Brèves 

La Cour de cassation du Luxembourg annule une condamnation d’Antoine Deltour

Le vosgien Antoine Deltour, ancien salarié de PriceWaterHouse Cooper (PwC), s’est vu reconnaître le statut de lanceur d’alerte par la Cour de cassation du Luxembourg, ce qui invalide sa condamnation en appel. En revanche, la Cour n’a pas reconnu ce statut à son collègue, le luxembourgeois Raphaël Halet.

Dans un communiqué publié jeudi 11 janvier, la Cour de cassation du Luxembourg indique qu’elle annule la condamnation à une peine de prison avec sursis d’Antoine Deltour. Ce Vosgien de 31 ans avait été à l’origine des fuites permettant de comprendre l’ampleur et les mécanismes d’évasion fiscale des firmes internationales au sein de l’Europe via le Grand-Duché (#Luxleaks). Rue89 Strasbourg lui avait consacré un portrait.

En mars 2017, la cour d’appel du Luxembourg l’avait condamné à six mois d’emprisonnement avec sursis et à 1 500 euros d’amende pour le vol et la transmission de documents confidentiels de son employeur, le cabinet PriceWaterHouse Cooper (PwC). Son ancien collègue, Raphaël Halet, 40 ans, avait écopé d’une amende de 1 000 euros. Le journaliste qui avait révélé l’affaire, Edouard Perrin, avait été acquitté.

Aux lanceurs d’alerte de vérifier l’info…

Selon la Cour de cassation luxembourgeoise, la « reconnaissance du statut du lanceur d’alerte doit s’appliquer en principe à toutes les infractions du chef desquelles une personne est poursuivie ». La Cour remarque qu’en transmettant les documents à Edouard Perrin, Antoine Deltour « remplissait les critères élaborés par la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’Homme en matière de lanceur d’alerte » et qu’en conséquence, il ne pouvait pas être condamné pour se les avoir appropriés.

En revanche, la Cour de cassation a rejeté le pourvoir de Raphaël Halet, car selon les juges d’appel, « la divulgation des déclarations fiscales ne fournissait en l’espèce aucune information jusqu’alors inconnue pouvant relancer ou nourrir le débat sur l’évasion fiscale. » Pour les magistrats luxembourgeois, il semble donc que ce soit aux lanceurs d’alerte de bien vérifier si une information est nouvelle ou pas…

L’arrêt de la Cour de cassation va renvoyer Antoine Deltour devant une Cour d’appel « autrement composée », et dont l’attention ne sera portée que sur les documents de formation interne pris à PwC.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur Antoine Deltour

Sur Support Antoine : le rappel de l’affaire #Luxleaks

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.
En BREF

L’Université ferme ses portes à une conférence sur le Levothyrox

par Guillaume Krempp. 2 035 visites. 3 commentaires.

Le Pass Culture sera testé dans le Bas-Rhin mi-mars

par Guillaume Krempp. 1 158 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’usine Blue Paper en lice pour doubler ses capacités

par Pierre France. 438 visites. Aucun commentaire pour l'instant.