril 2016 et une déclaration d’utilité publique espérée pour la fin 2016.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.
En BREF

La gare de Strasbourg se réveille sous les eaux

par Louise Gerber et Quentin Tenaud. 3 254 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre un coup de main, la brasserie La Mercière offre un dernier coup à boire avant déménagement samedi

par Jean-François Gérard. 2 282 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le gouvernement n’exclut pas un retour de l’écotaxe en Alsace

par Jean-François Gérard. 2 820 visites. Aucun commentaire pour l'instant.