Economie 

Les commerçants de Kehl ravis par l’extension du tram de Strasbourg

Depuis l’inauguration de la ligne de tram reliant Strasbourg à Kehl en Allemagne il y a quatre mois, les commerçants outre-Rhin ont enregistré une augmentation de leurs ventes allant parfois jusqu’à 40%.

Si côté allemand, certains aiment à rappeler que « ce n’est pas leur tram », celui-ci profite pourtant bien aux commerçants outre-Rhin. Les Français sont des habitués des magasins de Kehl depuis longtemps, mais depuis l’arrivée de la ligne D du tramway jusqu’au centre-ville allemand, leur fréquentation a encore augmenté.

Toujours plus de Français

« On avait déjà l’habitude d’avoir beaucoup de Français, mais on sent qu’il y en a encore plus. On voit des nouvelles têtes », confie le serveur du Vina Veneta, un café à glaces dans le centre-ville de Kehl. Depuis l’inauguration de la ligne, il y a 4 mois, sa clientèle a augmenté d’environ 40%. Dans le tram D, on retrouve les habitués des allers-retours entre Strasbourg et Kehl, ils profitent de la nouvelle ligne de tram pour éviter les bouchons constants du pont de l’Europe. Mais il y a également ceux qui viennent découvrir l’autre côté de la frontière pour la première fois.

Centre-ville de Kehl, avec notamment « dm » une enseigne allemande particulièrement appréciée des Français (Photo Wikimedia commons)

Un engouement qui ne s’essouffle pas…

Avant la mise en service de l’extension de la ligne D, l’Eurométropole estimait le nombre de personnes susceptibles d’utiliser le nouveau tram entre 11 500 et 25 000 à Strasbourg et entre 15 000 et 17 000 à Kehl. Rien que le premier week-end de sa mise en oeuvre, la ligne a été utilisée par 100 000 personnes. Une semaine plus tard, la fréquentation enregistrée sur la ligne D était au delà des espérances de la CTS.

Des rames supplémentaires ont dû être mises en service pour répondre à la forte fréquentation. Quatre mois plus tard, l’utilisation de cette ligne n’est pas retombée. Selon la CTS, depuis l’ouverture de la ligne transfrontalière, durant la semaine 5 550 personnes empruntent la ligne chaque jour. Le samedi, ils sont jusqu’à 6 400. De leur côté, les commerçants confirment que l’engouement pour la nouvelle ligne, et pour les commerces de Kehl par la même occasion, s’inscrit dans la durée, à leur plus grande satisfaction.

« On ne pensait pas que ça durerait », confie la buraliste du premier tabac à l’entrée de Kehl. Avec son magasin directement en face de l’arrêt de tram, elle s’attendait à une hausse des ventes mais pas à ce point. « Avant l’arrivée du tram on avait environs 200 clients en une journée, maintenant c’est 500. » Et le constat est similaire dans la plupart des commerces : glaciers, boutiques de vêtements, tabacs, tous remarquent une hausse durable de leur fréquentation moyenne, durant la journée, les week-ends et même en soirée.

… et qui se mesure du matin au soir

Avant la fermeture de son tabac à 22h, un tram arrive à 21h50 et selon les témoignages d’usagers, « il est encore plein. » En journée, lorsqu’on prend le tram direction « Kehl Banhof, » on croise ceux qui traversent la frontière pour aller visiter la petite ville, ceux qui s’approvisionnent en cigarettes et ceux qui poussent jusqu’aux supermarchés pour économiser sur leurs courses.

Côté citoyens allemands, on apprécie également la nouvelle extension du tram, qui permet d’aller faire un tour rapidement dans la capitale alsacienne. « On vend trois fois plus de tickets de tram que ce qu’on vendait en tickets de bus. Les buralistes sont régulièrement en rupture de stock, » explique-t-on à la mairie de Kehl. Au Café Belle vue, directement en face de la station lorsqu’on descend du tram venant de Strasbourg, les serveuses confirment : « on vend entre 30 et 40 tickets de tram par matinée. »

L'AUTEUR
Manon Weibel
En BREF

Manifestation contre l’esclavage en Libye devant le Parlement Européen mardi

par Cécile Mootz. 350 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À la Semencerie, un marché de Noël artisanal, une kermesse et des concerts

par Cécile Mootz. 924 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation samedi contre l’ouverture du bar associatif du « bastion social » à Strasbourg

par Cécile Mootz. 3 302 visites. 4 commentaires.